DSC_0426

Torrevieja, ville côtière de la province d’Alicante, sur la Costa Blanca, est située dans un environnement sauvage, en bordure de la Méditerranée,  à côté des lagunes exceptionnelles de La Mata et de Torrevieja.

DSC_0408

Cette ville a d'abord été un port de pêche, avant d'être transformée, dans les dernières années, en importante station balnéaire.  

DSC_0463

DSC_0487Sous-marin, dans le port

L'été, ici, la population est multipliée par 10, (jusqu'à 900 000 habitants, l'été), comme pour la plupart des villes touristiques, le long de cette côte. 

DSC_0427

DSC_0488

Le tourisme qui a commencé à se développer dans les années 70, pour se renforcer dans les années 80, constitue aujourd’hui la principale activité de la ville. 

DSC_0500Allée longeant le port

En arpentant les rues, nous tombons sur une allée de très jolis arbres en fleurs (jaunes et roses), me faisant penser à des baobabs en fleurs, à la forme de leur tronc typique. (Si quelqu'un pouvait me confirmer)

DSC_0505Jolis baobabs en fleurs, rencontrés le long d'une allée.

DSC_0506

DSC_0510

Des sculptures grandeur nature, en bronze, de musiciens de jazz, se trouvant au beau milieu d’une place, qui longe le port, ont attiré notre attention.

DSC_0470

Le Concours International de Habaneras, est célébré en hommage aux habitants de Torrevieja qui font du commerce avec Cuba, ancienne colonie espagnole et patrie des Habaneras que les marins chantaient à leur retour de là-bas.

DSC_0459Monument Coralista  (Habanera)

Le centre de Torrevieja est un lieu de rencontre cosmopolite, entouré de bars et de restaurants qui invitent à se reposer, après une promenade à travers les lieux d’intérêt touristique, comme le port.

DSC_0463

DSC_0411

 La pêche a toujours constitué une importante source de revenus pour la ville.

DSC_0472

DSC_0474

DSC_0475;

Nous aurons la chance, lors de notre visite de Torrevieja, d'admirer deux  belles caravelles, au port, semblables un peu aux répliques de celles de Christophe Colomb, de la province de Huelva, en Andalousie.

DSC_0477;

DSC_0482;

DSC_0485;

À 15 km de la ville, le Parc Naturel des lagunes de la Mata et de Torrevieja, forme un impressionnant paysage de Salines, une des exploitations les plus importantes d’Europe.  Elles s'étendent sur 3743 hectares et comprennent 2 lagunes : celle de Torrevieaja, la rose (sa couleur est due à la présence d'archéobactéries halophiles) où s'extrait le sel, et celle de La Mata, la verte. 

DSC_0436La lagune de la Mata.

De nos jours elle produit environ un million de tonnes de sel qu'elle exporte, en grande partie, se transformant ainsi en principal producteur européen de sel. Ces lacs espagnols encore méconnus des touristes valent le détour. C’est l’un des lieux les plus insolites d’Espagne.  Les lagunes de la Mata et de Torrevieja ont une particularité d'avoir une belle couleur rose. 

DSC_5151

Ces deux lacs, proches l’un de l’autre, sont extrêmement concentrés en sel. Ce sont 3700 hectares, un écosystème sans pareil, entre plans d'eaux, maquis et pâturages. A l'origine isolées de la mer, les lagunes salées sont aujourd'hui reliées à la mer et entre elles par deux canaux (appelés aussi "Acequiones") qui permettent que l'eau de mer inonde les lagunes afin de préchauffer l'eau et ainsi d'extraire le sel, une fois cristallisé.  La ville exploite le sel présent en abondance sur son territoire depuis le 16ème siècle. L’exploitation du sel a permis à Torrevieja de connaître un important essor au 19ème siècle, et il s’agit actuellement de la principale productrice de sel en Europe.

DSC_5152

Sous les rayons du soleil, ces lacs prennent une couleur rose bonbon, absolument incroyable ! Cette couleur, presque chimique, est en fait le résultat de la présence d’un bactérie rose présente dans les eaux des lacs. Cet endroit fantastique est à moins d'une heure de route d'Alicante. Vous n'avez pas besoin de voyager jusqu'à la mer Morte pour vous sentir en apesanteur dans l'eau, un voyage en dans cette région suffit. 

DSC_0450

Et ce n'est pas tout ce que les lacs salés ont à offrir. Ce spot est également fascinant pour observer les oiseaux. Lorsque vous arrivez à la bonne période, vous pouvez même apercevoir des flamants roses ! Les flamants roses viennent ici pendant la saison de reproduction, car il y a beaucoup de nourriture pour eux dans les lacs salés. lorsque vous voyagez pendant la période de mars à mai, vous avez de bonnes chances de les repérer.

DSC_0449

Le lac salé et la boue qui l'entoure semblent également avoir un effet curatif sur les problèmes de peau et respiratoires. Beaucoup de gens se frottent dans la boue des piscines, à côté du lac, puis se rincent à l'eau salée. Un mini spa gratuit pour votre peau ! Je ne m'aventurerais pas dans ces bains de boue du lac, pratique soi disant maintenant interdite, comme nager dans cette eau peu profonde,  mais extrêmement salée. 

DSC_0448

Torrevieja abrite, aussi, le musée de la mer et du sel. Il s’agit d’un lieu très instructif qui vous renseignera sur la naissance du port de Torrevieja et sur la façon dont s’est organisé le commerce du sel. Vous apprécierez aussi les différents objets en sel qui y sont exposés. Autre avantage de ce musée, l’entrée est gratuite.

DSC_0451

Le paysage est encore plus incroyable lorsque le soleil se couche.

DSC_5122;

DSC_5132;

Pour tous ceux qui prévoient un voyage en Espagne et qui sont un peu dans la région: ne manquez pas ce bel endroit ! Ce n'est pas tous les jours que l'on voit des lacs roses ! Et qui sait, vous pourrez peut-être apercevoir des flamants roses.  

DSC_5131;

BON WEEKEND A TOUTES ET A TOUS !