DSC_0116

Le village blanc, de Mojácar,  perché sur un promontoire, offre de superbes vues sur la côte et sur les terres ponctuées d'étranges crêtes rocheuses. Pour nous y rendre, nous traversons de jolis paysages sauvages semblabes à ceux du Far West, avant d’atteindre le désert de Tabernas.

DSC_0197

DSC_0201

Si vous recherchez un "puebloespagnol, typique, la visite de Mojácar est faite pour vous. Il a été reconnu comme l’un des villages les plus beaux d’Espagne. Vous vous demandez pourquoi ?

DSC_0174

Pour commencer, il se trouve à une altitude de 170 mètres au-dessus du niveau de la mer, au bout de la Sierra Cabrera, à l’est de la province d’Almeria. Le village, tout blanc, abrite des maisons qui ressemblent à des cubes de sucre, disposés sur une colline rocheuse. 

DSC_0184

Nous ne serons pas déçu en arrivant, en plus ce jour-là, sur la grande place, avait lieu le marché. Nous y ferons de très bonnes affaires.

DSC_0143

Mojácar présente un enchevêtrement de ruelles pavées bordées de boutiques pittoresques,

DSC_0142

et de charmants cafés qui comportent encore des vestiges mauresques admirables, parmi lesquels une fontaine d'eau de source et des terrasses fleuries.

DSC_0149

La place du Parterre rassemble de nombreuses fleurs et fut jadis utilisée comme cimetière arabe.

DSC_0164

DSC_0166

Située à proximité de la place du Parterre, la structure de l' église Santa Maria fait penser à une forteresse. 

DSC_0159

DSC_0152

Sur la place située en face, nous aurons la possibilité d’admirer la statue de la « Mojaquera », une sculpture de marbre réalisée en l’honneur des femmes du village et qui représente des femmes vêtues de tuniques typiques représentant leur rôle de porteuse d’eau.

DSC_0114

La Plaza Nueva et le restaurant le Mirador, où nous mangerons au midi, avec une vue panoramique

DSC_0191

La place principale de Mojácar est toujours remplie de touristes qui boivent un verre dans ses bars accueillants, ou qui profitent d’un superbe coucher de soleil depuis le mirador.

 

DSC_0144

Depuis ce dernier, l’on perçoit Las sierras de Cabrera, Bédar et Almagrera ainsi que les villages des alentours et le fleuve Aguas.

DSC_0146

DSC_0147

Le quartier de l’Arrabal. Il s’agit d’un quartier juif du XVIIe siècle, caractérisé par la présence de rues étroites et de couleurs vives.

DSC_0178

Le nom de ce village millénaire provient du mot « Monxacar » qui signifie « Mont sacré ». 

DSC_0189

Mojácar a traversé plusieurs époques et diverses cultures, de la préhistoire en passant par le règne arabe sans oublier les Phéniciens, les Celtes, les Grecs et les Romains qu’il a accueillis au fil des ans.

DSC_0140

Les Arabes ont marqué de leur empreinte le noyau ancien, dont les ruelles escarpées et fleuries, parsemées de charmants recoins, escaladent la colline. Mojácar ne fut reconquise qu'en 1488.

DSC_0177

Au début du XIXe siècle, des mines d’argent furent découvertes à Mojácar et la ville connut une période de prospérité économique qui ne dura malheureusement guère. 

DSC_0180

Au début du XXe siècle, les mines fermèrent, et la ville en proie à la propagation de maladies fut le théâtre de guerres et de sécheresses.

DSC_0187

Cette situation empira avec la guerre civile, et la Récession. Ces phénomènes participèrent à une chute drastique de la population du village.

DSC_0145

Plus tard, dans les années 1960, le maire de Mojácar offrit des terres à tous ceux qui accepteraient de reconstruire la ville. Pour imaginer l’état du village à cette époque, il suffit de savoir que même l’eau courante y faisait défaut. La proposition du maire se révéla très alléchante pour des artistes, intellectuels et journalistes aux origines variées, qui ne tardèrent pas à tomber amoureux de ce lieu et de son histoire riche et complexe.

DSC_0176

En parallèle des travaux de reconstruction des maisons et des rues du village de Mojácar, l’on commença à édifier de nouvelles zones résidentielles sur la côte, donnant naissance à l’impressionnante Mojácar Playa.

DSC_0126

DSC_0124

De nos jours, Mojácar dégage encore une atmosphère arabe qui se mélange à l’architecture moderne et contemporaine, le tout conférant un caractère unique à la ville.

DSC_0117Ancien castillo de Mojacar

Nombre d'étrangers se sont installés ici depuis plusieurs décennies si bien que le village est devenu une "seconde" tour de Babel.  Un endroit parfait pour passer de belles vacances !