DSC_4164

Nous décidons, par une belle journée, d'octobre, de nous rendre, pour la 3ème fois, dans le Palais des Papes, à Avignon, le plus grand palais gothique du Moyen Age.   

DSC_4166

Pour ce  rendez-vous d'octobre 2019, de l’événement #EnFranceAussi, le thème choisi par Audrey, du blog :Arpenter Le Chemin  est "Gothique". Ce RDV interblogueurs, initié par Sylvie, du blog :  lecoindesvoyageurs.fr   a pour but de nous faire découvrir les merveilles de notre belle France.  Suivez-moi pour dans cette visite grandiose, qu'est l'ancienne résidence pontificale, et lisez bien jusqu’à la fin, il y a un cadeau à gagner (surprise) !!!

DSC_4167

C’est en 1309 que la cour pontificale s’installa au Palais des Papes.  Avignon devient donc la « Cité des papes », jusqu’en 1423 date à partir de laquelle la papauté décidera de retourner, définitivement, dans la leur ville d’origine : Rome.

113523996_o

Le monumental édifice a hébergé neuf papes de 1334 à 1423 : Urbain V, Innocent VI, Grégoire XI, Clément VII, Benoit XVIII, Clément VI, Benoit XII, Clément V et Jean XII. 

113524201_o

Ils ont laissé, pendant cette période, un souvenir impérissable de leur passage à Avignon : le monumental palais des Papes.

113524242_o

Nous commençons notre visite vers 14 h pour en sortir à 17 h.  Après avoir franchi le passage du contrôle des sacs, nous voilà partis pour une visite de 3 h, dans la plus grande forteresse d'Europe. 

plan ville

Deux périodes de construction du Palais des Papes :

-      Le Vieux Palais : érigé, de 1334 à 1342 sous le règne de Benoît II.

-      Le Palais Neuf : érigé, de 1342 à 1352, sous le règne de Clément VI.

Avignon Palais Plan

Les années de la Révolution française ont causé de nombreux dégâts au palais. En 1810, le palais sera transformé en caserne, avec tous les outrages que cela implique. Nous amorçons notre visite par la cour d’honneur, qui sépare les deux Palais :

Cour_d'honneur

1 - Le Palais Vieux :

En empruntant l’escalier intérieur de la « Grande Trésorerie », on arrive dans « la salle de Jésus », une salle servant d’antichambre. Elle tient son nom des monogrammes du Christ  qui la décoraient.

salle de jésus2

C’est ici qu’attendaient les cardinaux avant de voir le pape. Cette salle était située à proximité des appartements privés du pape. Le camérier, l’homme de confiance du pape, logeait dans cette salle.

salle de jésus

Nous passons dans le « Revestiaire pontifical », l’endroit où le pape revêtait ses ornements, avant de se rendre aux réunions du consistoire, c’est-à-dire la grande assemblée des cardinaux.

revestaire pontifical2

La « salle du Consistoire », qui se situe au rez-de-chaussée, a subi un important incendie en 1413. Le feu a entièrement détruit les peintures et le plafond. Cette salle a servi de dortoir aux militaires au 19e siècle.

DSC_4767

Moment clé du jour : la visite de la  « chapelle Saint-Jean », décorée des principaux épisodes de la vie de Saint Jean Baptiste (évangéliste). Elle était réservée aux hauts dignitaires de l’église. C’est une belle chapelle où les murs et le plafond sont décorés de fresques de Matteo Giovannetti (1346).

chapelle st Jean

Nous avons pu admirer, entre autres,  "la salle du Trésor Bas",  lieu où l'on gardait les sacs d'or, les objets précieux et les archives. Il reste, encore de nos jours, la trace des 4 grands cavaux, creusés à même le sol, le long des murs et qui servaient de coffre-fort. Les touristes viennent y mettre leurs offrandes. (pièces, billets...)

le trésor baSalle du trésor 

le trésor bas2

Nous arrivons dans la cour principale du Palais Vieux. Il s’agit du « cloître de Benoît XII », avec ses piliers dénudés de toute décoration et sculptures. Il y a du gazon au centre, mais aucun arbre. Les murs sont toutefois bien préservés.

cloître Benoît II Le cloître de Benoît XII

Au-dessus de la salle du Consistoire, au deuxième étage du cloître, se trouve la « salle du Grand Tinel ». Cette salle mesure 48 m de long, c’est une des plus grandes du palais.

le grand Tinel

Le Grand Tinel servait de réfectoire. Une énorme cheminée servait à garder les plats au chaud lorsque des banquets y étaient servis.

le grand tinel (2)

A côté se trouve la « Grande Cuisine », dans une tour. Elle est toujours dotée de sa remarquable hotte pyramidale de 20 m de hauteur, pour l’évacuation des fumées.

DSC_4785

Nous passons devant la « chapelle Saint-Martial » (ou du Tinel).  Elle a été décorée par Matteo Giovannetti en 1344 avec des épisodes de la vie de Saint Martial, 1'apôtre du Limousin. C’est un ensemble exceptionnel de la peinture italienne.

chapelle st Martial

Nous arrivons dans la « chambre de Parement », l’antichambre de la chambre à coucher du pape. C’est ici qu’attendaient les personnes ayant obtenu des audiences particulières avec le Saint-Père. Dans cette salle se trouvent une cheminée, un autel, des sièges et des lustres... Autrefois, on pouvait y voir un riche décor mural.

chambre de parement

Nous arrivons dans la « chambre du Pape », qui se situe dans la tour des Anges. C’est le seul espace du palais ayant conservé son sol du XIVe siècle. La salle est décorée, sous Clément VI, de peintures à la détrempe, comportant des feuillages de vigne et de chêne sur fond bleu, animés d’oiseaux et de petits animaux.

DSC_2050

À l’extérieur, on peut voir les jardins pontificaux : le jardin de Benoît XII et le verger d’Urbain V, avec sa grande fontaine griffon. À l’époque, se trouvait une ménagerie où vivaient de nombreux animaux, dont certains sauvages. Nous quittons le Palais-Vieux de Benoit XII pour entrer dans le Palais-Neuf de Clément VI.

 

2 - Palais-Neuf :

tour de la gâche2

Nous poursuivons notre visite dans le Palais-Neuf, dan la « Chambre du cerf » ou studium de Clément VI. Elle est située au troisième étage de la « Tour de la Garde-Robe ». Les murs sont couverts de scènes de chasse, fresques de 1343, qui ont donné leur nom à la chambre. La décoration est magnifique avec un plafond somptueux, du 14e s., ainsi qu’un beau carrelage entièrement rénové.

DSC_2051

Nous prenons, ensuite, la direction de la « sacristie du nord », ou  sacristie pontificale.

sacristie nord

Elle abrite des moulages de statues et de tombeaux de grands personnages ayant été en relation avec la papauté avignonnaise (comme les gisants d’Anne d’Auvergne et de Louis II de Bourbon).

sacristie nord superbe tombeau

Nous resterons un moment à admirer le « magnifique retable » : du Portement de la croix. Celui-ci proviendrait de l’église du couvent des Célestins à Avignon.

sacristie retable portement de la croix

Nous arrivons, ensuite,  dans « La Grande chapelle », inaugurée en 1352». C’était la chapelle du pape Clément VI. Elle est dédiée aux apôtres Saint-Pierre et Saint-Paul. Elle mesure 52 m de longueur, par 15 m de large par 20 m de haut. Elle a également servi de dortoir aux militaires au XIXe siècle.

grande chapelle

Nous continuons notre visite de cet immense palais et arrivons dans la « Sacristie du Sud » qui se trouve dans la  « Tour Saint-Laurent ».

sacristie sud

On l’appelle aussi : « Revestiaire des cardinaux ». Y sont exposés les moulages des gisants des papes : Clément V, Clément VI, Innocent VI et Urbain V.. 

sacritie sud moulage tombeau d'un papeMoulages de tombeaux de papes. 

Nous passons ensuite, dans la « chambre des notaires », où nous pouvons admirer des tableaux des différents notaires qui y sont passés... .

chambre des notaires

...ainsi que des tableaux des différents papes.

chambre des notaires2

Pour finir "sportivement" la journée, un petit rallye photos, au sommet de la Tour de la Gache, avec à la clé, un panorama époustoufflant, sur la ville et ses alentours.  

tour de la gache

Nous avons alors une vue impressionnante sur «  la cour d’honneur »...

DSC_4865

...ainsi que sur le clocher de la cathédrale Notre-Dame-des-Doms...

statue de la vierge

Photos de la cathédrale Notre-Dame-des-Doms, avec son clocher carré, d’une hauteur de 39 mètres et de sa statue de la Vierge, en fonte dorée, qui orne son sommet, depuis 1859.

DSC_4808

Vue sur la Tour de l’Horloge et sur le Rhône.

DSC_4874

Après avoir descendu les escaliers d’honneur, nous arrivons sur une « Loggia » où se trouve la « Fenêtre  de l’Indulgence ».

escalier d'honneurEscalier d'honneur.

loggiaFenêtre de l'Indulgence

C’est de cet endroit que le pape bénissait la foule rassemblée dans la cour d’honneur. La loggia abrite le portail de la grande chapelle.

portail grande chapelle

Nous terminons notre visite par la salle de la "Grande Audience". Elle a les mêmes dimensions que la Grande Chapelle, au dessous de laquelle elle se trouve. Ses proportions sont remarquables, 52 m de long sur 16.80 m de large et 11 m de haut.  La Grande Audience accueille le Tribunal des Causes Apostoliques.

grande audience

Dans la travée Est subsiste le décor de l'arc peint, par Matteo Giovannetti, représentant les 18 Prophètes de l'Ancien Testament.

Après 3 h de visites, passage obligé dans la salle des tisanes et vins des papes, et pour conclure : la boutique souvenirs du Palais des Papes.

boutique

Avez-vous déjà visité le Palais des Papes, quelles  à Avignon, salles vous ont-elles le plus plu ? N'hésitez pas à me laisser un commentaire, je me ferai un plaisir d'y répondre ! A bientôt.