DSC_3130;

Pour rejoindre le Cap d’Erquy depuis le Cap Fréhel, dans les Côtes d'Armor, il est impératif d’emprunter la route du littoral !!  Nous en prenons pleins les yeux tout le long.  

DSC_3105

D’ailleurs, n’hésitez pas à vous arrêter, afin d’admirer les longues plages de sable fin. 

DSC_3108

Nous nous dirigeons vers la pointe du cap, site naturel protégé de 170 hectares. La marche est très agréable et offre de beaux panoramas sur différentes petites plages sauvages mêlant sable et grès rose.

DSC_3132;

 Un véritable bonheur pour les amoureux de la nature. le Cap d’Erquy est la fierté de la cité : une vue imprenable sur la baie de Saint-Brieuc, des kilomètres de sentiers aménagés, au fil des ans, pour un tourisme respectueux de l’environnement et de sa richesse. 

DSC_3127

Le site est classé depuis 1978 et intégré dans le réseau de sites Natura 2000.

DSC_3120

DSC_3131

Au détour du chemin, nous découvrons un four à boulets, ainsi qu'un corps de garde du XVIIIème siècle servant à surveiller la mer et à donner l’alerte ; vestiges d’une époque belliqueuse, les traces d’anciennes carrières aussi …

DSC_3133;

DSC_3114Four à boulets.

Le grès rose d’Erquy émane d’une superposition de couches de sables, datant de 470 millions d’années. Sa couleur rosée tient de la présence d’oxyde de fer. 

DSC_3128;

C’est une roche sédimentaire, dure et siliceuse qui a été utilisé pour le pavage des rues et la construction dont l’époque glorieuse date du début du XXème siècle.

DSC_3134;

Le grès rose reste encore aujourd’hui un matériau identitaire, prisé et apprécié. A noter : le grès rose d’Erquy est à ne pas confondre avec le granit rose qui est, quant à lui, issu du refroidissement du magma.

DSC_3129

 En fin de balade, nous découvrons les fameux lacs bleus d’Erquy. Vestiges d’anciennes carrières de grès rose, c'est un paisible endroit niché en hauteur, à plus de quarante mètres au dessus du niveau de la mer. L’extraction du grès rose, grand moment de l’histoire économique locale jusqu’au milieu du XXème siècle, a laissé de belles empreintes de son temps  sur ce lac.

DSC_3140

Au pied de falaises abruptes, ils donnent l’impression de dormir, réveillés par les cris des mouettes et des enfants surpris, après avoir franchi le pont de bois, de se retrouver dans une étrange atmosphère. Une ambiance un peu insolite pour ces deux énormes trous d’eau douce suspendus entre ciel et mer, et offrant une atmosphère reposante d’autant plus lorsque le soleil les illumine.

DSC_3141

Le Cap est sans détour, un lieu naturel où la lumière donne, selon la saison, au jaune des ajoncs, au mauve de la bruyère, au rose du grès et au vert dominant le ton d’une œuvre impressionniste. 

DSC_3123

Le Cap d’Erquy est aujourd’hui, avec son voisin Le Cap Fréhel, en lice pour obtenir le label Grand site de France. 

DSC_3125

Après avoir déjà découvert les traces d’un passé guerrier, puis celles de la vie difficile des carriers, nous prenons le sentier qui nous mène au port. Il nous faut descendre de nombreux escaliers, pour y parvenir.

DSC_3115

DSC_3113

Le port d’Erquy actif toute l’année vit au rythme des marées. 

DSC_3147

DSC_3146

Il tire ses lettres de noblesse de la pêche à la coquille Saint-Jacques, mais il ne faut pas oublier pour autant le chalutage, les filets, la ligne, les casiers et la drague bien sûr.

 

DSC_3148;

Le Cap d’Erquy, site naturel remarquable, imposant et sauvage est situé dans un écrin de grès rose. Amoureux de la mer et de la « Bretagne authentique », vous ne serez pas déçu de votre escale à Erquy ! Pour ceux qui ne connaissent pas mon blog dédié à la Bretagne, je vous mets le lien ci-dessous. Bonne journée à tous !

Bretagne aux mille visages

Passionnée de photographie depuis toute jeune, la photo est avant tout pour moi un plaisir. Le plaisir de regarder, d'observer le monde qui m'entoure. Le plaisir de saisir et de restituer des instants qui passent souvent très rapidement : lumières, mouvements, expressions des visages...

http://baladesbretagne.canalblog.com