20 juillet 2019

Monastère de Santa María de Huerta

 

DSC_1782

Une étape agréable à Santa Maria de Huerta, où nous passerons à l'aller, pour aller en Andalousie, puisqu'en plus d'un superbe monastère cistercien, la ville possède une aire gratuite, pour les camping-cars, près de la gare. La ville se situe entre Siguenza et Madrid, dans la région de la Castille et Léon. 

DSC_1781

On pénètre dans l'enceinte du monastère par un arc triomphal rajouté au 16e siècle. Il fut fondé en 1179 par Alphonse VIII de Castille, à la limite du royaume, avec l'Aragon son voisin. 

DSC_1761

Ce fut son quatrième abbé, San Martín de Finojosa qui commença la construction du monastère, qui respecte fidèlement le style de l'ordre. 

DSC_1774

Le monastère, entouré de murailles, est de style roman gothique plateresque, (de  transition entre l'art gothique et la Renaissance).

DSC_1775Maquette du monastère Santa Maria de Huerta.

DSC_1759

L'extérieur est une construction austère, protégée par des contreforts à arcs en ogive. 

DSC_1755

Le monastère émane de l'abbaye cistercienne de Morimand. Arrêtée en 1835, l'activité de ce dernier reprit en 1930.

DSC_1764

La structure de l'édifice suit les règles de l'architecture monacale bénédictine, en vigueur dans l'ordre cistercien. 

DSC_1776

Deux cloîtres se succèdent dans l'abbaye: le cloître Herrerien  (XVI-XVIIè siècle), et le cloître des chevaliers (los caballeros),construit à partir du XIIIe s., beaucoup plus intéressant. Ce dernier comporte deux étages, le premier étant purement gothique, le deuxième, plateresque. Il a pris ce nom parce que c’était le lieu de sépulture des familles de la noblesse et des illustres. C'est un bon exemple de cloître gothique cistercien. Tout autour, des dépendances monastiques servant de potagers, de greniers, de caves, de magasins et des champs.

DSC_1762

Certains vicomtes de Narbonne sont enterrés dans le cloître de los Caballeros ; le premier comte de Medinaceli, Bernal de Béarn et Foix, et quatre chevaliers français.
DSC_1748

L'église date du début du XIIe siècle, et sa nef centrale a été décorée au XVIIIe siècle dans le style baroque. Le grand retable est une œuvre de Félix Malo.   

DSC_1767

DSC_1768

L'église et sa chapelle royale a conservé sa luxuriante décoration.

DSC_1765

DSC_1770

DSC_1772

DSC_1766

Certains bâtiments dans lesquels vivaient les moines ont retenu notre attention, comme le réfectoire (XIIIè siècle) : de style gothique français.

DSC_1747

Il possède une grande salle de 35 mètres de long, avec une nef unique et des voûtes en ogive. La chaire depuis laquelle l'abbé faisait la lecture pendant les repas est desservie par un très bel escalier inclus dans le mur. La cuisine est relativement bien conservée avec une superbe cheminée. On peut enfin remarquer la salle des convers du XIIe siècle.

DSC_1763la chaire du lecteur dans le réfectoire.

Occupé par des moines cisterciens en tant qu'hôtellerie, maison de spiritualité, ce monastère est un lieu idéal pour une retraite et la prière.

DSC_1758

Les hôtes peuvent participer aux offices chantés par les moines, et disposent d'un bosquet pour compléter leur retraite, avec des promenades pour la réflexion. 

DSC_1783

Outre les brochures distribuées à l'entrée, des panneaux explicatifs agrémentent la visite en retraçant le mode de vie des moines.

DSC_1794

DSC_1790

Et si vous arrivez avant 16h, (heure d'ouverture du monastère), prenez le temps d'en faire le tour à pied ce qui vous permettra de découvrir quelques beaux vestiges d'habitations rurales, en torchis, et la campagne désertique. 

DSC_1798

Le torchis est considéré comme le premier matériau composite de l’histoire, car il est composé d’une terre argileuse, et de fibres végétales (paille, foin, crin de chevaux…), et était le matériau de construction des habitations dès le néolithique. 

DSC_1794

Ce béton naturel était utilisé par les Celtes, pour la construction des murs.

DSC_1801

L’essor de cette technique a principalement eu lieu du XIVe au XVIe siècle, mais a perduré jusqu’au lendemain de la seconde guerre mondiale, avec un colombage plus simple.

DSC_1796

 Si vous vous allez de Saragosse à Ségovie, n'hésitez pas à faire le détour par ce petit village. 

 

Posté par Martine84000 à - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Monastère de Santa María de Huerta

  • C'est la 1ère fois que j'entends parler de style roman gothique plateresque, Comme quoi, on ne sait pas tout.

    Gros bisous et douce nuit.
    Lavandine
    http://lorgnettedunjour.canalblog.com/

    Posté par lavandine1, 20 juillet 2019 à 23:55 | | Répondre
    • Comme quoi ce monastère, pour dire plus simple, est un mélange un peu de tout. On part en Bretagne demain, au lieu des Alpes, j'explique à Christian, en dessous, le pourquoi du comment ! Bon dimanche à toi, gros bisous Lavandine.

      Posté par Martine84000, 21 juillet 2019 à 09:52 | | Répondre
  • Bonjour Martine
    J'aime bien ces constructions cisterciennes. Des bâtiments se dégagent ces lignes simples et harmonieuses. Simples pas forcément puisqu'ici je note deux cloîtres l'un en-dessous de l'autre et bien ouvragés.
    Bon dimanche et bises

    Posté par Xtian, 21 juillet 2019 à 07:56 | | Répondre
    • Cette région du centre de l'Espagne nous réserve souvent de belles surprises comme ce monastère, perdu au milieu de nulle part ! La campagne aux alentours est très désertique, avec de nombreux villages en ruine. Nous avons changé de destination à la dernière minute, nous allons en Bretagne demain chercher un petit van aménagé pour notre fils, au lieu des Alpes. On y restera donc 3 semaines. On devrait y retrouver un peu de fraîcheur aussi. Bon dimanche à vous aussi, bises.

      Posté par Martine84000, 21 juillet 2019 à 09:50 | | Répondre
  • Ce monastère est magnifique et j'adore en particulier le cloître en fait je devrais dire les ...C'est un style dépouillé que j'aime beaucoup et je note qu'il y a deux cloîtres, je ne savais même pas que c'était possible ! J'aime aussi beaucoup les constructions en torchis, c'était paraît-il tout à fait isotherme...Bisous et une douce fin de journée (et bonnes vacances puisque je viens de lire ci-dessus que tu es en chemin pour la Bretagne)

    Posté par manou, 22 juillet 2019 à 19:20 | | Répondre
Nouveau commentaire