DSC_2299

En choisissant le 14 juillet pour notre escapade estivale, nous étions plutôt certains d’arriver en pleine floraison des champs de lavande, nous n’avons pas été déçus ! Une explosion de couleurs, et de senteurs !

 

DSC_2303

 

La lavande, tel un  bijou éphémère habille, au début de l’été, la Provence de ses plus belles couleurs. 

DSC_2332

Rien de tel, pour faire connaissance avec le Plateau d'Albion, que de partir à la découverte de ses champs de lavande, au parfum délicat, enivrant ! Mais quoi de mieux que de retourner visiter le berceau de cette plante aromatique, aux 1001 vertues,  tel un rituel que l’on prend avec beaucoup de plaisir !

DSC_2287

Donc, avant qu'ils n'attaquent complètement la moisson des lavandes, il nous fallait faire un dernier safari photo, après une quarantaine de kilomètres, et la traversée de beaux cols.  Voici le récit de cette dernière échappée sur les routes de la lavande, de quoi vous inspirer pour de prochaines virées !

DSC_2300

Notre Provence est vraiment belle, en ce moment. Partout sur le plateau d'Albion, les champs de lavande, camaëu bleuté,  se sont colorés d'une parure étincelante, contrastant avec la verdure des chênes, le jaune doré des céréales...

DSC_2331

Une allée sinueuse s'esquille des sous-bois, et soudain, le mauve nous pétille au visage. Des corbeilles de lavande se balancent dans le frémissement du souffle du vent.

DSC_2317Le village d'Aurel.

DSC_2316

Il flotte, dans l'air, un parfum agréable, les effluves de lavande, assaillent nos narines. 

DSC_2314Le village d'Aurel en fond de décor.

Quelques derniers papillons batifolent encore, avant la moisson. 

DSC_2345

DSC_2347

Les nombreux champs lavandes, à Sault, Revest du Bion, St Christol, ou à Ferrassières, pour n’en citer que quelques uns, font tâche, et illuminent le plateau d'Albion, avec toujours en fond de décors, le Mont Ventoux qui se détache, au loin, sur le bleu azur du ciel, parsemé de quelques nuages. La garantie d’une jolie balade provençale !

DSC_2272En fond de décor le majestueux Mont Ventoux.

Capitale historique mondiale de la lavande, le pays de Sault reste aujourd’hui la première région de production de lavande fine. Tout y est réuni pour le développement de la précieuse plante, à savoir une altitude entre 700 et 1400m, un sol calcaire et un climat spécifique, avec des hivers froids et secs et des étés chauds. 

DSC_2228

Dans le pays de Sault, on est loin des grandes étendues du plateau de Valensole, ici le charme est ailleurs. Dans ses villages perchés, entourés de lavande. Le long de ses petites routes de campagnes avec une sublime vue sur le majestueux Ventoux.

DSC_2236

Revest-du-Bion, quant à lui,  est un petit village, tranquille et fleuri, du plateau d'Albion, aux confints du Ventoux et des monts des Baronnies, de la Drôme provencale et du Luberon.

DSC_2221

Entouré de grands bois de chênes blancs, de pins, de hêtres et de champs de lavandes, il se tient à l'écart des grandes voies de circulation, sous un des ciels les plus purs de France. La fête de la moisson a lieu le 1er début d'août, pour ceux que cela intéresse. De grandes chances, de pouvoir admirer, par la même occasion, des champs de lavande encore en fleur. 

DSC_2229

Dans cette partie du plateau d'Albion, beaucoup moins de chasseurs d'images, que sur le territoire de Sault, une région encore un peu épargnée par l'invasion des touristes, qui viennent souvent par cars entiers, comme les Chinois.

DSC_2247

Nous avons choisi de laisser notre voiture à proximité d'un champ de lavande, pour faire une pause repas, au midi. Il nous fallait, ensuite, faire une petite balade digestive, et partir à la découverte de notre balade parfumée et colorée.

DSC_2254

Dans la fraicheur du plateau, en altitude, où l’on se dit bien chanceux de pouvoir respirer en plein été. Nous avions 28°, ce weekend, sur Sault, en 34° dans les fonds.

DSC_2248

Lors de notre randonnée nous admirons les milliers d'abeilles qui butinent dans les champs de lavande, sans prêter attention à nous. Un concert de cigales va nous accompagner, aussi, toute la journée !

DSC_2268

Même si nous venons tous les ans, dans la région du Plateau d'Albion, c'est à chaque fois l'émerveillement, devant les couleurs inhabituelles et douces de ce paysage fantastique !

DSC_2311Exploitation lavandicole du château de la Gabelle, à la Ferrassières.

Le saviez-vous que cette couleur violette de la lavande, symbolise : la pureté, la méditation, la spiritualité, mais aussi le mysticisme... Elle aurait le dont d'apaiser les angoisses, et les colères, on se sent plus zen ! 

DSC_2229

Ceux qui sont attirés par cette couleur,  aiment le mystère, l'insolite, ils se complaisent dans la solitude et dans le rêve, (c'est en grande partie vrai, pour ma part !)

DSC_2265

Sur le plateau d'Albion, les champs de petits épeautres voisinent, bien souvent, avec la lavande et le lavandin.

DSC_2321

DSC_2232Champs de petits épeautres, sur Revest-du-Bion.

Quand vient l'été, c'est un éblouissement, un chant de couleurs et de senteurs. Les paysans sont aussi les peintres de notre paysage provençal !  

DSC_2288Un mas de pierre, apparaît en fond de décor. 

La récolte de la lavande : Souvent synonyme de vacances, le début de l'été, et plus particulièrement le mois de Juillet, est souvent la saison la plus dure, pour les agriculteurs de la région.

DSC_2324

Sous des chaleurs caniculaires, arrive le mois des moissons, où leurs tâches journalières abondent, malgré la modernisation des moyens. Il n'est plus d'actualité de ramasser, manuellement, cette plante odorante, et emblématique de nos territoires. La mécanisation est venue apporter plus de confort à ce dur labeur.

DSC_2283

Toutefois , lorsque la plante n'a pas atteint la hauteur suffisante pour le matériel de ramassage, ou sur des pentes trop élevées, il est nécessaire de retrouver les gestes ancestraux et la main d'oeuvre indispensable. 

DSC_2312

On comprend aisément la différence du concept, et la limite de la machine qui, bien que plus rapide et performante, ne s'adapte pas toujours à chaque relief de terrain. Enfin, les plus beaux bouquets sont encore coupés manuellement à la faucille. 

DSC_2309

DSC_2309

La lavande se récolte lorsqu'elle fleurit, entre juillet, et la fin du mois d'août, au moment où les épis commencent à faner...

DSC_2232

Il est préférable d'agir le matin (la chaleur faisant s'évaporer l'essence de lavande), lorsque le temps est sec et ensoleillé.

DSC_2307

Pendant cette période de récolte, et de moisson, peu de place pour les diverses distractions estivales, moment le plus important dans la vie des paysans. Un travail pénible et harassant les attend, avec de longues et chaudes journées.

DSC_2250

En Provence, la moisson du blé et des céréales se fait, en général, en parallèle de celle de la lavande. Ces cultures, dominantes, n'effacent pas pour autant les autres qui se réservent un espace dans les autres saisons, comme : les tournesols, la vigne, et l'oliviers...

DSC_2286

Épuise par la chaleur et le dur labeur d'une journée d'été, un repas, accompagné par le chant des cigales, les agriculteurs provençaux se retrouvent, à la nuit tombée, pour décompresser.

 

DSC_2338Champs de sauge sclarée..DSC_2337

 Ils profitent d'une fraîcheur passagère, pour discuter de leur journée passée et de leurs péripéties, en envisageant, déjà, celle du lendemain. 

DSC_2230

C'est ainsi que les gens de la terre vivent au rythme des saisons, et perpétuent l'équilibre salutaire de leur vie et de leur tradition.

DSC_2231

L'art de la distillation : Les huiles essentielles sont obtenues par distillation à la vapeur d'eau. Les tiges et les fleurs sont soigneusement tassées dans un vase de façon à ce que la vapeur qui va les traverser, ne puisse emprunter de chemins préférentiels. 

DSC_2340Une distillerie de lavande à Sault.

La vapeur d'eau entraîne l'huile essentielle et ce mélange gazeux est récupéré puis condensé. Il est ensuite déversé dans un essencier ou il décante. L'huile essentielle, plus légère, surnage. L'eau distillée aromatisée par les traces de cette huile est l'hydrolat.

DSC_2341

Différentes variétés de lavandes : La lavande aspic (Lavandula latifolia), à larges feuilles blanchâtres, est une plante des étages méditerranéens. La lavande fine (Lavandula angustifolia) à feuilles étroites, est quant à elle plus montagnarde (jusqu'à 1500 m d'altitude). Le lavandin, lui par contre est un hybride des deux, et beaucoup plus productif.

DSC_2258

L'huile essentielle de lavandin est surtout utilisée pour la parfumerie fonctionnelle (lessive, savon, parfum d'ambiance), celle de la lavande principalement dans la parfumerie alcoolisée, très présente dans les parfums pour hommes, et femmes , la cosmétique et l'aromathérapie. 

DSC_2269

L' huile essentielle de lavandin, est moins chère et produite en plus grande quantité. Les rendements en huile essentielle de lavande sont variés, mais peuvent atteindre environ 15 kg par hectare, et 80 kg pour le lavandin.   

DSC_2271

Avant le retour, nous ferons une escale, agréable et reposante à la chapelle Notre-Dame-de-Lamaron. Au Sud de Saint-Christol, accessible par la route D34 venant d'Apt, elle domine les vastes étendues, arides, du plateau d'Albion.

DSC_2245

Il faut s'y rendre, pour vivre le sentiment d'apaisement, que donne ce lieu perdu, avec son silence absolu, et ses champs visibles à perte de vue. 

DSC_2267

Cet édifice est doté d'un porche dont les murs intègrent deux pierres sculptées. L'une au-dessus de l'entrée est gravée d'une courte inscription, l'autre dans le mur droit présente un rameau d'olivier en bas-relief. L'intérieur, visible par les ouvertures latérales de la façade, montre une abside en cul-de-four, peinte en bleu et dominée par une étoile radieuse aux rayons d'or. Sous le dallage existe une citerne d'eau considérée comme miraculeuse, dont l'accès est fermé par un meuble.

DSC_2245

Depuis 1728, un pélerinage a lieu tous les 1ers juin, au cours duquel une statue de la Vierge est portée en procession depuis le village de Saint-Christol. Entre 2001 et 2004, une restauration a été effectuée par le Parc régional du Luberon, suivie d'une inauguration, en grande pompe, organisée par la municipalité et en présence de l'évêque d'Avignon, monseigneur Cattenoz.

DSC_2245

En été, l'édifice est largement entouré de lavandes en fleurs qui lui donnent un écrin naturel incomparable. 

DSC_2220Vue de la chapelle.

Depuis l'ermitage, la vue sur l'horizon offre un panorama, qui embrasse tout le plateau d'Albion avec, en font de décor, le majestueux Mont Ventoux.

DSC_2273

Partout où notre regard a pu se poser, tout était propice au calme et à l'émerveillement : des champs de lavande, de blé et petits épeautres, à profusion...
DSC_2249

Nous laissons le mot de la fin à Guy Barruol et à Jean-Maurice Rouquette qui ont bien exprimé l'émotion, émanant de cette chapelle isolée : "A 1000 m d'altitude, face à l'immensité du plateau d'Albion, dans une solitude balayée par le vent, au milieu de vastes étendues de lavande, ce pauvre sanctuaire est un témoin émouvant de la piété populaire médiévale".

DSC_2243

La Provence sait vraiment nous hypnotiser, quelques soient les saisons ! Si vous voulez assister à un tel spectacle, dépêchez-vous car la récolte de la lavande a déjà commencé, et il vous faudra alors attendre l'an prochain, pour admirer un tel spectacle !
DSC_2225
Bon à savoir : Parce qu’en altitude, la lavande fleurie plus tardivement dans ce coin de Provence, on vous recommande de ne pas y venir avant le 5/10 juillet (attention en fonction des années et des conditions climatiques, cela peut varier bien sûr).
DSC_2255

J'espère que cette balade, sur leplateau d'Albion, vous aura plu, et que le dépaysement aura été au rendez-vous, comme il l'a été pour nous, aussi ! On attend avec impatience, l'an prochain, pour y retourner et pouvoir admirer à nouveau ces merveilles de la nature ! Merci à vous, de passer régulièrement sur mon blog, pour suivre nos aventures ;)  À bientôt !

DSC_2237

Si vous souhaitez plus d'informations sur le Luberon, je vous invite à suivre ce lien :

Destination Luberon avec l'Office de Tourisme Luberon Cœur de Provence

Laissez-vous tenter par le Luberon. Des villages perchés à la vue incroyable, dont Gordes, l'un des plus beaux villages de France, des randonnées, un patrimoine et une gastronomie remarquable

https://www.luberoncoeurdeprovence.com