DSC_2160

Du frais, c'est ce qu'il nous fallait en cette fin juin. Avec la canicule qui sévit en ce moment, un peu partout en France, nous sommes un peu en manque d'énergie ! Rien de tel pour retrouver la fraîcheur que de grimper au Mont Ventoux.

DSC_2069

Allez go, vers le plus haut sommet de la région, avec des empérature de 23°, ce jour-là, très agréables, en comparaison dans les fonds, où c'était la fournaise ! (44° dans la plaine).  En quelques kilomètres, et encore moins de temps, nous sommes passés des paysages provençaux, aux paysages alpins, de la chaleur odorante de la garrigue, à la fraîcheur du Mont Ventoux. 

DSC_2059

Tout voyageur descendant ou remontant la vallée du Rhône remarque entre Orange et Avignon une grande montagne, un colosse de 1911 m d’altitude, qui s’élève majestueusement au-dessus d’une plaine fertile.

DSC_2174

 

C'est un massif calcaire, tondu comme un moine, sur lequel le soleil s'appesantit.

DSC_2175

De loin, d'où qu'on vienne, du nord, du sud ou d'ailleurs, on dirait un espace lunaire paradisiaque, qui vous tend les bras, offrande des dieux oubliés aux hommes d'en bas.

DSC_3228

DSC_3234

Cette silhouette, majestueuse, au beau milieu de la plaine, que l’on appelle aussi Géant de Provence, se repère des kilomètres à la ronde, on ne peut pas le louper ! Le Mont Ventoux, termine avec les Dentelles de Montmirail la chaîne des Baronnies. 

118966056_o

Cette montagne est coiffée d'une crête blanche, constituée de calcaires blanchâtres, très clairs, qui lui donne l'illusion de neiges éternelles. 

DSC_2165

Les conditions météorologiques, à 1910 m d’altitude, sont insupportables, notamment en hiver, mais le Mont Ventoux est réputé pour ses températures basses, même en été, accentuées par l’effet Venturi, car il est constamment balayé par les vents.  

DSC_2195

DSC_2123

Deux possibilités s'offraient à nous pour y monter : par le versant de Malaucène, celui où, sitôt passé la source de Notre-Dame du Groseau, s'élèvent des rampes sans fin, ou par l'abrupt côté de Bédoin, celui où la route se dresse brutalement au milieu d'une forêt touffue, avant de se perdre dans les éboulis. 

DSC_3386

Bientôt les arbres disparaissent, le Ventoux commence à ressembler à la Lune.

DSC_2114

DSC_2126

Bien après Chalet-Reynard, le Mont Ventoux n'est plus qu'un désert de caillasse, illuminé par une blancheur incroyable !

DSC_2194

 Il abrite, tout en haut, un réseau de télécommunications et une station météo.

DSC_2172

DSC_2129

Au sommet, ni arbres, ni animaux, mais une flore exceptionnelle. 

DSC_2094

DSC_2089

Les pierrailles du sommet, de cette planète lunaire et désertique, sont loin d'être qu'un tas de cailloux.

DSC_2080

On rencontre de nombreuses fleurs, microscopiques, comme : l'Ancolie de Reuter aux fleurs bleues, le Panicaut aux fleurs blanches, le Dompte-venin est fréquent dans les zones de pins à crochet, du versant sud. 

DSC_2088

DSC_2079

Le Botryche lunaire est une plante rare du mont serein et certaines  plantes microscopiques, que l'on ne trouve qu'au Groenland. 

DSC_2076

DSC_2084

DSC_2100

Nous nous approchons, ensuite, lors de notre balade, près de la grosse boule de béton, implantée en 1995, sur son arête occidentale. 

DSC_2099

DSC_2070

Le Radôme est sous la responsabilité de la direction générale de l’aviation civile. 

DSC_2103

Il protège un radar, lequel assure, avec une vingtaine d’autres stations, décimées sur le territoire français, la sécurité de notre espace aérien.

DSC_2083

DSC_2081

Du haut, le panorama que nous admirons, dans cet univers minéral, où souffle le vent, est époustouflant !

DSC_2132

DSC_3325

Il y a un endroit où j'aime à chaque fois me promener, sur ce sommet, c'est la petite Chapelle Sainte-Croix, située proche du centre émetteur au sommet du Ventoux. La toute première chapelle Sainte-Croix était située plus haut, là où s’élèvent les bâtiments du centre émetteur.

DSC_2152

Elle fut érigée au XVè siècle par décision de l’évêque de Carpentras, Pierre de Valétariis. Au XVIe siècle, les guerres de religion n’en laisseront que l’abside.

DSC_2137

Elle sera reconstruite sous le nom de « Jas du pèlerin », par César de Vervins, qui allouera une rente pour son entretien. En 1818, une nouvelle chapelle la remplace et en 1905, elle reçoit les fidèles pour une dernière messe.

DSC_2167L'édifice donne l’impression de s’arc-bouter, dos au Mistral.

Un observatoire météorologique se construit de 1882 à 1884 et la chapelle sert d’abri. Elle sera démolie et reconstruite, par souscription, à l’emplacement actuel. Elle sera consacrée par Monseigneur Llobet, archevêque de Carpentras en 1936

DSC_2139

Le 1er juillet 1956, une nouvelle chapelle moderne est inaugurée, cette chapelle Sainte-Croix est d'un architecture trés simple. Une ressemblance avec une  bergerie d’altitude.  Elle est située sur le versant sud du Mont Ventoux, juste sous la crête, facile d’accès. A quelque mètres prés, elle se situe sur la commune de Bédoin. Son nom est due à la relique de la Vraie Croix qu'elle abritait.  Une chapelle difficile d’accès avant que la route existe car il n’y avait que des drailles, pistes ou chemins d'animaux. 

DSC_2142

Des pèlerinages y avaient lieu pour vénérer la Vraie Croix et se protéger de la peste tous les 14 septembre, jour de l’Exaltation de la Sainte Croix. De nos jours, une messe est encore célébrée à cette date.  A l’intérieur se trouve un autel éclairé par un puits de lumière fait de plots en verre coulé. Les murs sont couverts de couleurs ocres, le sol est empierré.

DSC_2150

Voilà ce qu'on peut lire sur une pierre : "Cette chapelle dédiée à la Sainte Croix a été bénie le 19 Juillet 1936 par Monseigneur de LLOBET Archevêque D'Avignon. Ce monument, bati comme mémoirial, au XIXe centenaire de la rédemption, grâce à la générosité des fidèles, et de Mlle Patras De Raxis, remplace l'antique chapelle du sommet. O CRUX AVEC SPES UNICA." 

DSC_2149

Alors que je m'éloignais pour prendre des photos en plan large de la chapelle, une odeur de crottes de biques planait dans l'air, le sol en était jonché. Une immense croix de béton se dresse devant le porche. Le porche permet permet aux randonneurs de s’abriter, surtout en cas d'orage. Une lourde porte en métal ferme la chapelle. 

DSC_2151

Par beau temps, (ce qui n'était pas trop le cas ce weekend, car nuageux et brumeux), on découvre une vue exceptionnelle à 360°, sur toute la chaîne des Alpes, la mer Méditerranée, la Camargue, la basse vallée du Rhône en direction d'Avignon, les Cévennes, le Massif central et jusqu'à Marseille.

DSC_2181

Nous entamons notre balade dans le silence le plus total. Secrètement nous espérions apercevoir des chamois, mais il n’en sera rien, juste quelques traces témoigneront de leur présence.

DSC_2071

DSC_2063

Tout en haut il arrive très fréquemment que le mistral souffle violemment, sur les pentes dénudées, au point de nous déséquilibrer. Ce n'est pas pour rien que nous l'appelons le Mont Ventoux, ou Mont Chauve.

DSC_2123

Pantés régulièrement, les piquets bleu et rouge jalonnent le sentier à travers la pierraille de la montagne, difficile de se perdre.

DSC_2191

Pendant les jours de brouillard fréquents au Sommet du Mont Ventoux, les piquets aident, les chenillettes ou autres 4x4 à s'orienter. Ces véhicules assurent le transport du personnel civil et militaire de l'antenne et de l'observatoire.

DSC_2126

Son climat est très contrasté (caniculaire en été, jusquà 32° en été, en haut et  jusqu'à -30° en hiver). On peut observer un étagement climatique, avec des températures méditerranéennes, à sa base, qui évoluent vers un climat tempéré, puis continental, de type montagnard, au sommet.  

DSC_2163

Le mont Ventoux est aussi une étape importante du tour de France, l'été. Il n'est ainsi ni plus raide, ni plus long, ni plus haut que bien d'autres sommets, dressés pour anéantir le plus courageux des cyclistes.  22 kilomètres d'ascension, presque ininterrompue, avec des raidards à 14 %, dans la chaleur du flanc sud.

118969797_o

Le " mont chauve " impressionne les mémoires. Dressé au-dessus de Carpentras, dans les odeurs de garrigue et de sécheresse, le " géant de Provence " honore encore et toujours, à chaque passage du Tour de France. Le Ventoux est un mythe pour ces cyclistes acharnés. 

118969806_o

Volonté et maîtrise de soi " sont les deux seules armes pour gravir ce géant de la Provence. On peut même voir en haut la stèle dédiée à Tom Simpson, qui y a laissé sa vie.

DSC_2176

Quelque soit la saison, le Mont Ventoux est un lieu de randonnées, à consommer sans modération !!! Et vous, connaissez-vous le Mont Ventoux ? Quelle saison préférez-vous y aller ? Vos commentaires sont toujours les bienvenus.