DSC_7465

Je vous emmène, aujourd'hui, à Cascais, un joli petit ville de pêcheur, situé à 30 kilomètres à l’ouest de la capitale portugaise, Lisbonne, sur la côte d’Estoril.

Carte Cascais

 La petite cité de Cascais, réputée pour ses magnifiques golfs, est située à proximité des plus belles plages de la région de Lisbonne. C’est une des destinations préférées des lisboètes, l’été.

DSC_7492

Situé en position avancée sur l'embouchure du Tage, en aval de Lisbonne, cet ancien port de pêcheur s'est enorgueilli, dès le XIXe s., d'accueillir les villégiatures de la famille royale du Portugal, dont elle a conservé de beaux palais et villas.

DSC_7446

Elle devint peu à peu une station balnéaire huppée, puis une ville à part entière. 

DSC_7448

Elle est aujourd’hui prisée pour les touristes et retraités européens à la recherche de soleil.

DSC_7449

C'est dans le vieux centre, bien conservé, que l'on retrouve ce qui a charmé les premiers estivants venus à Cascais. Un détour très agréable à quelques kilomètres seulement de la capitale portugaise.

DSC_7495

Le vieux centre-ville, zone piétonne, ne manque pas de charme, entre ruelles colorées et monuments historiques. 

DSC_7500

Les principales artères sont pleines de boutiques et de restaurants, au point que les serveurs n’hésitent pas à vous brandir leurs menus sous le nez pour vous décider à choisir le leur. Néanmoins, les rues conservent leur aspect traditionnel, avec ce sol pavé bicolore, en forme de vagues, et ses bâtisses à l’architecture fortement reconnaissable. 

DSC_7447

Notre découverte de Cascais nous fait passer sous les palmiers, du centre-ville, qui évoquent un mini Beverly Hills, pour aboutir devant la mer, au dessus de la plage.

DSC_7490

DSC_7473

Un peu plus haut, les murs de l’ancienne citadelle tiennent encore debout. Du passé militaire, il ne reste que peu de traces, sinon quelques canons, et remparts.

DSC_7486

Autrefois résidence d’été de la famille royale, il est difficile de dire ce à quoi elle sert aujourd’hui. On peut librement accéder à sa cour intérieure, dans laquelle on découvre que tout a été remis à neuf, pour accueillir un hôtel, un restaurant et quelques galeries d’art. 

DSC_7497

Si vous avez le temps, n’hésitez pas à vous y attarder, encore une fois, l’entrée est gratuite.

DSC_7489

 Une immense paire de jumelles trône sur la place de la citadelle.

DSC_7488

Nous marchons, ensuite, jusqu’à un super point de vue, donnant sur une formation géologique appelée la bouche de l’enfer, un lieu incontournable à voir !

DSC_7498

En approchant du site, nous apercevons une maison, et quelques pins, qui marquent l’emplacement du gouffre.

DSC_7453

La Boca Do Inferno, en français Bouche de l’Enfer, se trouve à quelques minutes en voiture à l’Ouest, la petite ville de Cascais, vers Guia et Guicho. Située en plein milieu d’impressionnantes falaises tournées vers l’Atlantique, cette bouche prend la forme d’une arche, sous laquelle se projettent de fortes vagues, pour émerger dans un gouffre, qui résulterait de l’effondrement d’une ancienne grotte. 

DSC_7456

Une piste cyclable, longe la côte, nous offrant une vue imprenable sur le déferlement des vagues vers la falaise. Le temps était venteux, ce fut une chance, car c’est par ce temps que les vagues prennent de la puissance et viennent alors frapper la roche avec plus d’intensité.

DSC_7464

Des nuages de gouttelettes s’élèvent au dessus des falaises dans cette  atmosphère. Je suis étonnée, face à cette énergie presque terrifiante !

DSC_7465

Deux points de vue s’offrent alors à nous. Vu d’en haut notre regard se pose sur cette eau bouillonnante et mugissante, qui se déverse dans la grotte, à ciel ouvert. C’en est presque vertigineux ! 

DSC_7464

Grâce à un petit escalier, ainsi que des terrasses descendant vers la mer, nous pouvons également admirer les falaises. 

DSC_7468

Le ciel dégagé, à l’horizon, éclaire le paysage d’une lumière dorée qui se reflète dans les gouttes, s’élevant après le choc des vagues contre la roche. 

DSC_7455

La Boca Do Inferno représente pour moi un incontournable à Cascais, ville connue pour ses falaises. La balade, que l’on peut faire à vélo, en voiture, ou même à pied, est très agréable !

DSC_7463

Je vous conseille d’y aller par temps venteux, lorsque la mer est agitée, pour un décor d’autant plus spectaculaire, mais également au couché du soleil où les lumières sont magiques.