DSC_6596

C'est à l'extrémité, sud-ouest, du continent européen, que je vous emmène aujourd'hui, le bout du Monde en quelque sorte ! Nous irons à la découverte de Sagres, dans l'Algarve, et sa forteresse, ainsi que le Cap Saint Vincent, et son ancien monastère.

DSC_6597

Sagres, était le dernier port pour les navigateurs espagnols, et portugais, qui partaient explorer l'océan inconnu. Cette ville était renommée, car le roi Henri le Navigateur, aurait installé sa cour, en 1418, et construit un chantier naval et le premier observatoire du Portugal. L'épopée mondiale des navigateurs portugais aurait donc commencé à Sagres.

DSC_6689

La côte, découpée de falaises, de petites criques, et de longues plages abritées, offre de belles balades, des points de vue magnifiques, et des baignades inoubliables. Ces plages sont entrecoupées de rochers dorés, qui forment de mystérieuses grottes, et de fascinants arcs, sculptés par le vent et la mer. C'est un endroit qui ne ressemble à aucune des autres destinations du sud du Portugal. 

DSC_6679

C'est avant tout une destination de surf. 

DSC_6591

La ville de Sagres possède une ambiance paisible, parfaite pour faire une pause déjeuner à moindre coût. Elle renferme des petits cafés et restaurants traditionnels portugais, des plus agréables.

 

Le port de pêche de Sagres se situe dans un endroit protégé des vents, du côté est du cap.  

DSC_6600

Tout au long de la journée, des bateaux de pêche s’y amarrent pour décharger leurs cargaisons de poisson frais.

DSC_6609

DSC_6685

Les pots de terre, que l'on voit sur la photo N°6 sont des pièges à poulpe (ou gargoulettes). Les pêcheurs attachent des pots de terre, à des cordages, puis les déposent sur les hauts fonds. Pendant la nuit, les poulpes sortis chasser prennent les gargoulettes pour des rochers et s'y abritent, après avoir rempli leur estomac. Au petit matin, les pêcheurs viennent relever nasses et gargoulettes. Leur contenu est vendu ensuite à la criée au marché. C'est une pêche très artisanale, une technique assez originale, je l'avoue, ils procèdent pareil en Tunisie

DSC_6599Des casiers à poulpes, (ou gargoulettes), au port de pêche de Sagres

DSC_6605

Depuis le port de pêche et au-delà du cap se trouve la somptueuse plage Praia da Mareta. C’est un spot de surf populaire où il est aussi possible de lézarder en profitant des superbes conditions météo offertes par le sud du Portugal.

DSC_6658

Cette ville, la plus à l'Ouest de l'Algarve,  est un bon départ pour les adeptes de randonnées.

DSC_6659

Seuls dans la nature, croisant des paysages toujours différents, un véritable moment de sérénité.

DSC_6624

L’attraction principale de Sagres est la forteresse de Sagressituée sur les falaises de la pointe de Sagres.

DSC_6635

DSC_6643

Ce fort, construit au milieu du XVe s., est une structure défensive, unique en son genre, car il ne possède qu’un seul mur : les trois autres côtés sont protégés par les tombants abrupts des falaises.

DSC_6631

DSC_6633

Le fort est vaste, mais plutôt clairsemé.

DSC_6657La rose des vents du fort.

Nous y découvrons une curieuse petite chapelle, une rose des vents et des vues impressionnantes sur les immenses falaises, et l'océan.

DSC_6623

DSC_6625

Les touristes viennent principalement à Sagres pour le cap Saint-Vincent (Cabo de São Vicente),  le dernier bout de terre avant l'Atlantique. 

DSC_6619

A 6 km au nord de Sagres, c'est un lieu isolé et désolé. Comptez une bonne heure, à pied, pour l'atteindre depuis Sagres.

DSC_6669

En voiture, nous y accèdons par une route unique, en ligne droite, qui nous amène à un ancien monastère blanc et au phare rouge datant du XIXème siècle. C’est un endroit balayé par les vents, où les immenses falaises tombent à pic, dans une mer déchainée. Il est préférable de bien se couvrir car le vent souffle fort, à cet endroit.

DSC_6622

Il n’y a pas de barrières de sécurité en haut des falaises et il faut prêter la plus grande attention lorsque l’on emprunte les chemins pédestres, car certains peuvent s’avérer plutôt précaires.Au sommet des falaises de 75 m de haut se trouve l’un des phares les plus puissants du Portugal : sa lumière peut être vue à 50 km de distance en mer. 

DSC_6672

C’est une région pour les aventureux, qui souhaitent profiter d'un environnement sauvage, avec des paysages spectaculaires, le lieu idéal pour assister à un beau coucher de soleil !

DSC_6588

DSC_6594

La vue y est à couper le souffle avec les falaises battues par les vent qui donnent une sensation de vertige et une impression de bout du monde. Les paysages de la région sont dominés par la puissance de la nature : on y trouve une mer déchainée, qui sculpte d’immenses falaises, des vents puissants qui créent des paysages désertiques et une chaleur estivale intense. 

DSC_6656

« Le voyage pour moi, ce n’est pas arriver, c’est partir. C’est l’imprévu de la prochaine escale, c’est le désir jamais comblé de connaître sans cesse autre chose, c’est demain, éternellement demain. » Roland Dorgélès