DSC_5750

Notre visite de l'Algarve se poursuit le lendemain, pour rejoindre Armação de Pêra,  ancien port de pêche qui n'a pas échappé au fléau de l'urbanisation sauvage sur la côte. 

DSC_5773

DSC_5769

Pour  arriver dans le centre ville, nous traversons un labyrinthe d'immeubles récents, disgracieux, et  désespérément vides.

Cette autre station balnéaire n'est pas aussi authentique que celle d'Albufeira, les petites ruelles animées, laissent place à une grande promenade sous les palmiers, avec de nombreux restaurants.

DSC_5810;

On y vient surtout pour sa plage, la plus grande d'Algarve. 

DSC_5752

En arrivant sur le bord de côte, nous trouvons, par chance une aire de camping car immense.

DSC_5751

Juste à côté de notre parking,  un petit hameau des pêcheurs attire notre attention. 

DSC_5780

DSC_5763

C'est là que nous passerons la nuit, afin de prendre une embarcation, le lendemain matin, qui nous conduira aux grottes sous-marines, (dont je vous ai déjà parlé dans un précédent article). 

DSC_5807;Un tracteur tirant notre embarcation pour aller aux grottes sous-marines.

DSC_5777

Grotte de Benagil, en bateau - Martine Passion Photos

Tout près de Lagoa, en Algarve, le village de pêcheurs de Benagil est connu pour sa charmante plage encadrée de falaises calcaires mais également pour sa célèbre grotte. Nous prendrons le bateau au départ d'Armacao. Un tracteur poussera notre bateau vers la mer.

http://photosvillages.canalblog.com

DSC_5801

DSC_5774

DSC_5776

Nous pouvons contempler les pêcheurs arrivant avec leurs prises du jour et leurs pratiques artisanales. 

DSC_5798

DSC_5802

La vente de poisson frais se fait directement au débarquement, près des cabanes des pêcheurs. 

DSC_5761

Mais on mange aussi du poisson frais du jour dans les restaurants. Dont un très bon établissement, sur la place centrale : un repas de roi pour une douzaine d'euros.

DSC_5767

Cette ville jouissant pourtant d’une situation enviable, s’est malheureusement enlisée dans un urbanisme non maîtrisé. Des promoteurs ont bétonné à tour de bras ; on y trouve une concentration incroyable d’immeubles, bas de gamme, ressemblant à des HLM, aux dépens de la qualité.

DSC_5754

L’Algarve, fort heureusement, n’est pas partout symbolisée par cette anarchie de constructions, dont l’apparence laisse plutôt croire à un amas d’immeubles à vocation sociale, plutôt qu’à des appartements destinés aux touristes, en quête d’harmonie.

DSC_5755

Ces tours enchevêtrées, ne nous a pas suscité le moindre soupçon de rêve ! Certes les abords de la mer, et la route côtière, laisseront peut être à tout visiteur une bonne impression, par la sublime vue de la plage, dont cette ville peut se vanter de posséder. 

DSC_5752

Pourtant Armaçao de Pera, ancien village de pêcheur, avait toutes les potentialités pour être une des villes les plus convoitées de la côte sud du Portugal, du moins pour les adeptes de plages et de soleil.

DSC_5757

Malheureusement, Armaçao de Pera a même déteint sur les alentours, et a empreint des villages, tels que « Alporchinhos », et de son irrespect de l’environnement, en matière d’urbanisme touristique. Dommage qu’un tel gâchis ait été permis, sur cette superbe côte, que cette région arbore, à juste titre, avec  fierté. (renseignements trouvés sur le site : portugalmania.com.)

DSC_5765

A la recherche de splendeurs rocheuses naturelles, nous avons quitté cette ville, sans regrets, (à part le petit village de pêcheur resté authentique), et avons poursuivi notre route, vers l'ouest, pour contempler les nombreuses criques et recoins escarpés. 

DSC_6122;Plage de la Marinha.

Des plages comme « Paraiso », « Carvalho », « Benagil »,  « Marinha » et bien d’autres à découvrir, si l’on est amoureux d’authentiques trésors, révélant leur beauté, à ceux qui se donne la peine de les chercher, pour les trouver. Ce ne sont que quelques exemples de ces perles d’or, dont la région de l’Algarve peut être fière.

DSC_6135;Plage Marinha

Il faut découvrir cette côte découpée, que nous avons visitée en bateau. Elle abrite un nombre de plages, et de grottes sous-marines, qui valent, à elles seules, un détour par l’Algarve.

DSC_6140;Plage de la Marinha.