DSC_4584

- La Tour del Oro :

Plongez-vous dans le passé maritime de la ville et les récits des voyages de Christophe Colomb lors de votre visite de la Tour del Oro,  (Tour de l'or), structure défensive, âgée de 800 ans. 

DSC_4589

Située sur la rive est du fleuve Guadalquivir, c'est une tour d'observation militaire et de défense. Elle faisait partie des murs fortifiés qui protégeaient autrefois la ville.

DSC_4588

La Tour de l’Or est une tour almohade, elle comprend trois niveau :

- le premier, dodécagonal, (12 faces), fut construit entre  1220 et 1221, pour protéger les quais des attaques ;

- le deuxième, construit par ordre du roi Pedro I, le cruel, au XIVème siècle.

- La partie supérieure, le niveau circulaire à son sommet, fut construite en 1760. La porte d’entrée présente deux canons en bonze. Vous pourrez monter les escaliers en spirale, jusqu'à ce niveau, pour profiter des vues sur le fleuve et la ville.

DSC_4582

La raison de sa construction est la nécessité de renfoncer les murailles de l’Alcazar. Les Maures, pour bloquer la circulation du fleuve Guadalquivir, tendaient une grosse chaîne qu’ils reliaient à une autre tour sur l’autre rive, Triana. En 1248, une nef cuirassée avec les marins de Ramón de Bonifaz, réussi à briser la chaîne permettant ainsi l’accès au port et à la ville de Séville. C’est à ce moment là que commença la Reconquête.

DSC_4587

Après 1248, date de la prise de la ville par les chrétiens, la tour est devenue une chapelle, ainsi qu'une prison, et d'entrepôt de poudre à canon, puis d'après des sources incertaines, une sorte de coffre fort pour les trésors ramenés d'Amérique.

DSC_4589

L'origine du nom de cette tour, de 36 mètres de hauteur, n’est pas très claire. Il est probable qu’il soit dû à l’éclat doré qui se reflétait sur le fleuve et qui brillait au soleil à cause de sa décoration extérieure avec des carreaux dorés. Une autre possibilité; c’est la conservation dans son intérieur des richesses des bateaux; qui revenaient d’Amérique. La troisième théorie, c’est que le roi Pedro I tomba amoureux d’une femme, aux cheveux d’or, Aldonza Coronel et, profitant que son mari était parti à la guerre, il l’enferma dans la tour où il allait la voir.

DSC_4585

Depuis 1944, la tour restaurée héberge un musée maritime. On y découvre l'histoire navale de Séville et l'importance du fleuve Guadalquivir. Sont exposés des modèles des trois navires utilisés par Christophe Colomb, lors de son voyage de 1492 vers le Nouveau Monde, les Amériques, dont une réplique de la Santa Maria, le navire commandé par l'explorateur italien. 

DSC_4580

On peut y voir un canon du XVIe s., de nombreux des documents, des gravures, des drapeaux, des cartes, des maquettes, des documents liés à la découverte de terres étrangères, ainsi que des instruments de navigation : Séville était en effet un port très important pendant le siècle d'or, et le commerce avec l'Amérique était florissant.

DSC_4583Gravure.

Jours et horaires de visite : du Lundi au  Vendredi, de 09h30 à 18h45 ; Samedis et dimanches de 10h30 à 18h45. Fermé : les jours fériés. Entrée : 3 € tarif. Lundi : gratuit.Tarif spécial : 1,50 € pour les enfants (6-14 ans), les étudiants et les retraités. 

- Le Palais de San Telmo :

DSC_4598

C’est l’un des bâtiments les plus élégants de la ville de Séville. 

DSC_4590

Il a été construit sur plan rectangulaire et possède quatre tours et un grand patio central. 

DSC_4595

Son portail, datant du XVIIIe siècle, est l’œuvre de Leonardo de Figueroa et sa façade latérale est décorée de sculptures d’Antonio Susillo dédiées à des personnages illustres de Séville.

DSC_4599
DSC_4600

 

Le Palais était, déjà à l'époque, doté de l'eau courante, de salles de bains, de l'électricité, du télégraphe et d'un embarcadère individuel donnant accès au Guadalquivir.

DSC_4593

Ses jardins de style versaillais, qui occupaient plus de dix-huit hectares, deviendront plus tard le Parc de Maria Luisa.

 

DSC_4592

 À sa mort, en 1897, Doña María Luisa fit don du Palais à l'Archevêché. 

DSC_4596

En 1901, il devint le Séminaire Diocésain. Pendant cette période, il subit d'importantes modifications, en particulier au niveau de l'aile sud et de la cour de l'entrée. Après des travaux de réhabilitations dans diverses zones, il retrouve son statut de palais pour pouvoir accueillir en avril 1992 le siège de la Présidence du gouvernement autonome d'Andalousie.

DSC_4591

Pour conclure sur Séville : Elle  possède un très riche patrimoine culturel : L'Alcazar, la Cathédrale, la Giralda, la Tour de l'Or, la Plaza de España, les arènes... La liste des sites culturels exceptionnels à Séville est très longue. Un climat plus qu'agréable ! Visiter Séville, c'est l'assurance d'avoir du beau temps. Au programme un grand soleil, un magnifique ciel bleu et de la chaleur. Rassurez-vous, même si la chaleur peut rapidement devenir insupportable, il y a à Séville de nombreux parc et espaces verts pour se mettre à l'ombre. Séville c'est plus de 310 jours de soleil par an, de quoi définitivement vous convaincre !

DSC_4593

Voilà c'était mon dernier article sur Séville, j'espère vous avoir donné envie de visiter cette ville, incontournable, de l'Andalousie. Elle est bien plus qu'une ville de passage, c'est l'une des plus belles villes d'Espagne, mais aussi l'une des plus animée. Séville attire aussi bien les amoureux, les familles que les voyageurs en solo. Et vous connaissez-vous Séville, quels sont les monuments qui vous ont le plus plu ?