DSC_0973

Il est de ces endroits encore secrets que les touristes ignorent, c'est toujours un plaisir de les découvrir !

parc-narbonnaise

Je vais vous parler de Bages parce que j’ai adoré ce village de pêcheurs, méconnu, de quelques 800 âmes, à quelques encablures de Narbonne et de la Méditerranée. Préservé du tourisme de masse, ce petit bourg médiéval, avec vue imprenable sur l'étang, et le petit port, est l'un des plus beaux villages du littoral audois ! 

DSC_0945

Il y a des jours où j’aimerais être cinéaste et avoir le talent de Claude Lelouch pour raconter le hasard d’une belle journée, comme celle-ci.

DSC_0942;

Ce petit village de pêcheurs, hors du temps, est situé au bord de la lagune qu'ici on appelle "étang de Bages" tout simplement. 

DSC_1680;

Datant du 11ème siècle, il se situe au sud de Narbonne, et fait partie du Parc Naturel Régional de la Narbonnaise. 

DSC_0970

Le littoral audois reste aujourd’hui assez préservé, malgré la construction de quelques stations balnéaires, de vastes étendues sableuses demeurent. 

DSC_0968

12 000 ha, c’est la taille de ces étendues entre terre et mer, entre eau douce, eau saumâtre et eau salée. Plusieurs villages occupent les rivages des étangs dont celui  de Bages.

 

DSC_0971

Nous empruntons  les ruelles du quartier médiéval de Bages, aux noms évocateurs : rue des pêcheurs, rue du cadran, du castel … pour ensuite s’offrir l’un des plus beaux panoramas du coin depuis le belvédère des remparts avec vue sur les étangs, la montagne catalane du Canigou au loin. 

DSC_1573;

Arrivée au coeur du village, on tombe sur une très belle place avec une fontaine, et une porte surmontée d'un cadran solaire. La petite place si tranquille, en cette saison, devient très, très animée en pleine saison touristique.

DSC_0947;

 

Par la porte du cadran solaire nous apercevons les ruelles étroites, où les vieilles demeures tentent de garder la fraîcheur l'été.

DSC_0946;

Le cadran solaire fut offert au village, par Louis XIII, pour remercier les villageois d'avoir accueilli et soigné les soldats blessés, au retour de la guerre d'Espagne.

DSC_0948;

Cette porte fut pendant de longs siècle la principale entrée du vieux village fortifié. La porte franchie, nous pénétrons dans la rue du Cadran Solaire, où l'on trouve les maisons les plus anciennes de Bages (quartier médiéval) : murs en pierre calcaire, hourdée à la chaux et au sable, bois utilisé avec parcimonie. Accolées les unes aux autres, les constructions s'étagent en respectant la topographie du site, et en lui donnant cet aspect pittoresque.

DSC_0950;

La rue des remparts : au Moyen-Age, cette ligne de maisons, dominant la falaise faisait office de rempart. Ceux-ci couraient de la porte du Cadra Saolaire au Portanel, puis suivaient le bord de la falaise jusqu'à l'église.

DSC_0965;

Il fait bon déambuler au hasard des ruelles étroites et des placettes, en apercevant ça et là un petit bout de l’étang…

DSC_0961

DSC_0960

A l'intérieur du village, nous trouvons deux galeries d'art contemporaines, la maison des arts, le syndicat d'initiative, plusieurs restaurants et gîtes, ancien lavoir, aire de jeux, aire de pique-nique...Nous découvrons, aussi, des sculptures,  le lieu étant très prisé par les artistes. Rien d’étonnant, vu l'emplacement exceptionnel du site !

DSC_1690;

DSC_1691;

N'hésitez pas à monter jusqu'à l'église du XIIIe s., pour admirer le panorama sur l'étang. Elle se situe tout en haut du village, et culmine à 35m d'altitude au-dessus du niveau de la mer.

DSC_0953

La pêche artisanale, sur les étangs est toujours l'activité principale : loups, daurades, soles, muges (ou mulets) et surtout … l’anguille, la star locale ! 

DSC_0958

anguilles

Elle est cuisinée, ici, en civet, ou en bourride notamment. Voici une bonne adresse pour déguster l’anguille sous toutes ses formes : le restaurant le Portanel à Bages. Il existe d’ailleurs un menu spécial anguille où celle-ci est déclinée en 9 recettes, avec les meilleurs vins du Languedoc qui vont bien avec.

DSC_0959

Pour terminer la visite, nous descendons le bel escalier, pour nous retrouver sur les bords du lac où des sentiers de promenade sont aménagés. Nous trouvons ça et là des barques de pêche, sans moteurs, car interdits sur l'étang.

DSC_1682;

DSC_1684,

Des filets sont accrochés aux pieux par les pêcheurs.

DSC_1683

DSC_1693

 

La région est un paradis pour les véliplanchiste. C’est très venté, mais quand la tramontane ne souffle pas il y a des possibilités de balades sur l’étang en canoë ou autre embarcation pour aller sur des petites îles désertes. 

DSC_0920

Il est possible de faire une super balade, qui part dès terrain de pentanque. Celle-ci fait le tour du lac en passant sur des pontons sur pilotis, surplombant ou longeant l’étang, et des chemin de randonnée traditionnels. 

DSC_0932

Plusieurs possibilités de balades pour s'aventurer dans cette nature aux parfums sauvages, presque mystiques. 

DSC_0931

En partant, nous verrons des cigognes, et des flamants pas très roses...ne pas faire de bruit, car ils sont très craintifs ! Un moment inoubliable, dont la magie du lieu nous a émerveillés. 

DSC_1675Des flamants roses.

DSC_1662;Des cigognes.

Ce petit village est un incontournable ! Un lieu tranquille (début avril), l'occasion rêvée de rencontrer les habitants et les pêcheurs d'anguilles de l'étang, tout en flânant dans les ruelles de ce village. À ne pas faire, par contre, en juillet/août, mais hors saison ce n'est que du bonheur à se balader dans les petites ruelles. En principe garer sa voiture sur les parkings au bord de l'étang, mais en cette saison on peut trouver une petite place dans les ruelles du village .

DSC_0926

N'hésitez pas non plus à vous aventurer à l'étang du Doul, différent mais tout autant magique. Il se trouve juste à côté de Bages, accessible depuis le village de Peyriac (il y a des sentiers bien indiqués). Et il faut se jeter à l’eau, vous verrez, il paraît que l'on flotte. Hé oui, l’étang possède une salinité comprise entre 50 et 60 grammes de sel, par litre, soit environ deux fois celle de la mer ! Normal, ce sont des anciens salins…Voir lien de mon précédent article sur cette belle balade au fil de l'eau :

La saline de Peyriac-de-Mer - Martine Passion Photos

En voici une facile et douce, que nous avons faite, dans une ancienne saline de Peyriac-de-Mer, un petit territoire entre terre et eau. C'est une promenade bucolique, dans un environnement protégé, et sauvage, au milieu d'une ancienne saline. (voir différents parcours sur le plan).

http://photosvillages.canalblog.com