DSC_6845

 

Quel est le pays des moulins ? Réponse : le Portugal !  En effet, le Portugal est le pays ayant le plus de moulins en service en Europe.

DSC_7076

Ils sont de plusieurs types : moulins à vent, bien sûr les plus nombreux, moulins à eau ou hydrauliques, utilisant l’énergie du courant d’un cours d’eau, et moulins à marée.

DSC_6843

Dans les années soixante, 11000 moulins fonctionnaient encore au Portugal. 

DSC_6851

L'existence de moulins à vent, qui en dépit de ne plus constituer l’activité économique d’autrefois, sont sans aucun doute un important témoin des traditions centenaires du peuple portugais.

DSC_7078

L’océan  à quelques centaines de mètres, et les moulins ancrés sur leur plus haute colline des environs, vous imaginez les conditions atmosphériques qu’ils devaient affronter !

DSC_7077

On y trouve une grande variété de moulins à vent, composés d'un tronc circulaire, et d'un toit conique, aux ailes formées de barres en bois, sur lesquelles sont tendues des voiles triangulaires.

DSC_7747;

On peut souvent entendre un curieux bruit dû au sifflement produit par des petites poteries accrochées à la voile. 

DSC_7745

On peut voir deux systèmes de meunerie, un pour le maïs et un pour le blé, utilisant des types de pierres différentes au niveau des meules.

DSC_6846

On peut apprendre à régler la finesse de la farine et à mettre en marche l'une des deux meules, ou même les deux. 

DSC_7746

Presque un voyage à travers le temps, par les temps qui courent, et juste aux portes de Lisbonne.
DSC_7744

Une tendance actuelle au Portugal consiste à récupérer les vieux moulins qui ne sont plus utilisés, et à les transformer en des hébergements originaux.  Vous serez enchantés de votre séjour, si vous aimez la nature et l’espace.        

DSC_7075
Dans la région de Lisbonne, les moulins à vent "fleurissent" encore. Notamment dans les hauts de Cascais et de Sintra. DSC_7747

Symbole vivant d’une terre fertile et laborieuse, les moulins à vent n’ont pas résisté à l’apparition de l’électricité et des minoteries : ils ont été pour la plupart abandonnés, signant leur arrêt de mort.