DSC_7071

Santiago do Cacém est une paisible ville perchée, du sud du Portugal, dans l'Alentejo, avec d'impressionnants remparts. 

DSC_7027
DSC_7048

Cette petite citée, en pente douce, possède de jolies maisons blanches, encadrées d'ocre, de rouge et de bleu.

DSC_7029

DSC_7067

Elle est dominée par le chateau des Templiers, reconstruit sur une base maure, et l'église Santiago, à la belle façade blanche et ocre du 18e s.

DSC_7057

DSC_7055

Aux origines lointaines, elle fut durant la période romaine un lieu de passage dans la voie qui reliait Lisbonne au l'Algarve, ce qui contribua à son développement.
DSC_7066
DSC_7031
La dernière conquête chrétienne eut lieu au XIIIè siècle, en 1217, sous D. Afonso II, bien qu'en 1157, une première conquête ait été menée par les Templiers. 
DSC_7038
C'est à cette époque que fut construit le château de fondation arabe.

DSC_7048

L'Église Matrice de Santiago do Cacém, datant du XIIIè siècle, et la Chapelle de São Pedro du XVIIè siècle, ont un intérêt historique et artistique qui justifie une visite.
DSC_7049
DSC_7044
C’est à l'emblématique Église Matrice,  ville étroitement liée aux pèlerinages à Saint-Jacques de Compostelle, que débute la traversée du Sud-Ouest du Portugal.

DSC_7047

Par ici passent, depuis le Moyen Âge, les pèlerins en provenance du Promotorium Sacrum, destination mythique de ce voyage historique qui connaît actuellement un nouvel essor.
DSC_7065
DSC_7051
Après avoir arpenté les ruelles montantes de la vieille ville et vu le château, nous redescendrons à notre parking pour camping car dans le bas de la ville, près d'un joli parc.
DSC_7070
Nous pouvons admirer en face, un joli moulin à vent.
DSC_7043

Le chêne-liège, arbre symbole de l'Alentejo, règne en maître sur cette étape. Aucun autre arbre n'est aussi généreux et aussi peu exigeant à la fois.

 

 

DSC_7018

 Le chêne-liège est essentiel à l'économie locale, à la formation des sols, à la composition du paysage, et soutient tout un écosystème d’une biodiversité extraordinaire.

DSC_7020

Le chêne-liège étant un arbre qui garde ses feuilles toute l'année, il offre un refuge et une source de nourriture à de nombreux insectes et araignées, constituant ainsi la base d'une chaîne alimentaire très riche.

DSC_7026;
DSC_7017;

DSC_7059

DSC_7061

DSC_7063