DSC_6771

Arrivée en milieu d’après-midi depuis la péninsule de Sagres, où nous sommes arrêtés une journée, nous arrivons à Carrapateira.

DSC_6787

C'est un petit village de l’Algarve, au Portugal, que l’on traverse sans vraiment y prêter attention.

DSC_6697

DSC_6698

Mais s’y arrêter c’est pourtant l’adopter ! La mer, le surf et la randonnée sur la route Vicentine nous attendent.

DSC_6710

Nous avons repéré une petite route, non goudronnée, qui fait une boucle d'une dizaine de kilomètres et qui nous mène au cap Prontal, en passant par la plage de Bordeira. Nous sortons du village, passons devant les dunes et arrivons sur les falaises. 

DSC_6704

Une seule réaction arrivée là-haut : « wow »… Nous n'avons qu’une envie : nous garer, arrêter la voiture et nous poser sur le petit banc situé face à la mer. 

 

DSC_6782;

Comment ne pas tomber amoureux de Carrapateira, un vrai petit paradis au Portugal.

DSC_6744

Après cette pause indispensable pour réaliser que nous n'étions pas dans un rêve, nous reprenons notre chemin, celui qui longe l’océan atlantique, et la vue est de plus en plus belle.

DSC_6741

Toujours trop belle pour être vraie et pourtant…Ici se croisent les surfers en van et les retraités en camping-car… 

DSC_6743

Un doux mélange qui donne une atmosphère sympathique à un village, où la vie est rythmée par la mer, les vagues, le soleil et la nature en général. 

DSC_6761

DSC_6768

Un peu désert hors-saison, il faut l’avouer, ces paysages ressemblent à une belle carte postale entre terre et mer.

DSC_6772

Entre falaises, plages et dunes, nous avons passé quelques heures à nous balader dans les alentours. Nous arrivons au milieu de champ de fleurs.

DSC_6765

Un joli contraste de vert, de bleu, de violet et de jaune… 

DSC_6714

Nous nous posons, seuls dans ce paysage désert. C’est magique ! 

DSC_6750

Des paysages comme ceux-là incitent à la méditation et surtout nous confirment que nous avions besoin de faire le vide. Ne penser à rien. Juste à être bien !

DSC_6749

Les couleurs changent au fur et à mesure que la journée avance, il y a de nombreux pontons sur lesquels il y a des bancs où s’asseoir pour profiter des vues.

DSC_6779

DSC_6740

 

Le vent souffle sur le haut des falaises mais marcher au bord du vide dans ces paysages de rêve, c’est assez grisant. 

DSC_6757

En bas de ces falaises, des plages où l’eau s’engouffre dans des caves, accessibles à marée basse.

DSC_6758

Encore une fois quel sentiment de liberté que de se balader dans ces paysages infinis, seules. Quelques pêcheurs sont là à flanc de falaises, ou sur des rochers, accessibles seulement par des cordes. Il ne faut pas avoir peur du vide. C’est vertigineux par là…

DSC_6778Cratère d'un volcan éteint.

A pied ou en voiture, il faut oser emprunter les petits sentiers, les chemins de traverse pour être étonné et surpris. 

DSC_6774Village de pêcheurs, musulmans, du XIIe siècle.

Autour de Carrapateira il faut ouvrir les yeux et se laisser émerveiller par la nature, par le vide et la solitude. Parfois ça fait du bien !