DSC_9548

Aujourd'hui je vous propose une jolie randonnée, que nous avons faite ce weekend, assez sportive, sur le plateau de Mange Tian, pour aller visiter la belle chapelle, perchée, de Saint Michel de la Baume.

DSC_9592

Nous nous garons sur la départementale D60, entre Goult et le village de Lumière. Nous franchissons  la rivière de l’Imergue, sur un petit pont bétonné. Ce cours d’eau était considéré, de la fin de l’antiquité  jusqu’au moyen âge, comme une frontière entre deux territoires : celui des montagnes vers Apt, et la plaine vers Cavaillon. Nous suivons ensuite les panneaux « Mange-Tian ».

DSC_9516

Nous empruntons les escaliers de pierres et gravissons une  pente raide, au pied de la falaise, pour atteindre une esplanade au pied d’un vaste abri sous roche, dont l’occupation humaine remonte à la préhistoire.

DSC_9530

Les lieux ont été sacralisés à l’époque moderne par deux monuments : une petite chapelle funéraire, du XVIIe s., construite sous la Baume, à l’invocation de Saint-Michel et une statue de Marie-Madeleine. La chapelle Saint Michel de la Baume est un lieu de pèlerinage, où la statue d’une Vierge Noire est chaque année montée en procession.

DSC_9550

La légende raconte qu’en 1661, un vieil homme vit sortir des ruines une procession de lumières partant de Saint Michel de la Baume, et se rendant à Notre Dame de Lumières. Le prodige se renouvela plusieurs fois. Quelque temps plus tard, un berger découvrit dans un buisson une statue de bois très sombre. Un pèlerinage à la Vierge Noire fut alors institué. 
La statue existe toujours et est encore aujourd’hui l’objet de dévotions. 

DSC_9540

La chapelle Saint-Michel de la Baume est construite hors de l’abri sous roche, mais à ras de la falaise qui le surplombe.

DSC_9535

Bien qu’associée à cet abri, elle n’a rien de rupestre. Elle se tient à mi-hauteur contre la falaise du plateau de mange-tian.

DSC_9533

Bâtie au XIXe siècle, elle contient une grande quantité d’ex-voto.

DSC_9534

A proximité de la chapelle, on peut admirer la statue de Marie-Madeleine, auprès du corps du Christ, qui est placée tout au fond de l’abri sous roche. Elle a été protégée par une solide grille scellée à la roche. Cette précaution aurait été inutile autrefois, le vol de la statue étant un sacrilège qui aurait valu à son auteur les foudres divines.

DSC_9538La statue de facture moderne de Madeleine et du Christ après sa descente de la croix.

DSC_9539Fougères au fond de l'abri sous roche.

De la chapelle nous avons un beau point de vue sur la colline de Goult et le vallon de l’Imergue.

DSC_9581

DSC_9582

Peu avant d’arriver à Saint-Michel de la Baume, un petit sentier marqué par un tracé jaune, part sur la gauche pour monter sur le plateau de Mange-Tian. La balade traverse une partie du plateau qui comporte une multitude de murets en pierres typiques de la région et les vestiges d’habitations.

DSC_9579

"Mange-tian", drôle de nom pour un tel endroit, sachant que le tian est à la fois un ustensile culinaire et un plat typique de la cuisine provençale, une terrine à base de légumes cuits au four. 

DSC_9578

Nous traversons des pinèdes à la découverte de magnifiques murs en pierre sèche et des traditionnelles bories de la région.

DSC_9572

En poursuivant le sentier, et passons devant notre première borie.

DSC_9555Borie  au quartier des Garrigues, au dessus de Lumières,

DSC_9556

Un peu plus loin, nous arrivons devant une ruine imposante, d'une grande ferme, appelée le Castellar, ancien oppidum de l’âge de fer.

DSC_9554*DSC_9567Ruine grande ferme au quartier des Garrigues

Cheminer un moment sur le site permet d’apprécier une série de bories, à l’architecture excellemment bien conservée. A côté de la ruine une autre grande borie.

DSC_9563la grande cabane au dessus de Lumières

Lors de notre balade, un joli puits attire notre attention.

DSC_9568

Nous marquons un arrêt au panneau la "Grande Garrigue", pour revenir ensuite sur nos pas, en direction du village de Lumières. Pour tout savoir sur la belle église de Notre Dame de Lumière : 

Notre-Dame-de-Lumières à Goult - Martine Passion Photos

En bordure de la route nationale qui relie Apt à Cavaillon, se dresse un sanctuaire de grande importance, pour les habitants de la région, car cette chapelle, appelée Notre-Dame-de-Lumière, fut un lieu d'apparition et de miracles. Dès le IVème siècle, Goult avait un oratoire au hameau des Lumières, appelé Notre Dame de Limergue.

http://photosvillages.canalblog.com

Nous entamons la descente vertigineuse, encore plus impressionnante que la montée, (déconseillé par temps de pluie).

DSC_9531

Nous arrivons, ensuite, au chemin de croix, bordé d’oratoires,  en passant devant la statue de Jeanne d’Arc.

DSC_9596Le chemin de la chapelle St Michel de la Baume

DSC_9520

A côté de la statue de Jeanne d'Arc, dans une petite cavité, creusée dans la roche (molasse),  nous trouvons un autel, ainsi qu'une Sainte Vierge et l'enfant Jésus.

DSC_9522

DSC_9524

Dans la descente, nous admirons au passage la belle hostellerie de Lumière, dans ses couleurs flamboyantes du soir.

DSC_9589

DSC_9591

DSC_9604

Des escaliers volants, nous permettent d'arriver rapidement dans le parc, tout en longeant les falaises de molasse.

DSC_9598

DSC_9599

Arrivés dans le parc ombragé, une grotte-source nous attend, avec son petit bassin en contrebas.

DSC_9605

DSC_9601

DSC_9612Chemin de croix, dans le parc.

En levant la tête, nous apercevons la chapelle Saint Michel de la Baume, perchée, au milieu de la falaise.

DSC_9613

Nous  retraversons  la rivière de l’Imergue, avant de regagner notre parking en bordure de la D60.

DSC_9615

Niveau de la balade : facile hormis la montée très abrupte depuis le bas des falaises de Lumière, jusqu’au au plateau. J'espère que cette balade vous a plu, en attendant de vous proposer une autre de nos découvertes. Bonne journée et à bientôt !