DSC_9452

Charmant village médiéval, de Haute Provence, à l’est du Parc du Luberon, Reillanne est situé sur l’ancien itinéraire romain reliant l’Italie à l’Espagne, entre les villages d'Apt et Forcalquier. 

DSC_9493

Site privilégié et voie de communication importante, le peuplement du territoire de Reillanne est très ancien. On y a retrouvé des abris sous roche du mésolithique. Elle fut une ville importante au Moyen Age, solidement fortifiée et dominée par son château.

DSC_9450Belle vue en plus sur l’église qui domine fièrement la vallée sur son piton rocheux. 

Il fait partie de ces villages provençaux typiques, perchés sur une colline, murie par le soleil, où les parfums d'herbes aromatiques, mêlés au chant des cigales, vous rappellent que vous êtes en Provence. Avec ses 1600 habitants, c’est un village vivant et chaleureux, au charme authentique, un véritable havre de paix ! 

DSC_9453

Nous flânons, avec bonheur dans les petites ruelles du village, figées dans le temps, que trouent çà et là des échappées de lumière.

DSC_9456

Un chat, aux sublimes couleurs, sur le rebord d’une fenêtre, se laisse photographier, pour mon plus grand plaisir,

DSC_9467

DSC_9466

... je le retrouve un peu plus loin se baladant sur le toit d'une maison.

DSC_9496

Ambiance très tranquille dans un village qui attire pas mal d’artistes néanmoins. Tout au long du parcours, de belles sculptures, en bois, retiennent notre attention.

DSC_9507

DSC_9495

Le street art s'invite, aussi, dans la ville de Reillanne. Un duo, d'art urbain colombien, a redonné vie à des œuvres magnifiques et vibrantes.

DSC_9509

DSC_9512

Au coeur du village, nous découvrons de vieilles maisons, de caractère, avec des escaliers monumentaux, des passages couverts, de jolies places, des restes de remparts  percés de portes fortifiées

DSC_9499

DSC_9455

En arrivant au village, dominant sa butte castrale qui culmine à 585 m d’altitude, on découvre immédiatement l’église St Denis, avec son clocher carré et ses horloges, ainsi que les vestiges de constructions castrales adossés à la tour St Pierre.

DSC_9504

Nous accédons au sommet de la butte Saint Denis par la Porte St Pierre. Appelée aussi Porte des Forges c’est un bel édifice, à la construction soignée, qui daterait du 12e-13e siècles, et est inscrit à l’Inventaire supplémentaire des Monuments historiques. Il reste seulement le rez-de-chaussée voûté en berceau brisé, sur arcs, qui s’appuie sur le côté nord contre le vestige d’un mur, qui pourrait être un reste de remparts.

DSC_9458Porte Saint Pierre.

Au fil du temps les guerres de religion, puis la révolution, et enfin, la construction dans les années 1950 d’un réservoir d’eau sur le site de St Denis, pour alimenter la ville en eau, tous ces évènements ont participé à la dégradation du site castral dont il ne reste aujourd‘hui que la chapelle St Denis.

DSC_9470Réservoir d'eau.

DSC_9474Chapelle St Denis.

 

A l’est de la chapelle St Denis actuelle se trouvent les restes de l’ancienne église St Denis, adossés à une grande tour semi-circulaire surmontée d’un clocher mur (de la fin 15e s.).

DSC_9479A droite de la photo l'ancienne église St Denis.

De l’église ancienne St Denis, chapelle castrale des seigneurs de Reillane, ne subsiste qu’un chevet plat en pierre de taille de bel appareil, couvert d’une voûte en plein cintre. 

DSC_9484

Deux niches sont visibles sur ce chevet et on peut dater les quelques vestiges de la seconde moitié du 12 e ou du début du 13e siècle. Le clocher, en pierres de taille, possède 3 baies, en plein cintre, pour les cloches.

DSC_9472

Sur le pignon de la chapelle romane, on a construit ultérieurement une tour ronde : la tour St Pierre, (appelée tour de l’Horloge, jusqu’en 1870, car c’est elle qui portait l’horloge autrefois). 

DSC_9468La Tour St Pierre, à droite de la photo.

La plateforme du castrum, devait être couverte, autrefois, de multiples constructions : tours ou maisons fortes, avec leur propre chapelle.

DSC_9457La Porte St Pierre.

Du haut,  nous avons sous les yeux l'un des plus vastes et lumineux panorama de la Haute Provence.

DSC_9481

La vue, grandiose,  s'étend sur la vallée de l'Encrème, le Luberon et le vieux village de Reillanne au sud, les Alpes à l'est, et la montagne de Lure au nord.

DSC_9480

En redescendant dans le village, en contrebas de l'église, nous nous arrêtons devant un petit champ, où paissent quelques moutons, à grands poils.

DSC_9486

DSC_9491

Belle découverte de ce village ancien, entre architecture médiévale, et douceur provençale.

DSC_9487

Ne loupez pas, dans la région, au début de l'été, les champs de tournesol et les champs de lavande qui illuminent le paysage : c'est sublime ! Nous avons la chance, dans le Luberon, d’avoir des territoires si beaux et si contrastés. 

DSC_9344

Perchés au sommet d’une colline, dressés sur un éperon rocheux, ou blottis à flanc de falaises, les villages du Luberon offrent des visites et balades à chaque fois différentes. On vient les visiter pour leur histoire, leurs points de vue, leur architecture, mais aussi pour profiter de leur douceur de vivre.👍

DSC_9502

Vous pouvez aussi vous abonner à la newsletter, pour ne rien rater de mes futures publications, sur mon blog : photosvillages.canalblog.com  😍

Merci d'avance pour vos commentaires, et à  bientôt pour une autre découverte !