DSC_3683

Les visites dans un zoo, ou un aquarium, constituent une bonne source d’inspiration pour les photographes… mais elles peuvent se révéler frustrantes tant les obstacles sont nombreux : vitres, éclairages froids et artificiels, grillages, foule, décors peu naturels, etc... Je vais donc vous révéler mes petites techniques personnelles pour contourner ces problèmes, ou s’en accommoder. Voici donc 5 astuces issues de mon expérience.

DSC_3667

1/Comment photographier à travers les barreaux et grillages ?

- Se rapprocher du barreau ou du grillage, et essayer de placer l’objectif au maximum entre les barres. 

DSC_6378

Bébés Grands Ducs, du parc ornithologique du Pont de Gau. 

- Privilégier une faible profondeur de champ,de manière à ce que les barreaux se retrouvent autant que possible dans la zone de flou, et donc quasi invisible. Pour réduire la profondeur de champ, sélectionnez le mode : Priorité à l'Ouverture. (A ou Av, selon les marques). 

DSC_3802Bébés Grands Ducs, du parc ornithologique du Pont de Gau. 

Sélectionnez ensuite une grande ouverture en choisissant un chiffre F/ qui soit le plus petit possible. Exemple : F.3.5, F/2.8, F/1.4, etc. 

DSC_6381Bébés Grands Ducs, photo prise à travers le grillage du parc ornithologique du Pont de Gau

- Choisir une longue focale : Autrement dit, « zoomez ». En effet, la focale joue également sur la profondeur de champ, et donc sur l’importance du flou artistique. 

DSC_6380Bébés Grands Ducs, du parc ornithologique du Pont de Gau. 

- Choisir la position de l'animal : Si possible, photographiez un animal qui soit éloigné du grillage ou barreaux.  Le but de ces 4 manœuvres est de placer autant que possible le grillage dans la zone de flou pour le rendre le moins visible possible.

DSC_3800 

2/ Comment photographier à travers les vitres :

Evidemment, photographier à travers une vitre est plus simple qu’à travers des barreaux ou un grillage. Mais il y a deux gros pièges : les tâches sur la vitre, et surtout : les reflets !

IMG_0207Photo prise à l'aquarium de Grau du Roi.  

- Comment éliminer les tâches sur la vitre ?

Le problème des tâches, c’est qu’elles agissent comme un filtre sur l’image, qui semble floue. La première chose à faire, c’est évidemment de se déplacer pour tenter de trouver un endroit sans tâche. 

IMG_0172

Si vous n’avez pas d’autre moyen que de photographier à travers une vitre sale, alors utilisez la même technique que pour les barreaux, celle de la faible profondeur de champ : mettez-vous en mode priorité à l’ouverture (A ou Av), et zoomez (afin d’utiliser une longue focale). 

20181103_175206


- Comment contourner le problème des reflets dans la vitre ?

20181103_172950Photo prise à l'aquarium de Grau du Roi. 

Les reflets peuvent provenir du soleil, ou d’un éclairage, mais également des autres visiteurs qui passent devant la vitre.

IMG_0179Photo prise à l'aquarium de Grau du Roi. 

Si vous avez à votre disposition un filtre polarisant, utilisez-le, car celui-ci réduit considérablement les effets de réflexion.

IMG_0152photo prise à l'aquarium de Grau du Roi.  

 Si vous n’en avez pas, alors visez votre sujet et, dans votre viseur, surveillez les reflets. C’est maintenant un jeu de patience : ne bougez plus, et attendez que les visiteurs dans votre dos passent leur chemin, ou alors attendez un visiteur vêtu de sombre. Le reflet sera ainsi beaucoup moins visible.

20181103_173005

 

3/ Comment s’arranger avec le décor ? Ce qu’il ne faut pas faire :

Dans les zoos, le décor n’est pas toujours très crédible, ni très flatteur. Le décor des enclos lui-même, mais parfois aussi le paysage environnant.

DSC_6226Photo prise au parc ornithologique du Pont de Gau.

Tout se joue au niveau du cadrageFaites-bien le tour de votre viseur, et évitez d’intégrer dans le cadre (même dans l’arrière-plan) des éléments tels que la porte de l’enclos, un rocher mal imité, les grillages, les visiteurs, cordages, une gamelle de nourriture, ou encore des maisons au loin, la sandwicherie du zoo, la porte de service au fond de l’enclos, etc.

DSC_3743Photo prise au parc ornithologique du Pont de Gau.

Inclure le décor sort complètement le spectateur de l’ambiance animalière. On ne se concentre plus uniquement sur la beauté de l’animal car son environnement prend une grande place dans l’image. Malheureusement énormément on ne prête pas toujours attention à ces détails. Parfois on perd un peu d’attention et, concentré sur l’animal, on oublie de vérifier l’environnement, et notamment l’arrière-plan.

DSC_3742Photo prise au parc ornithologique du Pont de Gau.

4/ Quelles focales privilégier pour la photo dans un zoo ou aquarium ?  

Mieux vaut utiliser de longues focales, afin de pouvoir isoler vos sujets du décor environnant, et limiter au maximum l’impact visuel des vitres ou des barreaux.

DSC_6335Photo prise au parc ornithologique du Pont de Gau.

Privilégiez donc des focales à partir de 100 mm et plus : 150 mm, 200 mm, voire 300 mm si vous le pouvez ! Lorsque je vais dans un  zoo, je photographie personnellement avec : un Sigma 18-250mm F/2.8, lorsque j’utilise mon réflex Nikon D7000. 

DSC_6332Photo prise au parc ornithologique du Pont de Gau.

5/ Comment photographier des animaux ?

- les attitudes Il est important d’être un peu patient pour ne pas photographier au hasard un animal. Il faut attendre une attitude intéressante : un mouvement, un regard, une expression drôle ou attendrissante.

IMG_0211Aquarium de Grau du Roi.

Pour photographier, par exemple, des félins qui baillent, est assez difficile, et le résultat est toujours saisissant. Il suffit de bien préparer votre appareil sur une vitesse d’obturation rapide, vers les 1/600, pour figer le mouvement (en choisissant par exemple le mode « Priorité Vitesse » (S ou TV)), puis d’être observateur !

IMG_0214Aquarium de Grau du Roi.

- les détails : Pour varier les plaisirs, pensez à photographier des détails parlants ou graphiques.

20181103_175214

 Par exemple un gros plan sur la main massive d’un gorille, on devine toute la puissance de l’animal. Ou un gros plan sur les motifs très graphiques du plumage d’un paon. 

IMG_0215

- Etre créatifsSi le décor, ou la foule vous empêchent de prendre l’animal comme vous l’auriez souhaité, faites marcher votre créativité en imaginant d’autres possibilités, comme un cadrage original.  

DSC_6373Photos prises au parc ornithologique du Pont de Gau.


- Penser au post-traitement, dès la prise-de-vue : permet parfois d’être plus créatif et de sortir des images différentes. Et bien sûr, pensez également à photographier les détails pour contourner une situation compliquée !  

DSC_6161Photos prises au parc ornithologique du Pont de Gau.

6/ En résumé :

En résumé, pour sortir de jolies photos lors de vos visites dans un  zoo, ou dans un aquarium : 

. Mettre en pratique la profondeur de champ, (priorité ouverture, et grande ouverture, avec un petit f),

. privilégiez les longues focales, en zoomant,

. pensez aux attitudes,  regards des animaux, …

. et soignez votre cadrage ! Évitez d’inclure des éléments en arrière-plan.
 DSC_6339

J’espère que ces quelques conseils vous auront éclairé, voire même inspiré ! Si vous n’avez rien de prévu ce week-end, programmez-donc une petite sortie photographique au zoo ! 😉Si vous avez d’autres astuces tirées de votre expérience, Merci de les partager dans les commentaires !

Passez de bonnes fêtes de fin d'année, à bientôt !