DSC_8946

Un Noël en Provence, c'est un Noël particulier car la région a gardé, dans ce domaine, toutes ses coutumes anciennes. Un Noël en Provence, c'est d'abord l'élaboration minutieuse de la crèche... Elle fait partie des plus anciennes traditions de la période de Noël : c’est un souvenir de l’époque médiévale, qui renaît, en Provence, à chaque mois de décembre.

DSC_8948

Qu'elle soit vivante ou statique, animée ou immobile, la crèche, est un élément très important dans la tradition du Noël en Provence. La crèche, en racontant l'histoire d'un village, évoque la naissance de Jésus, autour d’une mangeoire. 

113916755_o

C’est François d’Assise qui a créé, en 1223, une des premières crèches vivantes, dans son église de Greccio, en Italie. Les personnages étaient joués par les gens du village et les animaux étaient réels.

113916860_o

Cette « crèche vivante » a donné naissance à une tradition qui s’est perpétuée, mais les « acteurs » ont été très largement remplacés par des personnages en bois, en cire, en argile, en porcelaine, en carton-pâte, et même en verre. 

113916985_o

Les crèches, ressemblant à ce que nous connaissons, font leur apparition dans les églises au XVIe siècle. Traversant les Alpes, la crèche provençale a pris de plus en plus d'importance, au fil des siècles, dans les célébrations de Noël. 

113916972_o

La Révolution française ayant reléguée le culte dans la semi-clandestinité, la crèche a alors été ramenée des églises, vers les foyers.

DSC_9247

Les santons sont entrés, à cette occasion, dans la vie des Provençaux, pour n’en plus ressortir. La crèche est devenue, à ce jour, la coutume la plus suivie des provençaux. 

DSC_7267

Certaines crèches sont de véritables chefs-d’œuvre, qu’il est possible d’admirer chez l’habitant, dans les églises, les chapelles, les mairies, ou les salles des fêtes des villages provençaux.

121571848_o

121574407_o

L’origine du mot crèche vient lui du mot "crupio", qui signifie mangeoire d'étable. La crèche provençale traditionnelle obéit a des règles bien précises. 

DSC_7264

C’est la veille ou l’avant-veille de Noël que l’on crée la crèche de Noël. Elle comporte des personnages issus des traditions, et coutumes de la Provence. Elle a donné la vie aux Pastorales, représentations théâtrales de scènes de la Nativité, chantées et parlées en provençal.

113916760_o

Les santons (en provençal : santoun, petit saint),  symbolisent le petit peuple provençal, allant rendre hommage à l’Enfant Dieu, au sein d’un paysage provençal.  

DSC_7290

Dans un rôle bien défini, délicatement déposé à un endroit précis, chaque santon attend, immobile, l’événement. L’Enfant Jésus ne trouvera sa place qu’après sa « naissance », au retour de la messe de minuit. 

nativité

A leur tour les Rois mages et leur suite (valets, soldats, chameaux, voire éléphant…) le rejoindront le jour de l’Épiphanie. 

les rois mages

C’est alors que la crèche sera terminée et ne sera démontée qu’après la Chandeleur (le 2 février), date qui clôt en Provence la période calendale de Noël. 

DSC_7275

C'est à partir d'une poignée d'argile rouge que le santonnier modèle et sculpte le corps, les vêtements, et les accessoires, qui personnalisent chaque santon, qui sera ensuite séché, cuit au four, et peint à la gouache artisanalement.

113916858_o

Avec naïveté, les paysages de Provence, ainsi que les villages et les maisons sont reproduits avec une grande fidélité. La mise en situation de chaque élément architectural est minutieusement calculée.

113916967_o

Pour participer à la création du décor final, l’imagination de chacun s’inspire des personnages de son village, ou de souvenirs, de la vie quotidienne provençale, si riche et si colorée.

121574329_o

Pendant la mise en œuvre de ce mini chantier familial, les anecdotes remontent dans les pensées de chacun, et la bonne humeur s’installe. Dans la crèche provençale, les objets sont miniaturisés. Pour réaliser ces décors, les artisans rivalisent d’ingéniosité. 

121574447_o

Détails d'une crèche : les toits des maisons cendrés de neige, la pente abrupte, qui simule un village dans les collines, le bois ou le papier, pour imiter les rochers, le chêne-lège pour imiter la pierre, la terre cuite pour imiter les bâtiments. On aime sentir la bonne odeur de la mousse qui tapisse la crèche !

DSC_8941

Le verre imitera l’eau et la grande variété de la végétation provençale (mousse, lichen, houx, branches de pin, d’olivier etc..) fera le reste. 

DSC_7283

Dans tous les cas, une crèche de tradition provençale, comprend un certain nombre de bâtiments annexes : puits, moulin à vent ou à eau, pont, pigeonnier, borie.

121572023

121572012_o

Des villages connus, sont même entièrement reconstitués. Les artisans santonniers, évoquent des personnages typiques, ou célèbres du village, mais également des défunts de la famille.

113916728_o

Pour harmoniser la crèche et simuler la perspective, des santons de différentes tailles sont utilisés. Les plus grands sont placés devant, ce sont traditionnellement le berger et son troupeau, qui seront ensuite rejoints par les rois mages.

113916872_o

Les santons et les constructions, au format réduit, sont idéales pour agrémenter les arrières plans. Ils sont mis dans le fond de la crèche, figurant le lointain, cela donne du relief à l’ensemble. Les santons évoquent tout un petit peuple de travailleurs, simples, et modestes, un univers familier...

DSC_7271

On peut y trouver  des personnages et des métiers qui ornaient, autrefois, nos villages provençaux, comme  : 

DSC_8946

- le berger : Les bergers occupent une place importante dans la vie économique et sociale de la Provence; depuis des siècles, ils parcourent les chemins de la transhumance, de la Camargue aux Alpes. Solitaires, ils ont une grande connaissance de la nature : ils connaissent les plantes qui permettent de soigner, les animaux, ils lisent dans les étoiles, sont capables de prévoir le temps, d'anticiper les dangers. Ces connaissances accumulées font d'eux le symbole de la sagesse des anciens.

berger

- le bucheronCoupe, coupe valeureux bucheron. Tous les habitants du village comptent sur toi pour alimenter leurs cheminées de bois et se réchauffer au coin du feu. C'est que les nuits hivernales seront longues et froides..

le bûcheron

- le rémouleur : Le rémouleur  est un artisan ambulant qui aiguise les instruments tranchants. Il s'agit d'un métier très ancien, au début du XVème siècle il existait une corporation des rémouleurs qui détenait le privilège d'aiguiser les ciseaux. Le rémouleur va de village en village, de mas en mas, proposer ses services, il parcoure les villages en traînant sa meule ou en la transportant sur son dos. 

DSC_8953

- le tambourinaire : les instruments de musique populaire des provençaux, remontant au moyen-âge. Les instruments ont cependant évolué, le plus connu sans doute  c’est le tambourin, l’instrumentiste s’appelle le tambourinaire,  c’est l’un des personnages majeurs de la crèche, sa présence est indispensable.

tambourinaire

 - le pêcheur : Le pêcheur est aussi un personnage biblique de la crèche, car certains disciples de Jésus étaient pêcheurs, et son rôle symbolique est important. Le poisson de mer ou d'eau douce constituait un aliment de base dans l'alimentation des Provençaux. 

pêcheur

- le boulanger : Le pain fait partie intégrante du patrimoine alimentaire, aliment de base entre tous, il joue un rôle important dans la vie des hommes et possède une valeur symbolique forte. Le pain est en tout premier lieu symbole de la nourriture, de la vie mais également symbole spirituel.

DSC_8957

- le meunier : C'est un artisan qui possède un moulin et fabrique de la farine. Tout comme le berger, le meunier est un personnage important de la tradition provençale. Le meunier, qui fournit au village le pain, base de l'alimentation, a été mis à l'honneur par Alphonse Daudet sous les traits de maître Cornille dans les "Lettres de mon moulin". Tout autour du village les collines étaient couvertes de moulins à vent. 

DSC_8958

- les Rois Mages : la somptuosité de leurs costumes, la richesse de leur caravane et la nature même des cadeaux offerts: l'or, l'encens et la myrrhe, laisse supposer que ceux qui les apportaient disposaient d'une grande fortune personnelle  et ne pouvaient donc qu' être des rois.

rois mages

 

Les crèche permettent, en fait , même si les croyances se sont estompées de perpétuer des traditions familiales, de retrouver les senteurs de Noël, odeurs de mousse, odeurs des branches de sapins qui la garnissent. La crèche est souvent illuminée de guirlandes, et au pied du sapin, elle apporte une touche de couleurs et de vie étonnante...

- Histoire de Pierre Graille : décédé à l'âge de 99 ans, c'était le célèbre santonnier du village de Grambois. 

DSC_8949

Mais ce qui fait que sa crèche est la plus belle de toute la Provence, dans l’église Notre Dame de Beauvoir, c’est que Monsieur Graille a modelé de ses mains chaque habitant du village. 

DSC_8950

Chaque habitant, quelques jours avant Noël, apporte son santon à l’église, ou ceux de chers disparus.  Ainsi le village renaît, avec ses personnages, réalistes, l’espace de quelques jours. Chaque année, la crèche de Pierre Graille, qui n’est pas pour rien “meilleur ouvrier de France”, est autant l’oeuvre d’un sculpteur, d’un céramiste, que d’un santonnier.

DSC_8951

Élu Meilleur ouvrier de France en 1997, il exécutait un travail tout en minutie. où il s’attache à retranscrire le moindre détail pour donner à ses "santouns" un peu plus de vie, et d’âme, avec un réalisme stupéfiant. 

DSC_8952

Il est possible de visiter son petit musée, à Grambois, créé en 1989, où vous découvrirez plusieurs grandes crèches. Vous admirerez en particulier “le Papet”, incarné par Yves Montand, Don Camillo, joué par Fernandel ou encore la fameuse " Partie de cartes", issue du film "Marius", de Marcel Pagnol. Mais aussi Jean Gabin, Louis de Funès, Marcel Pagnol… Sans oublier un président de la République, Jacques Chirac, qui a été “santonnifié” par le Maître ! 

DSC_7262

 De nos jours, elles sont installées à partir de fin novembre, début décembre, pour être démontées après l'Epiphanie, (le 6 janvier), moment où les rois mages rejoignent les autres personnages. Les santons et leur magnifiques décors, font particulièrement la joie des enfants de Provence, par leur finesse et leur naïveté, et attendrissent les adultes, qui ne manquent jamais une occasion d’installer, à chaque Noël, une nouvelle figurine dans la crèche familiale.

DSC_7279

Si vous souhaitez voir une magnifique crèche, allez Caprentras. Les nombreuses photos de cet article, ont été prises, pour la plupart, dans cette crèche monumentale de Carpentras. C’est dans l’Office de Tourisme qu’est présentée  l’oeuvre monumentale de : Gérard Roux et d’Alain Favier. Une crèche de 25m2, réalisée dans un décor végétal, illustrant un nouveau paysage provençal, chaque année, que les visiteurs pourront découvrir jusqu’à la fin du mois de janvier.

DSC_7282

La nouvelle édition, de cette année, dévoile une création originale, un univers bucolique, où se mêlent les jeux de fête foraine ; les pélerinages, ou « roumavage » en provençal, les scènes de loisirs comme le vol en mongolfière, dont les premiers essais sont nés à Avignon, ou encore les scènes de foires comme la Saint Siffrein de Carpentras.

crechecarpentrasCrèche monumentale de Carpentras.

Toujours à Carpentras, les "Noëls Insolites" sont à voir, absolument, en ce moment ! Ce sont trois semaines de festival de rues, (du 15 décembre, au 6 janvier), des spectacles drôles, surprenants et féériques, des animations givrées, pour petits et grands, une patinoire et même de la neige. Près de 45000 visiteurs chaque année. Si vous souhaitez en savoir plus sur ce fantastique festival de Noël, à Carpentras, voici des photos que j'ai prises l'an dernier :

Noëls insolites de Carpentras - Martine Passion Photos

A l'occasion des RDV mensuels de "En France Aussi", évènement interblogueurs organisé par Sylvie du blog : "Le coin des voyageurs", le thème pour le mois de décembre est "l'Avent" (choisi par Pierre Guernier). Chaque mois, Sylvie invite d'autres blogueurs à partager des articles autour d'un thème différent, afin de découvrir la richesse et la beauté de la France.


Pour avoir plus de renseignements sur le Luberon, et notre belle Provence, je vous invite à suivre ce lien : 

Office de Tourisme Luberon Cœur de Provence

Laissez-vous tenter par le Luberon. Des villes et villages perchés à la vue incroyable, dont Gordes, l'un des plus beaux villages de France, des sentiers d'itinérance de toute beauté, un patrimoine historique remarquable et une gastronomie reconnue ...

http://www.luberoncoeurdeprovence.com

Merci à vous toutes et tous, fidèles lecteurs de mon blog, et joyeuses fêtes de Noël et de fin d'année. Pour ma part mon rêve serait tout simplement : la paix dans le monde et qu’on puisse vivre dans un monde meilleur, et sans violence. J'en profite pour remercier, particulièrement, et chaleureusement, celles et ceux qui me laissent de gentils commentaires, qui me vont toujours droit au cœur, et m'encouragent dans ma démarche. A bientôt !