DSC_4261

Lorsque monte la route qui mène au village de Joucas, on comprend très vite pourquoi le lieu est réputé pour sa tranquillité, il règne une ambiance paisible dans ces ruelles caladées. 

DSC_4362

La sérénité de l'endroit a probablement guidé le choix des templiers,  qui ont fait construire une commanderie templière. 

DSC_4365

Joucas, au cœur du Luberon, et proche de Gordes, naturellement défendue par des reliefs abrupts, s’étage sur une butte des Monts de Vaucluse, face aux falaises d’ocre de Roussillon. 

DSC_4386

A l’écart de l’afflux touristique de certains villages, Joucas, avec ses 350 habitants, reste un véritable havre de paix, où nous avons pu apprécier de somptueux paysages, donnant sur le Luberon. Plein de charme et d’authenticité, il a su préserver son âme provençale.

DSC_4348

Nous avons commencé notre visite de la ville sans programme particulier, on s’est baladé au hasard des ruelles.

DSC_4309

Nous avons eu beaucoup de chance car le temps n’était de notre côté en début de matinée, mais c’est nettement dégagé dans l’après-midi. 

DSC_4343

Les températures étaient encore douces, mais je sais que le vent soufflera bientôt et qu'il fera tomber toutes ces feuilles bariolées. C'est l'occasion de pouvoir admirer ces premiers échantillons d'Automne, cet éventail de nuances chaudes et fascinantes.

DSC_4356

Marcher sur un tapis de feuilles qui craquent tout en profitant des rayons du soleil, filtrés par les branches des arbres à moitié dénudés, rien de mieux pour égailler une journée !

DSC_4313

Les nuages s'invitaient au décor et le paysage qui nous était offert ressemblait fortement à celui d'une carte postale.

DSC_4347

L’ histoire du village est tout aussi passionnante, que son centre historique, plein de charme, tout en arborant aussi fièrement quelques bâtiments de tailles et de détails exceptionnels.

DSC_4321

Nous montons la calade, bordée de maisons de pierre, en passant devant la sculpture "contemplation noire", et le beau lavoir. 

DSC_4325

DSC_4324

Flâner tranquillement, à pied, dans ses pittoresques petites ruelles pavées à l'ancienne en escalier, est un véritable plaisir ! On voit que Joucas est un village rempli d’histoire, ses beaux bâtiments le prouvent à chaque coin de rue.

DSC_4323

Déambuler d'une rue à l'autre et contempler les maisons en pierres,  suffisaient pour satisfaire pleinement notre envie d'ailleurs. Le cœur du village est une véritable invitation au silence et à la flânerie ! 

DSC_4327

Toutes ces demeures anciennes ont évidemment leur part d'histoire à raconter mais elles ont surtout un charme fou. Plusieurs maisons du village sont classées au patrimoine historique et sont fleuries avec beaucoup de goût. 

DSC_4333

 Belle découverte, ce week-end, de voir des sculptures, étonnantes, éparpillées de-ci, de-là, dans tout le village de Joucas. 

DSC_4330

DSC_4387

Elles semblent faire partie du décor, une vraie chasse au trésor, au fil de notre balade ! 

DSC_4305

Dans un atelier d’exposition, baptisé « Le labyrinthe d’Art », les oeuvres de Marion et Ulysse, sont mises en valeur sur plusieurs niveaux. On arrive à la terrasse de l’atelier tout en haut.

DSC_4295

Ces ouvre surprenantes sont axées sur l’être humain. On retrouve beaucoup de créations en bois et pierre, quelques tableaux et du « macramé » de cordes…

DSC_4297

DSC_4299

Au fur et à mesure de notre déambulation, nous découvrons des sculptures monumentales d’hommes en bois, et en pierre, grandeur nature. 

DSC_4310 Un souffle du Grand Nord.

Si certaines sculptures semblent brutes, d’autres sont plus aériennes et poétiques. Les artistes ont fait naître des  corps, constitués de matières dures comme la pierre, le bois d’olivier ou le chêne. On peut y voir des visages torturés, et tourmentés, comme notre existence, en quelque sorte… On ne peut qu'être ému devant ces oeuvres !

DSC_4308

Le village est devenu un musée en plein air, où l'on découvre des êtres étonnant,  à chaque détour de calade. 

DSC_4383

Sur la place de l’église se trouvent deux personnages, sculptés dans un vieil olivier, un arbre chargé de symboles très forts. (Symbole de paix, de force, de fidélité, de réconciliation, réputé éternel). 

DSC_4384

Ne passez pas à côté du Musée sans le visiter, c’est gratuit !

DSC_4334Couple devant l'église.

Lorsqu’au détour d’une ruelle, on aperçoit l’église St Jean Baptiste, du XVIIIème siècle, et son haut clocher, l’émerveillement commence.

DSC_4328

Reconstruite en 1766, elle se révèle être à l'intérieur un véritable musée de l'art italien de la peinture en trompe l'œil.

DSC_4338

En grimpant tout en haut du village, nous apprécions les magnifiques points de vue, qui sont offerts depuis le village, sur les toits des maisons, sur le Luberon et les falaises d'ocres de Roussillon. 

DSC_4357

DSC_4364

La commanderie templière, tout en haut du village, est un patrimoine privé. Elle fut autrefois le centre d’une activité templière, avec plusieurs fermes dans la vallée du Luberon, à gérer. C’est au douzième siècle que des hospitaliers de saint Jean de Jérusalem installent sur un morceau de rocher, dominant la vallée, leur commanderie. Ils vont installer un fort autour duquel plusieurs familles de paysans vont venir s’installer.

DSC_4260La commanderie.

Malheureusement, durant les guerres de religion, ces Vaudois vont massacrer les templiers et utiliser alors la place forte qu’ils ne quitteront qu’en 1591, après l’avoir fortement vandalisée, ne laissant que très peu de traces de cette époque. C’est l’ordre de Malte, propriétaire du lieu depuis 1564, qui réinvesti les lieux et les restaure.  

DSC_4259

La commanderie comprend : le château et son jardin, des bâtiments à vocation agricole, un domaine de terres labourables et un grand bois de chênes verts.

DSC_4367

A la révolution française, la place forte est de nouveau assiégée et vandalisée, et  partiellement détruite. Cette propriété a été rénovée par la même famille d'industriels et artistes pendant près de 50 ans, jusqu'à la vente en 2006 à un homme d'affaire Anglais.

DSC_4371

DSC_4349

En repartant nous irons voir le moulin à vent, de Joucas, tout proche du centre, il mérite qu'on lui fasse honneur !

DSC_4264

Ce moulin construit à la fin du XIXe siècle, montre fièrement ses ailes, son toit et son mécanisme de production de la farine, récemment restaurés.

DSC_4270

DSC_4282

Cette balade a duré presque deux heures, mais il y avait tant à voir dans ce petit village, que nous n’avons pas vu le temps passer. Les paysages et villages du Luberon, que j'aime tant, sont tellement variés que tout le monde y trouve son compte ! À découvrir sans modération !

DSC_4388

Villes et villages voisins : Murs (5 kms), Roussillon (5 kms), Gordes (8 kms).

Vous souhaitez en savoir plus sur notre belle région du Luberon :

Office de Tourisme Luberon Cœur de Provence

Laissez-vous tenter par le Luberon. Des villes et villages perchés à la vue incroyable, dont Gordes, l'un des plus beaux villages de France, des sentiers d'itinérance de toute beauté, un patrimoine historique remarquable et une gastronomie reconnue ...

http://www.luberoncoeurdeprovence.com

A bientôt pour la suite de nos aventures !

Suite : Murs