DSC_2754

Parmi toutes les belles découvertes, que nous avons faites dans le Luberon, l'un des endroits que j'ai beaucoup aimé visiter, est le château de la Tour d'Aigues, construction emblématique de notre région ! Il offre aujourd'hui, aux visiteurs, le spectacle d'un superbe bâtiment sortant, peu à peu, de l'état de ruine, où les derniers siècles l'avaient laissé. Il fut, en son temps, une somptueuse demeure, le plus beau château Renaissance de la Provence. Sa longue histoire, et les divers remaniements, qu'il a subi se lisent encore dans ses vestiges, pour tout spectateur attentif.

DSC_2746

Le village : Centre viticole et culturel, à la Tour d'Aigues, on peut encore goûter un parfum d'authenticité, intact, un art de vivre à la provençale, chaleureux, au rythme des saisons, sous un des ciels, les plus purs, qui puissent encore être appréciés !

DSC_2748

Située dans la partie Sud du Luberon, à 6 km de Pertuis, c’est un agréable village, posé au bord de la rivière d'Eze. Il est entouré de vastes plaines cultivées et de coteaux de vigne, produisant un vin réputé.

DSC_2750

En flânant dans les rues du vieux village, on découvre les vestiges de l'enceinte fortifiée, de belles portes sculptées du XVII° siècle et l'Eglise Notre-Dame de Romégas (XII°-XVIII° siècles). 

DSC_2747

Le château : Construit au seizième siècle, le château est le théâtre, tout au long de l'année, d'une intense vie culturelle.

DSC_2729

Dans les salles restaurées, nous découvrons, lors de notre visite, les célèbres faïences de la Tour d'Aigues : pavement partiellement conservé de la Renaissance française, faïences blanches ou ornées.

DSCF0108Musée de la faïence.

DSCF0107

DSCF0114

Nous avons pu y voir, aussi, diverses expositions. Chaque été, a lieu le festival programme des artistes, de haut niveau international.

DSCF0059Expositions temporaires dans les caves du château.

DSCF0049

DSCF0057

Nous imaginons ce que fut la splendeur passée de cet édifice en déambulant dans la cour du château. 

château autrefoisReprésentation du château, avant sa destruction.

Les proportions élégantes des façades, du XVIe siècle, offrent un contraste étonnant avec celles des châteaux plus sobres de la région.

DSC_2736Portail triomphal Renaissance, (ou porche sud).

La cour d'honneur, la grande terrasse et les caves voûtées accueillent congrès, soirées de gala et réceptions. Dans une des salles voûtées, le Parc Naturel Régional du Luberon a créé un espace, relatant l'histoire de l'habitat rural, en Pays d'Aigues.

DSC_2733Vue de la façade sud du château.


Histoire du Château de la Tour d'Aigues : 

Propriété du département du Vaucluse, géré par la Mairie de La Tour d'Aigues depuis 2017, ce château est bâti en grande partie sur les fondations d'un édifice médiéval, il constituait sans aucun doute le témoignage le plus grandiose de l'architecture privée de la Renaissance.  Il nous rappellera certains châteaux Renaissance, du Val de Loire, que nous avons eu la chance de visiter l'été dernier, et plus particulièrement de l'Ile de France :  Le Louvre, Ecouen, Anet, dont les plans se sont inspirés. 

DSCF0019Donjon et les deux tours d'angle.

Paradoxalement, ce brillant édifice, qui eut l'insigne honneur de recevoir Catherine de Médicis, en 1574, connut un misérable destin : endommagé, en partie, par un incendie en 1780, il dut subir 10 années plus tard l'oeuvre de destruction des Révolutionnaires. Il fut la propriété de grandes familles dont certains seigneurs vont le magnifier : architecture novatrice, création de jardins, collections d'oeuvres d'art, bibliothèque, cabinets de curiosités.

DSC_2734Habillage renaissance de la partie supérieure du donjon.

 XIe siècle :

 Un document d’archive de 1039 atteste l’existence d’un vieux château, au coeur du village.

 XIV - XVe siècle :

Un nouveau Château médiéval (donjon actuel) est construit à l’extérieur du village par la famille Sabran et agrandi par la famille d’Agoult. Foulques d’Agoult, comte de Sault, sénéchal de Provence, familier de la cour du Roi René, et son neveu Raymond, firent du Château de La Tour d’Aigues leur résidence principale.

DSC_2745 

1495 : C’est au cœur de ce château que résidèrent les seigneurs de la vallée d’Aigues notamment Raimond d’Agoult qui entreprit le repeuplement de ses terres et mit en place un contrat d’habitation le 10 mars 1495 avec quatre-vingt chefs de famille pour repeupler Cabrières-d’Aigues. Ses héritiers firent la même chose pour La Motte-d’Aigues avec trente-deux chefs de familles.  L’ensemble de ces villages fut majoritairement repeuplés par des Vaudois.

DSC_2738Détail d'un chapiteau renaissance.

De 1550 à 1584 : le baron Jean-Louis Nicolas de Bouliers transforme l’édifice médiéval en château Renaissance : cour carrée entourée par trois ailes et deux pavillons symétriques et fermée par une galerie percée d’un portail triomphal. Le plan général présente des similitudes avec les chantiers contemporains de l’atelier d’architecture parisien de Lescot et Goujon. Mais certains de ces travaux peuvent être attribués à l’architecte piémontais Ercole Nigra.

DSC_2731

1537 : Visite de François Ier de retour du Piémont.

1579 : Visite de Catherine de Médicis.

1598-1612 : La comtesse de Sault, Chrétienne d'Aguerre poursuit le chantier de modernisationdu Château par la création de jardins au Nord, de nouvelles décorations intérieures et la transformation du donjon médiéval (façade décorée de blasons, toiture ornée d’un immense dôme à l’impériale, réaménagement intérieur...).

DSC_2740Détail du fronton du château.

1719 : les Bruny, riche famille d’armateur marseillaise, achète le Château et la baronnie de La Tour d’Aigues. La décoration intérieure du Château est mise au goût du jour, de nouveaux jardins sont aménagés. 

1750 : création d'une faïencerie par un amateur éclairé, qui se passionne de sciences et de botanique. 

DSC_2754Vue de la façade sud du château.

1782 : le château de la Tour-d'Aigues éprouva un premier malheur : un incendie ravage partiellement l'aile Nord du Château. Il devait bientôt subir une ruine plus complète et irréparable.

1792 : les révolutionnaires, se livrent au pillage du château, le mette à sac et l'incendie.

DSC_2744Vue depuis l'esplanade du château.

1893 :  Classement du Château par les Monuments Historiques.

1897 :  C'est un bâtiment extrêmement délabré que le Conseil Général de Vaucluse achète en 1897. 

1978 : Différentes campagnes de consolidation sauvent le château de la ruine. Dès 1978, le Conseil Général du Vaucluse entreprend la restauration du Château et l’aménagement de 1 000 m² de salles. Le site est destiné à la vie culturelle et associative.

DSC_2765

1985 – 1986 : le Château rouvre et accueille toute l’année, des visiteurs, dans ses caves voûtées, de 1000 m2, réhabilitées.  Une très belle reconversion !

DSC_2766Une tour d'angle du château, du Moyen âge.

2017 : De nos jours, il ne reste plus que les parties anciennes du château et des pans de mur de la façade. Les façades restent belles à voir, malgré l’absence de véritable château. Les proportions élégantes de ses façades méritent que l'on s'y attarde. Même en ruines, et en plus sous un beau ciel bleu,  c’est un incontournable de la région !

DSC_2763Le donjon du château et une tour ronde d'angle, du Moyen âge.

Visite du château : A voir le Musée départemental des faïences et les expositions temporaires, sur près de 1000 m2 de sous-sol. La cour est ouverte gratuitement aux horaires d’ouverture de l'Office de Tourisme Luberon Côté Sud. 

DSCF0005

Découverte virtuelle, ludique et interactive, du lieu, grâce à une application et audioguide gratuit. Il vous sera remit gratuitement une tablette, en échange d'une pièce d'identité. Découvrez aussi l'application château de la Tour d'Aigues,  gratuite et téléchargeable sur votre mobile.

DSC_2765

Tarif plein : 3.50€ - Tarif réduit (groupe de 10 personnes, sénior 65 ans, bénéficiaire RSA, demandeur d'emploi, étudiants, ) : 1.50€  -  Gratuité : moins de 12 ans.

À force de me suivre par ici, ma passion pour les châteaux n'est plus vraiment un secret pour vous. Quelle meilleure manière de partir à la découverte d'une région, et d'appréhender les phases marquantes de son histoire, qu'en visitant les principaux monuments de son patrimoine ?  J'espère que cette balade à la Tour d'Aigues, vous aura plu ! Merci à vous aussi de passer régulièrement sur le blog pour suivre nos aventures ;)  À bientôt !

Plus d'informations sur le Luberon sur :

 

Office de Tourisme Luberon Cœur de Provence

Laissez-vous tenter par le Luberon. Des villes et villages perchés à la vue incroyable, dont Gordes, l'un des plus beaux villages de France, des sentiers d'itinérance de toute beauté, un patrimoine historique remarquable et une gastronomie reconnue ...

http://www.luberoncoeurdeprovence.com