DSC_6173

Participant tous les mois au rendez-vous #EnFranceAussi, crée par Sylvie, du blog Le Coin du Voyageur, ce mois de juin sera un peu spécial, puisque nous fêtons les 5 ans du rendez-vous. Pour l'occasion nous avons organisé un mois-anniversaire, sans thème précis, avec des articles tous les jours et une pluie de cadeaux.

enfranceaussi

A cette occasion vous pouvez gagner de nombreux cadeaux. Participez au concours pour tenter votre chance, j'offre aussi un cadeau… je vous dis tout à la fin de l’article ! 

carte-flamants-roses-de-camargue

J'ai choisi, pour fêter les 5 ans d'anniversaire #EnFranceAussi, de vous présenter un article sur le magnifique le Parc ornithologique, du Pont de Gau, à proximité de Saintes Marie de la Mer. Ce fut une balade incroyable, aux milieu de milliers oiseaux !

DSC_6199

Le parc ornithologique du Pont de Gau, est une histoire de famille et d’amour de la région. En 1949, André Lamouroux, aménage ce qui était appelé alors « un petit parc zoologique ». Le parc évolue au fil du temps, mais surtout depuis la reprise de celui-ci, en 1974, par son fils René.

DSC_6188

Habitant depuis 18 ans, en Provence, nous n’avions encore jamais eu l’occasion de nous y rendre. Rien que l’idée d'admirer, par centaines, des flamants roses, et de nombreux oiseaux, dans leur habitat naturel, me permettrait, en plus, de faire de belles photos. 

DSC_6144

L'an dernier nous avions eu la chance de pouvoir les admirer en grand nombre, sur l'étang de Fangassier. Cette année, le hibou Grand Duc les a chassés de leur territoire de nidification. (information reçue de l'O.T.). Il y a quelques années c'était un renard qui les avait chassés, car certaines terres de l'étang n'étaient plus submergées, ce qui facilitait le passage des prédateurs. 

115556408_oVol de flamants roses à l'étang de Fangassier.

Donc pour les approcher de plus près, rien de tel que ce magnifique parc, qui rassemble une quantité infinie d'oiseaux, dont de nombreux flamants roses. C'est par une magnifique journée, de mai, que nous sommes allés les voir.

DSC_6307

Voir des flamants roses, plantés sur de grandes échasses, me fascinaient depuis toute petite. Leurs cris et parades, vont nous accompagner tout le long de nos 3 h de visites. 

DSC_6161

Le parc est immense et les postes d'observations sont nombreux, et bien répartis sur le site. De quoi faire de belles photos ! Plusieurs boucles nous sont proposées, pour un total de près de 7 km de balades !

DSC_6136

- Premier parcours (N° de 1 à 10)

Passé la première partie qui présente les différentes espèces du parc, et de la Camargue, nous apercevons les premiers grands marais du lieu. 

DSC_6220

En effets, les étangs sont nombreux, et les flamants roses, sur ce parcours de 2.5 km, y sont très présents. Ils sont dans leur état naturel, ou presque, puisque le parc s’occupe tout de même de les soigner et de les observer, à l’aide de bagues GPS. 

DSC_6232

Il faut savoir que les responsables du parc apportent, 2 fois par jour, des compléments alimentaires, aux environs de 9 h et 15-16h, mais ces horaires ne sont pas totalement fixe et varient quelque peu entre l'été et l'hiver.  C'est un peu pour cela que nous avons voulu y être à l’ouverture, 9 h, et n’avons pas regretté, car c’est à ce moment-là qu’ils nourrissent les flamants roses, un spectacle incroyable à voir ! 

DSC_6140

Nourris, dans le parc, depuis de nombreuses années, ils sont donc familiarisés avec l’homme, ce qui est assez exceptionnel, surtout venant des hérons et aigrettes. Il faut préciser qu’ils sont totalement libres et aptes au vol.

DSC_6161

Ce sont des centaines de flamants roses qui se présentent devant nous. Ceux qui étaient groupés à des endroits où la personne qui les nourrit, ne passe pas, se sont vite envolés pour ne pas perdre un grain de riz. 

DSC_6186

Nous sommes comme hypnotisé de pouvoir les approcher de si près. Je finirais la journée avec plus de 200 photos, ce que je prends d’habitude en 3 jours de voyage.

DSC_6138

En effet, pour que les flamants roses restent sur cette zone, dont la taille, donc la ressource en nourriture, sont limitées, on leur distribue du riz, en complément de leur alimentation normale. Je crois que je me souviendrai, longtemps, de ces hordes de flamants roses, se précipitant vers les points de distribution, dans une cacophonie assourdissante, à  tel point que je ne savais plus où donner de la tête,  un spectacle qui m'a laisse sans voix... 

DSC_6152

En continuant la balade, toujours entourés de flamants roses, dont certains font des passages en vol sympa, et quelques atterrissages. Une image impressionnante, que de voir cet oiseau qui semble si déséquilibré, sur terre, trouver un parfait équilibre en l’air.

DSC_6332

Encore une fois si vous voulez voir de grandes scènes de décollage, ou d’atterrissage, sachez vous placer au bon endroit et déclenchez ! Si vous avez la chance d'avoir un appareil photo avec un zoom puissant, vous pourrez faire de magnifiques photos d'oiseaux ! Il est possible si vous ne faîtes pas de gestes brusque, et que vous n'êtes pas au milieu d'un groupe de touristes bruyants, d'approcher les groupes de flamants parfois à moins de 2 mètres.

DSC_6226

À noter : les flamants roses ne sont pas des oiseaux migrateurs, juste nomades. Ils sont donc présents toute l’année dans le parc, simplement les populations présentent ne sont pas toujours les mêmes. Ils voyagent sur de grandes distances simplement pour trouver leur nourriture, cette fameuse crevette minuscule qui leur donne cette belle couleur rose. Les  flamants roses sont gris/blanc, jusqu'à l'âge de 18 mois, ils n’ont pas encore la coloration rose des adultes.

DSC_6175

Dans le parc, dans la zone face à la buvette, nous pouvons observer sur d'immenses tamaris, une grande variété d’oiseaux : des hérons cendrés, des grues cendrées, des ibis, des garde-bœufs, et des aigrettes garzettes. Des  mangeoires, sont mises à leur disposition, remplies de poussins morts et de poissons. 

DSC_6294Des hérons cendrés

Dans une héronnière juste à côté,  des hérons cendrés continuent de rénover leurs nids. Ils travaillent en couple, l’un d’eux reste posé, tandis que l’autre lui amène des branches. Ils redressent leurs aigrettes, en poussant des cris, à l’arrivée au nid. Leur plumage est coloré à son maximum, leurs yeux sont orange, la base du bec rose et la pointe bien jaune. 

DSC_6340Des hérons cendrés.

Ces aigrettes garzettes (photo ci-dessous), se font harceler par les jeunes, qui demandent sans cesse à manger !

aigrette-garzette2

Ils crient, gesticulent, et essayent d’attraper le bec de l’adulte pour le forcer à régurgiter. Dès que la mère s'éloigne les petits se calment, mais restent toujours attentifs et guettent son retour.

 

DSC_6366Des aigrettes gazettes.

Des hérons cendrés, plein d'activités, se poursuivient, hérissent leurs aigrettes, certains amenent des branches dans leur nid .  Eux, aussi, ont des petits à nourrir. Ils sont aussi gourmands que les aigrettes, et n’y vont pas de main morte pour forcer les parents à les nourrir, du moins quand ils ont la taille requise !

DSC_6352Des hérons cendrés.

Les poussins réclament de la nourriture à grands cris, au pied d’adultes. Certains, assez âgés, sont déjà sortis du nid, et commencent à s’entrainer pour le vol, battant fort des ailes, tout en s’agrippant fermement aux branches, avec leurs pattes.. On peut voir des restes de duvet sur leur tête. 

 

DSC_6373Des hérons cendrés.

Les hérons garde-boeufs sont magnifiques, également, surtout quand ils ébouriffent leurs longues plumes, bien blanches. Quel bonheur, de pouvoir observer, de si près, des bébés, aigrettes, hérons, ou garde-bœufs, couvés par leurs parents. 

hérons garde boeufsDes garde-boeufs.

Pour un dépaysement total, nous avons pu approcher de près des oiseaux de toutes sortes, ce qui en fait une jolie promenade sur un beau sentier, parfaitement balisé.

DSC_6179

 Quittons maintenant les oiseaux, pour admirer une autre espèce, omniprésente, au Pont de Gau : le Ragondin. 

DSC_6313Un ragondin.

L'on peut facilement l'approcher, à moins d'un mètre, lorsqu'il fait sa toilette sur les berges de l'étang, ou se nourrit dans les buissons. Une belle occasion d'admirer ce sympathique rongeur, lors de cette rencontre insolite ! 

DSC_6314

- Deuxième parcours (n° 11 à 16)  :

Cette deuxième partie du parc est la plus étendue, donc la plus pédestre et la plus sauvage : 4.5 km. Elle est réservée aux passionnés qui veulent, dans le calme, rester tard le soir pour photographier les oiseaux.

DSC_5843Une femelle cygne avec ses petits.

Vous trouverez tout au long du parcours, très bien balisé, une multitude de petits ponts, et passerelles sur pilotis, comme ceux représentés ci-dessous.

DSC_5864

DSC_5868

Si le chemin est plus long les étendues d'eau y sont beaucoup plus vastes aussi !

DSC_6239

Plusieurs observatoires sont implantés tout au long de ce parcours pour pouvoir observer sans effrayer les oiseaux lors de leurs déplacements.

DSC_5888

Les ouvertures sont prévues à toutes les hauteurs pour prendre en compte les enfants aussi. 

DSC_6252

Ce parc de 60 ha permet de découvrir la diversité des milieux camarguais : marais, étangs, roselières, pelouses, sansouïres et roubines.

DSC_5846

Si la majorité des espèces se trouvent en liberté, le parc dispose également d'un centre de soin, avec quelques grandes volières. On y trouve des espèces, assez emblématiques, tels que hiboux Grand Duc, l’aigle, et autres rapaces. Ces volières accueillent, souvent, des animaux nécessitant des soins. Plusieurs centaines d'oiseaux par an sont ainsi remis en liberté après avoir reçu des soins.

DSC_6380Hibou Grand Duc.

N'hésitez pas, à votre retour, à vous installer sur la terrasse du café face à un petit étang et à vous régaler de la farandole des oiseaux.  

DSC_6333

Conseils A défaut de temps couvert, ce qui est rare en Camargue (on est dans le sud quand même !) privilégiez les fins de journées, sous peine de « cramer » le plumage des oiseaux. L’hiver est une période idéale pour venir au parc. Les flamants roses sont d’autant plus roses à cette saison, car ils abordent à partir de novembre leur nouveau plumage, pour la parade nuptiale de décembre à fin mars. Les moustiques sont également absents à cette période, un détail non négligeable, croyez-moi ! 

DSC_6278

La période du printemps, de mars à mai, est également une excellente période pour visiter le parc. De nombreux oiseaux migrateurs remontent en effet pour l’été et la période nuptial. Le parc ornithologique se transforme alors en énorme village étape, pour une partie de ces oiseaux, avant de continuer leur voyage plus vers le nord, les autres resteront en Camargue tout l’été.

DSC_6339Nid de cigognes.

Eviter, si possible, les week-ends pour un peu plus de tranquillité, car le parc à une certaine notoriété et les photographes, ou les promeneurs peuvent être nombreux ! Faîtes attention quand vous photographiez les oiseaux du parc de ne pas inclure des éléments humains, cela fait toujours rager après coup ... sauf si vous aimez passer du temps en post-traitement.  Un dernier conseil, le parc est toujours en plein soleil, peu d'ombre, donc prévoyez casquettes, eau, et surtout aussi de la lotion anti-moustique...!

DSC_6140

L'entrée est payante, 7.5 € par adulte, ce qui n'est pas élevé, quand on voit la taille du parc. Le seul petit bémol concerne le parking qui est tout petit. Mieux vaut arriver tôt. Le parc est ouvert de 9h au coucher du soleil. Le parc est fermé aux billets, à 18 h en hiver, 19 h en été, mais il est possible de rester autant de temps que l’on souhaite une fois l’entrée passée. Si vous avez le courage, attendez le coucher du soleil, vous aurez l'occasion de voir les flamands roses s'envoler tous ensemble c'est magnifique !

DSC_6197

Pour conclure : C'est un parc, dans un cadre sauvage, pour une découverte sensationnelle de la flore et de la faune de la Camargue. C’est aussi, un vrai  paradis pour le photographe animalier, amoureux des oiseaux de la Camargue, qui pourra observer ici, selon les saisons, de nombreuses variétés d’oiseaux. 

aigrette-garzette

J’espère que mes photos, vous auront donné envie de visiter le parc, si vous passez dans la région. Un endroit à ne pas manquer !

DSC_6249

- Gagnez des cadeaux pour les 5 ans du RV #EnFranceAussi :

Aujourd’hui, je vous offre en cadeau, un livre sur : "les 50 ans des villes et villages fleuris", de France. Ce livre raconte l'historique du fleurissement public. Il consiste à attribuer une série de fleurs, de une à quatre, correspondant au label ou à la marque "Villes et villages fleuris". Cela concerne près d'une commune française sur trois. Ce livre témoigne de l'ardeur et de l'enthousiasme des acteurs, de cet immense réseau fleuri, qui embellit de nos jours la France.       Leur site : www.villes-et-villages-fleuris.com

Scan0001

- Comment participerPour tenter de le gagner, rien de plus simple ! Il vous suffit de commenter l'article sur mon blog, et aussi sur la page Facebook, du rendez-vous de #EnFranceAussi, ceci avant le 23 juin. A cette date, le nom des deux gagnants sera tiré au sort. Le règlement du jeu est disponible sur le site : 

Règlement concours Anniversaire #EnFranceAussi - Le coin des voyageurs

Règlement Des concours sont organisés chaque jour sur leur blog par l'ensemble des participants au rendez-vous mensuel #EnFranceAuss i du 1er au 30 juin 2018. Il s'agit de fêter les cinq ans de ce rendez-vous inter-blogueurs. Les lots à gagner Chaque...

http://www.lecoindesvoyageurs.fr

 - Nous continuons la balade #EnFranceAussiJe vous invite à participer au concours de mes camarades. Aujourd’hui, un autre article a été publié, sur le blog de Sophie : Elle nous présente : #EnFranceAussi, l'île d'Aix : la légende des gourgauds, avec à la clé, en cadeau, un livre porte-bonheur de nos régions. 

Escapades Amoureuses

Des bonnes adresses d'hôtels, chambres d'hôtes de charme, restaurants, balades, locations pour partir ou sortir en amoureux en France ou à l'étranger. Des adresses que nous avons testées et appréciées et donc que nous avons envie de partager avec vous.

https://escapadesamoureuses.com

Demain, 16 juin, se sera au tour de Paul-Elise, de nous présenter : #EnFranceAussi, on aime les grands espaces : sur l'Aubrac. 

Roadtrips occitans

Blog voyage, patrimoine, terroir et retour aux racines

https://roadtrips-occitans.com

- Pour en savoir plus sur les RDV de #EnFranceAussi :A l’occasion des 5 ans de #EnFranceAussi, les membres du RV organisent une ronde d’articles pendant tout le mois de juin. De nombreux partenaires, dont Gîtes de France, (qui offre deux bons cadeaux d'une valeur de 150 €), et Gallimard, se sont associés au RV pour offrir à nos lecteurs des cadeaux chaque jour du mois. Tous les mois, les blogs, participants, publient un article sur un thème précis. L’idée de "EnFranceAussi", étant de faire (re)découvrir la France, ses régions, son patrimoine, sa gastronomie à nos lecteurs. 

-Retrouvez tous mes articles, #EnFranceAussidans le menu, en haut, à droite : #EnFranceAussi, de mon blog :  http://photosvillages.canalblog.com/