DSC_8699

Par une belle journée d’hiver, nous décidons d’aller revoir le beau village de Barbentane, situé dans les Bouches du Rhône. 

carte

Son territoire se partage entre une plaine formée par le Rhône et la Durance, et le Massif de la Montagnette.

DSC_8683

Avant de visiter le village, une petite balade nous mène au moulin de Bretoule. Situé à l'extrême nord de la Forêt de Barbentane, il était idéalement placé pour prendre les vents du nord, quand ils soufflaient. 

DSC_8678

Notre Mistral a dû souvent le faire travailler, aussi.

DSC_8679

Il a été construit en 1774, par Louis Berlandier, qui était originaire de Boulbon et Pierre Deurrieu...

DSC_8680

Le village est bâti sur un éperon rocheux, qui domine la vallée. La roche ayant de tous temps été exploitée par différentes carrières, le sous-sol est percé de multiples galeries. D'ailleurs Barbentane possède toujours, de nos jours, deux quartiers en grande partie troglodytes.

DSC_8682

Au centre de Barbentane, nous pouvons voir l'hôtel de ville, qui possède un caractéristique beffroi de fer forgé qui abrite une cloche de 250 kgs. C’est un monument du XVIIe siècle appelé Hôtel des Barons de Chabert. Il est le siège de la mairie depuis 1888.

DSC_8676

Durant les étés chauds et secs, les  splendides platanes apportent une ombre salutaire.

DSC_8700

Les ruelles du village nous permettent de monter jusqu'au château de Barbentane, "Le Petit Trianon de Provence ", un bâtiment qui date de 1674. Classé monument historique, il est entouré de terrasses à l'italienne et domine un parc majestueux ; on peut le visiter tous les jours en juillet, août et septembre. Le château est toujours, à l'heure actuelle, habité par le Marquis de Barbentane.

DSC_8704

Autre monument historique, la maison des Chevaliers de Malte, une maison seigneuriale du XIIe siècle, restaurée durant l'année 2000. C'est sans nul doute la plus belle maison de Barbentane !

DSC_8703

Nous poursuivons notre route en direction de la grande tour de Barbentane, ou encore tour Anglica. 

DSC_8684

C’est le principal vestige d'un château du XIVe siècle, construit en 1365 par le cardinal Grimoard, frère du pape Urbain V.

DSC_8694

Bien préservée, elle domine toujours de ses 28 m de haut, cette belle petite ville des bords du Rhône.

DSC_8687

Elle se termine par une tourelle ronde, ou Tourillon, surmontée d’un pavillon avec pour devise "Piu forté nel aversita" (Plus fort dans l’adversité) et les armoiries Papales (Tiare, plumet, clés).

DSC_8692

Elle reste le grand témoin de l’époque médiévale. Classée Monument Historique depuis 1925, elle a été chantée par Frédéric Mistral dans les Iscles d’Or.

DSC_8685

Elle était la propriété du fief de Barbentane et servait de défense avancée pour la cité papale d’Avignon.

DSC_8688

Il subsiste aussi des vestiges de l'enceinte urbaine dont des portes fortifiées.

DSC_8697

Edifices également remarquables, la Porte du Sequier. C'est l'entrée Sud des remparts. 

DSC_8702porte calendale

Elle reste le témoin de la ceinture fortifiée du IXème siècle. Sur sa face extérieure était sculpté le blason de Barbentane, celui de François 1er (Il avait été réalisé après le passage, en 1524, du roi qui se rendait en Italie).

DSC_8696

Au cœur de la cité, l’ église romane, en plein centre, du XIIe s, possède un porche en forme de manteau de cheminée, classé Monument Historique, de même que le clocher.

DSC_8701

 

 

 

 

Cette journée me rappelle la chance que j'ai de vivre dans une région aux paysages grandioses, avec de jolis villages authentiques ... Partir à leur découverte est toujours une expérience extraordinaire. Connaissez-vous Barbentane ? N'hésitez pas à me faire part de vos commentaires...