haribo-musee-bonbon

Le thème des RDV mensuels de "En France Aussi", pour le mois d'avril est : « gourmandises… », choisi par Pierre Guernier, du blog : https://mon-grand-est.fr  A cette occasion, je vous emmène, pour cet évènement interblogueurs, organisé par Sylvie du blog : "le coin des voyageurs", faire un tours au Musée du Bonbon Haribo, à Uzès.  

logo-en-france-aussi-2018  

Avant d’arriver à Uzès dans ce musée incontournable du Gard, nous souhaitions redécouvrir les plaisirs acidulés de notre enfance, et leurs secrets de fabrication. Couleurs, saveurs, bonheur : voilà comment résumer notre visite au Musée du Bonbon Haribo ! 

DSC_0121

C'est généralement en famille que les visiteurs viennent dans ce musée, le seul du genre en Europe, pour découvrir l'histoire de cette marque créée en 1920 et de ses bonbons connus de tous. A l’extérieur, nous sommes accueillis par des sculptures de bonbons géants dans un charmant jardin.

DSC_0084

La visite du Musée Haribo, dédiée à la découverte du monde des bonbons  Haribo, est l’occasion pour nous de découvrir tous les secrets de nos friandises préférées. C’est aussi, plus de 2 millions de visiteurs depuis son ouverture en 1996.  

DSC_0087

Régulièrement agrandi et rénové, le musée Haribo, bâti sur les fondations d’un moulin du XIIème siècle, s’étend aujourd’hui sur plus de 1.200 mètres carrés.

DSC_0112

 Il comprend trois étages et fait la place belle aux espaces ultra-colorés et interactifs. 

DSC_0102

DSC_0125

L’histoire de la marque Haribo, née en Allemagne, retrace le parcours impressionnant de Hans Riegel, le fondateur des célèbres confiseries. Haribo c’est aussi une fusion avec le français Ricqlès-Zan, une union permettant à la marque de se positionner en tant que leader dans le domaine. C’est amusant de découvrir les boîtes, les machines, les moules utilisés autrefois, ainsi que les premières boites de réglisse Zan fabriquées à Uzès et qui comptent parmi les plus anciens bonbons.

DSC_0115

Un espace dédié à la publicité : Le Musée des Bonbons Haribo c’est aussi l’occasion de découvrir les campagnes publiciataires. Précurseur dans la publicité, Haribo vous offre un beau voyage dans le temps avec des affiches du XXème siècle peintes à la main par de grands illustrateurs de l’époque.

DSC_0127

DSC_0101

Cet espace retrace l’évolution du conditionnement, du savoir faire, des tendances visuelles et de l’univers de la marque. La première pub TV pour Haribo diffusée en 1962 en Allemagne.   

DSC_0113

Un espace dédié à la production : permet de découvrir les secrets de fabrication de nos bonbons préférés : maîtrise de la cuisson du sucre, coulée dans les moules, aromatisation, dragéification, découverte des ingrédients et des arômes.

DSC_0105

DSC_0097

DSC_0093

Grâce à de superbes installations vidéos, nous sommes invités au cœur des ateliers, pour suivre le bonbon, à tous ses stades de fabrication.

DSC_0099

DSC_0122

DSC_0100

Le clou du spectacle : Après avoir entendu l’histoire de la marque, admiré les formes et les couleurs, senti les arômes, une petite pause sucrée dans la salle des machines s’imposait. La nouveauté est la mise en place d'une troisième ensacheuse : Dragibus.

HARIBO2

Dans une salle des machines entièrement relookée, les visiteurs peuvent voir sous leurs yeux, grâce à son jeton donné à l'entrée, un paquet se remplir de bonbons, puis se découper, pour lui arriver en main. Et après avoir pu obtenir des Car-en-sac et des Floppy, deux bonbons de la marque, les visiteurs peuvent maintenant savourer un paquet de Dragibus. Ce qui semble ravir de nombreux visiteurs, dans cet univers totalement festif !  

ensacheuseEnsacheuse Dragibus.

L’espace dédié aux jeux : La salle de jeux plaira forcément au plus petit, comme au plus grand.

DSC_0108

DSC_0110

On arrive sur un plateau interactif, un espace très coloré et lumineux avec une série de manipulations, et de jeux issus des gestes de la production : choix des arômes, pesée, convoyage des palettes, roue à bonbons… De nombreuses bornes électroniques, viennent compléter les explications, et permettre aux enfants d’apprendre en s’amusant.

DSC_0089

Nous découvrons les étapes de fabrication de la fraise TAGADA, ou des DRAGIBUS, en assemblant les pièces d’un puzzle !

DSC_0088

Avec le « chef d’atelier », petits et grands peuvent s’amuser ensembles autour  d’une grande tablette tactile, entre jeu et déduction.

DSC_0128

En actionnant les labyrinthes du «process fabrication», les jeunes enfants s’amusent à déplacer des billes entre impasses et embranchements pour trouver les bonnes étapes de la fabrication.   

DSC_0111

L'espace boutique : Après la visite et la dégustation, place à l’ensorcelante boutique HARIBO !  L’on y retrouve plus de 110 références. Vous n’en croirez pas vos yeux, ils sont tous là : les gélifiés, les réglisses, les acidulés, les croquants, les dragibus, les  chamalows... 

DSC_0123

Que de variétés : des grands classiques aux nouveautés, chacun trouvera, à coup sûr, sa friandise préférée. C’est ici que vous trouverez le plus grand choix de bonbons Haribo ! 

DSC_0129

Bien que les plus grands consommateurs de bonbons en Europe soient les Suédois, suivis des Danois, c’est en France, à Uzès, que l’unique Musée du Bonbon Haribo a trouvé sa place. Le visiter, c’est surtout mettre tous ses sens en éveil et se plonger dans un univers gourmand avec une dégustation dès l’entrée. Une visite haute en couleurs vous attend, où les bonbons feront toujours partie de la fête !   

HARIBO

Pratiques :

Tarifs : Adulte : 7 €   -  Enfant de 5à 15 ans : 5 € 

Horaires et jours d’ouverture 6/7 jours, ouverts de 10h à 13h et de 14h à 18h. (19 h en saison) - Fermé le lundi

Accès  Musée du Bonbon Haribo Pont des Charrettes 30700 Uzès -  Tél : +33 (0)4 66 22 74 39  

DSC_0125

Parler du musée du bonbon à Uzès, sans parler de sa ville qui l'accueil, ne serait pas juste, car elle le mérite amplement ! Belle et élégante, simple et authentique, la ville d’Uzès égrène un patrimoine architectural exceptionnel. Située à seulement 25 km de Nîmes et à 35 km d’Avignon, elle porte fièrement le titre de premier Duché de France.

DSC_0133

Ceinturée par le boulevard Gambetta, la ville médiévale est un dédale de ruelles sinueuses, aux façades ornées de balcons en fer forgé, de places ombragées, bordées d'hôtels particuliers du XVIIè et XVIIIè siècle. 

DSC_8143

On ne saurait parler d’Uzès sans évoquer la divine place aux Herbes, vestige médiéval en plein coeur de la cité. Célèbre pour la beauté de ses arcades et sa fontaine, c’est l’endroit idéal pour prendre un café au petit matin, à l’ombre des platanes.

DSC_8099

Sous les arcades et dans les rues avoisinantes se tient chaque samedi un marché dont la réputation a depuis longtemps franchi les limites de la région. Nous y trouvons une profusion de produits du terroir, dans l'atmosphère chaleureuse et colorée des marchés de Provence. 

DSC_8096

Le Palais Ducal, édifié à partir du XIe siècle, domine, encore aujourd'hui, la ville. Cet imposant ensemble se trouve sur le point culminant de la ville et appartient toujours aux ducs d’Uzès. De l'extérieur, nous admirons ses tours, ses échaugettes, ses logis, sa chapelle, dépassant le haut mur d'enceinte.

DSC_0127

Nous en profitons pour visiter, ce jour-là, le Château et sa chapelle gothique (superbes vitraux), ainsi que le cellier. Une partie des appartements est décorée de mobilier Louis XIII à Louis XVI,  avec de belles boiseries, lustres, tapisseries et peintures.

DSC_0172

DSC_0191

Courageux nous montons, même, au sommet de la Tour Bermonde, donjon primitif du XIe siècle, (135 marches, étroites, à gravir !). 

DSC_0158

Uzès

Une vue, superbe, sur toute la ville d'Uzès nous attend, au sommet, en récompense.

DSC_0147

L'Hôtel de Ville date du XVIIIe siècle, terminé en 1773, il a conservé sa façade méridionale d'origine, ornée de pilastres, tandis que la façade septentrionale a été refaite en 1900. La cour intérieure sert de cadre à des concerts estivaux.

DSC_0129

Nous poursuivons notre chemin vers la cathédrale romane Saint-Théodorit, qui fut reconstruite, après plusieurs destructions, au XVIIe siècle. Elle possède une façade de style néo-roman, datant de 1873. Autre symbole d'Uzès, la Tour Fenestrelle : unique exemple en France de clocher cylindrique. C'est le seul vestige de l'ancienne cathédrale, détruite en 1563, par les protestants. La promenade sur l'esplanade offre une belle vue sur la région.

DSC_8132

A l'intérieur, les reliques de Saint-Firmin et un trésor : le buffet d'orgues, un des plus anciens du pays, il date de 1670. Encadré de volets peints du XVIIe, c'est l'un des plus beaux de la région.

Orgue_de_la_cathédrale_St_Théodorit

Peu de villes en France peuvent se targuer de posséder un patrimoine architectural aussi riche, et aussi bien conservé, que celui d'Uzès. Une ville incontournable, dans le Gard, en région Occitanie !  

Ce mois-ci, on a un guide Gallimard à faire gagner : l'encyclopédie du voyage Lyon-Rhône (visuel ci-dessous) 

Règlement ici : http://www.lecoindesvoyageurs.fr/reglement-concours-enfranceaussi-guide-gallimard.html