DSC_0249

Je vous emmène, aujourd'hui, dans le vaucluse, dans un article qui s'intitule : "Le Mont Ventoux a revêtu son blanc manteau". A l'occasion des RDV mensuels de  "En France Aussi", évènement interblogueurs, organisé par Sylvie du blog, "Le coin des voyageurs". Le thème pour le mois de février est : « blanc comme… », choisi par Virginie Corb, du blog Les Aventures d’Arthur et Thibaut. Chaque mois, Sylvie invite d'autres blogueurs à partager des articles autour d'un thème différent, afin de découvrir la richesse et la beauté de la France.

DSC_0215

Quand on ne se sent pas encore l'envie d’investir pour une semaine au ski, reste toujours la possibilité de s’échapper le temps d’un week-end ou d’une journée selon où l’on vit. Comme il n'y avait pas de vent ce jour-là, rare en haut du Mont Ventoux, et que les températures étaient assez douces, nous n'avons pas manqué l'occasion d'aller nous dégourdir un peu les jambes, dans la neige.

DSC_0250

Tout voyageur descendant ou remontant la vallée du Rhône remarque entre Orange et Avignon une grande montagne, un colosse de 1911 m d’altitude, qui s’élève majestueusement au-dessus d’une plaine fertile. C'est un massif calcaire, tondu comme un moine, sur lequel le soleil s'appesantit. De loin, d'où qu'on vienne, du nord, du sud ou d'ailleurs, on dirait un espace lunaire paradisiaque, qui vous tend les bras, offrande des dieux oubliés aux hommes d'en bas.

mont ventoux

Cette silhouette, majestueuse, au beau milieu de la plaine, que l’on appelle aussi Géant de Provence, se repère des kilomètres à la ronde, on ne peut pas le louper ! Le Mont Ventoux, termine avec les Dentelles de Montmirail la chaîne des Baronnies. Cette montagne est coiffée d'une crête blanche, constituée de calcaires blanchâtres, très clairs, qui lui donne l'illusion de neiges éternelles. Elle abrite, tout en haut, un réseau de télécommunications et une station météo.

DSC_3304Le Mont Ventoux l'été.

Deux possibilités s'offraient à nous pour y monter : par le versant de Malaucène, celui où, sitôt passé la source de Notre-Dame du Groseau, s'élèvent des rampes sans fin, ou par l'abrupt côté de Bédoin, celui où la route se dresse brutalement au milieu d'une forêt touffue, avant de se perdre dans les éboulis. 

ventoux

Bientôt les arbres disparaissent, le Ventoux commence à ressembler à la Lune. Bien après Chalet-Reynard, il n'est plus que désert de caillasse, illuminée par une blancheur incroyable !

DSC_3342

Au sommet du Mont Ventoux plus rien ne pousse, aucune verdure, peu de fleurs, (ou microscopiques), ni arbres, ni animaux. On n'y voit que des plantes qu'on ne trouve qu'au Groenland. Sur cette planète lunaire, et désertique, seules les pierres et roches subsistent. Du haut, le panorama que nous admirons, dans cet univers minéral, où souffle le vent, est époustouflant !   

DSC_0205

Par beau temps, on découvre une vue exceptionnelle à 360°, sur toute la chaîne des Alpes, la mer Méditerranée, la Camargue, la basse vallée du Rhône en direction d'Avignon, les Cévennes, le Massif central et jusqu'à Marseille, par temps clair.

DSC_0195

Une escapade, d’une petite journée, nous a paru idéale pour découvrir la neige, qui venait de tomber en abondance, au sommet. Le Mont Ventoux, bien plus proche, pour nous, que les Alpes, nous attirait depuis un moment. Nombreuses sont les fois où nous y sommes allés l'été, mais jamais l'hiver, c'était l'occasion ou jamais ! 

 

DSC_0226

Nous sommes donc partis par une belle journée de mars, et sans vent, à la découverte de cette planète blanche. Ce jour-là le Mont Ventoux avait revêtu  son blanc manteau, pour notre plus grand plaisir ! 

DSC_0196

Arrivés, sur le versant nord du Mont Ventoux, vers 11 h, la température est encore bien fraîche, mais avec un vent modéré. En haut, les parkings de la station de ski du Mont Serein, culminant à 1445 m, sont presque vides (ce ne sera évidemment pas le cas à notre retour). 

DSC_0251

Nous entamons notre balade dans le silence le plus total. Secrètement nous espérions apercevoir des chamois, mais il n’en sera rien, juste quelques traces témoigneront de leur présence.

DSC_0202

Quelques familles profitent des petites accumulations dans les creux pour faire des glissades en luge

DSC_0199

DSC_0198

La randonnée s’est poursuivie par un sentier boisé de toute beauté :  grands et petits n’ont pas résisté à la bataille de boules de neige.

DSC_0220

Tout en haut il arrive très fréquemment que le mistral souffle violemment, sur les pentes dénudées, au point de nous déséquilibrer. Ce n'est pas pour rien que nous l'appelons le Mont Ventoux, ou Mont Chauve.

DSC_0238

L'hiver, toutes les routes d'accès au Mont Ventoux sont fermées, interdites à la circulation. Seule celle de la Station du Mont Serein, versant nord, est tenue ouverte. Depuis Malaucène, suivre la direction générale du Mont Ventoux. 

DSC_0232

Versant sud, la route est fermée un bon kilomètre après le Chalet Reynard, en raison du verglas et des congères de neige accumulées par le vent. Rejoindre son sommet, en marchant dans la neige, relève de l’exploit sportif. 

DSC_0206

Pour atteindre le sommet le plus simple reste encore de louer des raquettes. On peut même y monter et descendre sans soucis en ski de fond classique.

DSC_0237

Il est  possible, de faire le très beau parcours qui part du Chalet Reynard sur le versant sud et qui rejoint le Mont Serein sur le versant nord. En marchant normalement, dans ce paysage du bout du monde, la boucle prend 4h, en redescendant par la route enneigée.

mont ventoux2

Plantés régulièrement, les piquets bleu et rouge jalonnent le sentier à travers la pierraille de la montagne, difficile de se perdre. Pendant les jours de brouillard fréquents au Sommet du Mont Ventoux, les piquets aident, les chenillettes ou autres 4x4 à s'orienter. Ces véhicules assurent le transport du personnel civil et militaire de l'antenne et de l'observatoire.

DSC_0249

Pour les amateurs de sensations fortes et de dépaysement, le Mont Ventoux offre, en hiver, une large palette d'activités de glisse, en hiver : ski, luge, surf, snowblade et des balades en raquette et en ski de fond. 

Parcours-raquettes

La station du Mont-Serein (au nord) et le chalet Reynard (au sud) offrent quelques pistes et remontées mécaniques.

station mont serein

DSC_0228

Rappelez-vous néanmoins ce dicton local qui dit d'ailleurs : « Qui peut skier au Mont Ventoux, peut skier partout »  

DSC_0230

En effet, les pistes orientées au nord et souvent balayées par le Mistral, sont assez largement verglacées !

DSC_0198

Son climat est très contrasté (caniculaire en été, jusqu'à -30° en hiver). On peut observer un étagement climatique, avec des températures méditerranéennes, à sa base, qui évoluent vers un climat tempéré, puis continental, de type montagnard, au sommet.  

DSC_0246

Le mont Ventoux est aussi une étape importante du tour de France, l'été. Il n'est ainsi ni plus raide, ni plus long, ni plus haut que bien d'autres sommets, dressés pour anéantir le plus courageux des cyclistes.  22 kilomètres d'ascension, presque ininterrompue, avec des raidards à 14 %, dans la chaleur du flanc sud.

DSC_3317

Le " mont chauve " impressionne les mémoires. Dressé au-dessus de Carpentras, dans les odeurs de garrigue et de sécheresse, le " géant de Provence " honore encore et toujours, à chaque passage du Tour de France. Le Ventoux est un mythe pour ces cyclistes acharnés. Volonté et maîtrise de soi " sont les deux seules armes pour gravir ce géant de la Provence. On peut même voir en haut la stèle dédiée à Tom Simpson, qui y a laissé sa vie.

DSC_3318

Pour conclure :  je dirais que le mont Ventoux reste une alternative très sympathique et abordable si l’on s’y trouve à proximité (comme nous), et que l’on a déjà une partie du matériel (luge, ski de fond...). Cette petite randonnée, dans la neige, fut très sympathique. 

DSC_0200

J'emportais avec moi les images de ce paysage incroyable, mais ce que ma mémoire a conservé de ce moment, passé là-bas, ce n'est que la sensation d'avoir pris part à un véritable spectacle. Les paysages de la Provence, que j'aime tant, sont tellement variés que tout le monde y trouve son compte.

DSC_0244Les parkings et stationnements sont pleins au retour.

Quelque soit la saison, le Mont Ventoux est un lieu de randonnées, à consommer sans modération !!! Et vous, connaissez-vous le Mont Ventoux ? Quelle saison préférez-vous y aller ?

 logo-en-france-aussi-2018

C’était un article #EnFranceAussi, dont je fais partie !

 

organisé par Sylvie du blog Le Coin des Voyageurs