DSC_0254

Les cascades du Hérisson sont l'un des plus grands sites naturels de Franche-Comté ! Elles se trouvent au lieu dit Val-Dessus, à Ménétrux en Joux (39130). Pour rejoindre la Maison des Cascades, suivre la direction Doucier puis Cascades du Hérisson jusqu'au parking des Cascades. 

DSC_0242

La Maison des Cascades, espace audiovisuel et muséographique, vous plonge au cœur d’un patrimoine naturel classé remarquable : la vallée du Hérisson, ses cascades, son histoire, ses légendes. On peut facilement s'imaginer  les moulins et les forges qui bordaient les rives du Hérisson, grâce aux représentations et aux maquettes exposées à la Maison des Cascades. Nous y découvronsaussi l’histoire géologique et la formation paysagère du site des Cascades du Hérisson et du massif du Jura. La Maison des Cascades dispose également d’une boutique  souvenirs.

MaisonCascades
La Maison des Cascades.
A Ménétrux-en-Joux, vers la chapelle, nous prenons à droite un sentier qui serpente à flanc de falaise et arrivons sur un parking, au pied des cascades.

plan

Au coeur de la région des lacs, le "Hérisson" prend sa source au Saut Girard. Ce torrent, formé les eaux des lacs, offre pas moins de 31 sauts et 7 cascades. Une végétation arborée très dense, cache un ensemble paysager spectaculaire !

DSC_0239

Nous suivons le sentier des cascades qui passe devant la Maison des Cascades...

DSC_0252

Sur trois kilomètres, le cours d’eau dévale une série de cascades impressionnantes, dont les plus spectaculaires mesurent entre 75 et 90 mètres de hauteur.

DSC_0217

 La différence de niveau dans cette courte portion du cours d’eau dépasse les 200 mètres.

DSC_0209

Nous nous laissons surprendre par la magie des lieux et la découverte, à chaque pas, c'est un spectacle toujours plus magique !

DSC_0221

Nous arrivons, au pied de la sublime cascade de l'Eventail (65 m de haut). La plus belle et la plus surprenante, à mes yeux ! Au fur et à mesure de la chute, la largeur de la cascade augmente d'où le nom de l'Éventail. 

DSC_0258Cascade de l'Eventail.

Le sentier grimpe, ensuite, assez fortement pour accéder au belvédère en haut de la chute.

DSC_0215Belvédère en haut de la cascade de l'éventail.

Nous continuons la montée pour arriver jusqu'au Grand Saut. C'est à ses pieds que l'on a la meilleure vue sur la cascade. Le Grand Saut se trouve dans un cirque, dont la falaise à une hauteur de 60 m. C'est la cascade la plus impressionnante du site.Traverser la cascade derrière la chute est une tentation, à laquelle il faudra désormais résister, pour des raisons de sécurité.

grand saut2Cascade du Grand Saut.

Nous prenons le temps de faire une halte pour admirer le point de vue sur la vallée du Hérisson avant de poursuivre en montant. Passage sur une passerelle, et des escaliers...

DSC_0235

Au Saut de la Forge, haut de 10 m, fut installée au Moyen-âge, par des moines, une forge. En 1450, un maréchal-ferrant reçoit l'autorisation des moines pour construire une retenue d'eau, alimentant une roue à aubes, entrainant le marteau. On transformera ensuite la forge en moulin céréalier. Le site accueillera en 1656 une nouvelle forge qui servira, principalement, à la fabrication d'outils agricoles. La forge s'arrêtera définitivement en 1833. Les bâtiments, après avoir connu plusieurs propriétaires, seront détruits en 1902 par l'Union Électrique.

DSC_0216Saut de la Forge.

A l'intersection, nous prenons le sentier à droite et continuons sur 800 m pour arriver au Saut Girard, (dernière cascade), d'une hauteur de 35 m, et ses ruines d'anciens moulins et forges. Elle tire son nom d'un moine Girard qui, devant la vie dissolue de ses compagnons, mit fin à sa vie en se jetant du haut de la cascade. 

saut girard2

La force motrice fut domestiquée à l’époque médiévale. Le site recèle d’importants vestiges et compte 7 siècles d’activité préindustrielle. Le moulin du Saut-Girard était déjà mentionné en 1172. Cet ensemble a abrité un village d’usiniers du XVI° au XIX° siècle. Une grosse forge y fut installée au XVIII° siècle. On y installe, ensuite, une usine de fabrication de clous, réalisés à l'aide de fer recyclé. L'activité se maintiendra sur le site jusqu'en 1911. Élie Epailly mourut cette année-là dans son usine. Il fut le dernier cloutier du vallon du Hérisson. Avec lui disparurent sept siècles d'activités métallurgiques sur le cours du Hérisson. 

saut-girardSaut Girard.

Au retour, nous faisons, au passage un petit arrêt à la Boissellerie du Hérisson, pour admirer les merveilles en bois fabriquées dans le Jura et pour rapporter un petit souvenir.

DSC_0206

DSC_0207

La randonnée des cascades du Hérisson fait 7,4 Km aller-retour, il faut compter 3 h pour le parcourir. C'est un sentier bien aménagé, avec : rampes métalliques, cordes de maintien, passerelles... Le site a été classé patrimoine naturel le 29 avril 2002. On peut le visiter depuis le bas, en remontant le cours du Hérisson, soit depuis le haut en descendant le cours. Dans les deux cas, il faudra revenir sur vos pas pour retrouver votre voiture.

DSC_0221

Nous n'avons pas trouvé le parcours très difficile, par contre il est propice aux chutes, et particulièrement glissant, surtout après les pluies, comme c'était le cas ce jour-là. Une corde permet de prendre appui, elle est surtout utile dans les montées du retour. 

DSC_0223

Il faut également faire attention aux cailloux sur le sol, ils sont souvent glissants, comme les escaliers et le dénivellé est important.  

DSC_0248

Cette  succession de cascades, toutes plus différentes les unes que les autres, en fait une randonnée incontournable dans le département du Jura.

Merci d'avance pour vos petits mots forts sympathiques, à bientôt pour de nouvelles aventures !