DSC_7001

Notre approche du village martyr d'Oradour sur Glane est très émouvante. Nous éprouvons beaucoup de tristesse, et de douleur en découvrant ces lieux, lors de nos vacances de cet été.

DSC_6943

Un mal-être nous saisit. Nous pensions que l’homme avait un cœur ! 

DSC_6986

Comment a-t-on pu commettre tant d’atrocités, gratuites, sans qu’elles n’aient jamais faites l’objet de sanctions exemplaires !

DSC_6996

Nous déambulons au milieu des ruines si chargées de souffrances, et l’incompréhension nous saisit ! 

DSC_6969

Le village est resté tel qu'il était après le massacre de sa population, 642 innocentes victimes ont péri, le 10 juin 1944. 

DSC_6961

Devant nos yeux les rails du tram, des voitures brûlées...

DSC_6982

...des traces de fumée sur les murs, des maisons criblées de balles, des granges où les hommes ont été regroupés avant d’être exécutés… 

DSC_6960

…et surtout cette petite église où ont été enfermés et  brûlés vifs femmes et enfants.

DSC_6970

DSC_6984

DSC_6975

A l’intérieur de l'église, on voit une  cloche qui est tombée du toit. Elle est par terre, fondue, ce qui laisse imaginer la chaleur que le feu a pu déployer. 

DSC_6977

DSC_6973Cloche fondue.

DSC_6972

Machines à coudre, balances, landaus, vieux lits... restent, souvent, les seuls témoins vivants et émouvants du passé de ce village martyrisé. 

DSC_6957

Leur vue nous arrache le cœur.

DSC_6967

DSC_6968

Tout est figé comme si le temps s’était arrêté,  même les oiseaux ne viennent plus nicher. 

DSC_6999

Pour finir, l’ossuaire, poignant cimetière  pour que l’on n’oublie pas le nom et l’âge de toutes les personnes décédées, pour que l’on n’oublie pas ces jeunes enfants  innocents sacrifiés, certains n’ayant seulement que quelques jours. 

DSC_6997

Dans les salles du sous-sol du mémorial, lieu de recueillement et de respect, ont été déposés, regroupés dans des vitrines les objets du quotidien. Des salles de projection ont été aménagées. Il est possible de se munir  d’audio-guide. 

DSC_7006

Pour en venir à des renseignements plus terre à terre, la visite du village d’Oradour sur Glane est gratuite.

DSC_6942

Nous en garderons  ce souvenir toute notre vie, en formulant ce vœu : « Plus jamais ça ! »  Il faut perpétuer le souvenir et donner les moyens à la commune d'Oradour sur Glane de pouvoir restaurer ces ruines qui menacent de s'effondrer. Ce site devrait être classé au patrimoine mondial de l'UNESCO.

DSC_6998

Un site émouvant, à voir absolument, ne serait-ce que pour se rappeler de l'horreur de la guerre et des hommes, un héritage de la cruauté nazie. A visiter pour ne pas oublier ce qui s'est passé pendant la seconde guerre mondiale !

Merci pour votre visite et pour cette gentillesse que vous apportez en venant voir mes reportages. Vous pouvez aussi me laisser un petit commentaire, cela me fera plaisir, à bientôt !