DSC_6516

Aujourd’hui je vous propose une petite virée dans cette magnifique ville qu’est La Rochelle, qui compte parmi les villes les plus attractives et les plus dynamiques de France !

DSC_6517

La préfecture du département de la Charente-Maritime, nous  réserve bien des surprises. 

DSC_6530

DSC_6531

Nous découvrons cette ville formidable dans ce qu'elle sait nous offrir de plus beau…

DSC_6537

Véritable terrasse sur l’Atlantique, elle est intimement liée à la mer : belles balades côtières, pêche, plages,  port de plaisance, les navires du Musée Maritime,  écoles de voile, et bien sûr, l'incontournable Aquarium.

DSC_6526

DSC_6536

DSC_6529

 

La tour de l’horloge, du XIIIe s., nommée Grosse Horloge, était à l’origine une porte de la ville fortifiée, ouverte dans l’enceinte primitive.  Elle était percée de deux baies, la plus large pour les chariots et la plus petite pour les piétons.

DSC_6518

 

Nous arrêtons quelques instant devant l'architecture de la vieille digue, vieille de près de 400 ans.

DSC_6542

Elle fut construite  par 4000 ouvriers, lors du siège de La Rochelle, ordonné par Louis XIII et commandé par Richelieu. La digue était longue de 1 500 mètres et haute de vingt mètres et devait servir à repousser la flotte britanique. Les fondations reposaient sur des navires coulés et remblayés. 

DSC_6543

Des canons pointés vers le large étaient disposés en renfort. Le siège a commencé le 10 septembre 1627 et se terminera par la capitulation de la cité, le 28 octobre 1628. La ville est ruinée et dépeuplée par la famine. On ne compte plus que 5 000 survivants, sur les 27 000 habitants, au départ. Les restes de la digue sont visibles à marée basse. 

DSC_6541

On trouve au large de La Rochelle, les îles charentaises : l'île Ré, que nous avons visité juste avant (voir précédents articles), l'île d'Oléron et ses grandes plages, et la petite Aix.

DSC_6520

Comment passer à La Rochelle sans découvrir, aussi, les fameuses tours médiévales, du vieux port, qui contribuent fortement à sa renommée : la tour de la Chaîne, la tour de la Lanterne et la tour Saint-Nicolas.

DSC_6524

- La tour de la Lanterne : Véritable point de repère pour la navigation, construite en 1445, et achevée en 1476, elle combine un phare et un amer : c'est d'ailleurs le plus vieux phare de toute la côte atlantique.

tour Lanterne

La Lanterne est la plus haute des trois tours de La Rochelle : elle culmine à 75 mètres. Durant ses siècles d'histoire, cette tour a rempli différentes fonctions : défense, phare, prison…

tour Lanterne2

- La tour Saint-Nicolas : est sortie de terre entre 1345 et 1376, pour protéger le vieux port de La Rochelle. L'ouvrage est si imposant que les fondations constituées de pieux de bois plantés dans la vase n'ont pas suffi à le maintenir d'aplomb : 

tour st nicolasLa tour St Nicolas.

La tour présente aujourd'hui une inclinaison perceptible à l'œil nu ! La tour St-Nicolas a servi de prison, de logis royal, et actuellement de musée.

DSC_6533

- La tour de la Chaîne : Pour condamner l'accès au port, une chaîne était jadis tendue entre la tour Saint-Nicolas et cette tour, d'où son nom : tour de la Chaîne. On y percevait également les taxes et droits d'accès.

tour de la chaîne

Cette tour servit de poudrière, ce qui causera d'importants dégâts sur son enceinte. Ce n'est qu'au XXe siècle qu'elle fut entièrement restaurée.

DSC_6528A doite la tour de Chaîne et celle de St Nicolas à gauche.

Les amateurs de vieilles pierres, à la Rochelle, seront comblés. De plus le grand air pur, est idéal pour se ressourcer et recharger ses batteries. 

DSC_6519

 

N'hésitez pas à nous laisser un petit mot, cela fait toujours plaisir ! A bientôt !

Suite : Rochefort