7

Aujourd'hui, je vais vous parler de nous. Moi, c'est Cadix, de couleur noir & blanc, calme,  jamais un mot plus haut que l'autre et ma soeur c'est Chloé, de couleur fauve, joueuse et pleine d'énergie !  Que vous parliez chinois ou pas, notre nom se prononce « chid zou ».  

6

Toujours de bonne humeur, actif, éveillé, intelligent, et plein d'entrain, nous demeurons enjoués toute notre vie. Notre allure digne et nos moustaches, de style mandarin, rappellent nos origines tibétaines.

8

Au pays du soleil levant, les mots Shih-Tzu signifient : chien-lion. L'abondante crinière autour de notre cou évoque la silhouette du roi de la jungle. Notre queue en panache, qui se recourbe gaiement sur notre dos, nous donne une allule altière.

DSC02513

Notre histoire commence il y a plus de 2000 ans.  Nous fîmes mon entrée en Chine sous la dynastie Han (205 av JC - 220 ap JC). 

6

Les empereurs chinois aimaient se voir offrir des chiens tibétains, par les Dalaï-Lamas, avec lesquels ils entretenaient des relations diplomatiques, ils leur assuraient prestige !

1

D'ailleurs, on nous initiait aux rites de la Cour pour accompagner le souverain, en lui tenant la traîne entre mes dents, ou encore prévenir les sujets de son passage, pour qu'ils détournent les yeux.

2

Introduit en Chine, vers 1643, par le dalaï-lama tibétain qui offrait, annuellement, des Lhassa Apso à l'empereur de Chine. Ces petits chiens, gardiens des temples tibétains, représentaient des cadeaux forts appréciés, car ils étaient considérés animaux sacrés.

5

Nos premiers ancêtres proviennent probablement des mariages secrets entre ces Lhassa Apso et les chiens "Pékinois", résidants du palais royal. L'impératrice Tzu Hsi, grand-mère du "dernier empereur" de Chine, gardait plus d'une centaine de ces petits chiens-lions, à l'intérieur même de la Cité Interdite, à Pékin : c'était le chenil du Palais. 

5

Ils étaient surnommés " les perles de l'impératrice ". Elle les confiait aux bons soins de ses eunuques qui les lavaient, les coiffaient, les promenaient. 

4

Considérés comme sacrés, rien n'était trop beau pour eux : ils étaient élevés dans un pavillon de marbre, jonché de coussins de soie impériale.

4

Leurs repas se composaient de nageoires de requin, de foies de courlis, de cervelles de caille, de lait d'antilope paissant dans les pâturages du palais.

3

Pendant plus de 50 ans, l'impératrice Tzu Hsi leur porta un amour immense. A sa mort en 1908, puis avec la chute de l'empire, certains Shih Tzu servirent de monnaie d'échange et quittèrent ainsi la Cité Interdite, pour aller en Europe.

9

Notre fourrure vous étonne, caressez-la, vous serez séduit. Une vraie chevelure, comme la vôtre, pour garder son lustre, elle a besoin de soins réguliers, ce qui met à mal la patience de notre maîtresse !

DSC_8374

Adepte du plein air et de camping, nos maîtres ont  préféré une coupe "chiot" (plus courte). Cette allure jeunesse, plus confortable, facilite notre peignage quotidien et nous permet des explorations de broussailles, en terrain accidentés ou enneigés. Ces aventures palpitantes ne sont, malheureusement, pas très recommandées pour nos robes "de soirée", longue et soyeuses.

2

Nous avons tendance à ronfler, mais ça n'a rien à voir avec une mauvaise respiration. Comme tous les chiens au museau court, nous ne supportons pas bien la chaleur. Comme nous adorons les balades, l'été il nous faut de l'ombre et de la fraicheur. Durant les grosses chaleurs, nos maîtres nous emmènent nous promener tôt le matin et après le coucher du soleil.

7

Nous apprécions énormément les câlins, et la présence de nos maîtres est très importante. Nous n'aimons pas la solitude, et apprécions la compagnie d'un autre autre animal de compagnie.  Appelé parfois "le chien-chat", nous nous entendons bien avec ceux-ci, mais également avec les autres animaux. 

DSC_0123

Nous aimons être chouchoutés et venons de nous-même chercher des caresses. Très expressives, nos mimiques sont humaines, lorsque nous voulons nous faire pardonner, ou lorsque nous boudons parce que nous pensons avoir été punis injustement.

DSC01159

Nous avons su nous faire aimer et trouver notre place au sein de notre famille. Avec notre frère Jinko, le petit Chihuahua, nous vivons en parfaite harmonie ! Voilà vous savez tout de nous.

chiens

Pour conclure : Chien de compagnie idéal pour ceux qui vivent en appartement, le Shih Tzu sait se faire aimer par les multiples traits attachants de sa personnalité, qui a beaucoup de caractère, malgré son air de peluche et sa grande gentillesse. Appréciant par dessus tout la compagnie de son maître, il est tout disposé à le suivre aussi bien en ville que dans la nature. Il pourra ainsi séduire de nombreuses personnes à la recherche d’un animal calme et joueur, gai et très présent !

1

N'hésitez pas à nous laisser un petit mot, cela fait toujours plaisir ! A bientôt !