DSC_5207

Nous poursuivons notre route vers la belle ville de Langeais, située à 25 km de Tours.  

DSC_5193

DSC_5226

La commune, située sur la rive nord de la Loire, est traversée par la Roumer et le Breuil, affluents de la Loire.

DSC_5213

DSC_5218

DSC_5212

Outre le château, principal monument de la cité, la Loire et le pont qui l’enjambe sont des sites incontournables. C’est le roi Louis-Philippe qui a lancé l'édification du Pont par une ordonnance du 10 mars 1839. Un péage subsistera jusqu'en 1888. Il a été renforcé en 1982 et 1983 pour permettre le passage de véhicules de gros tonnages.

DSC_5235

L’aménagement d’une zone semi piétonne donne un agrément supplémentaire à la visite du château.

DSC_5216

DSC_5202

Langeais possède aussi deux églises qui méritent d'être visitées : Saint Jean-Baptiste et Saint-Laurent. 

DSC_5221

DSC_5222

Construit à la fin du Moyen âge,  à l’extrémité d’un éperon rocheux en bordure de la Loire, Langeais offre le double visage d’une forteresse défensive et d’une demeure de plaisance. 

DSC_5215

DSC_5206

Le château, construit en 1465,  par Jean Bourré, à la demande de Louis XI, domine la ville de ses 3 hautes tours rondes, et tourelles.

DSC_5198

DSC_5199

Il se trouve quelques mètres de l’un des plus anciens donjons féodaux, de pierre en France, édifié en 994, pour surveiller l’accès à la Loire.

DSC_5211Vieux donjon féodal.

De l'autre côté du château de nombreuses fenêtres sculptées donnent sur les jardins en terrasse, d’inspiration médiévale.

DSC_5207

Un chemin de ronde à mâchicoulis se développe, autour du château. Ce dernier était protégé par des douves qui sont maintenant devenues les rues de la ville.

DSC_5204

Manifestation de la puissance royale, le château accueillera le mariage de Charles VIII et Anne de Bretagne le 6 décembre 1491, lors du rattachement de la Bretagne à la France.

DSC_5220

Après être passé entre de nombreuses mains, le château de Langeais est acheté en 1886 par un riche négociant alsacien qui entreprend de le remeubler avec soin, comme à l’origine. 

DSC_5227

DSC_5240

Les faïences de Langeais ont eu leur période de gloire à la fin du XIXème siècle. Cette activité occupait, à l’époque, plus de trois cent personnes et apportait souvent un appoint aux revenus de l'agriculture. Les productions sont simples: briques, tuiles, carreaux et quelques poteries. Elles sont réalisées dans les treize fourneaux de la commune. 

DSC_5242

Langeais, ville très ancienne, au passé historique très intéressant, mérite une petite visite.

Suite : le château de Villandry.