100_0990

Je vous invite, aujourd'hui, à une balade qui grimpe jusqu'à la chapelle perchée de Moustiers-Sainte-Marie, aux portes des Gorges du Verdon et du lac de Sainte Croix.

100_1061

Ressemblant à une crêche provençale, Moustiers Sainte Marie mérite bien son classement parmi les plus beaux villages de France et fait l’objet, depuis longtemps, de nombreux pélerinages.

100_0985

100_0997

Entouré de collines, en restanques, plantées d’oliviers, le village a bâti ses maisons et ses ruelles animées dans l’échancrure d’un rocher.

100_1025

100_1021

Ce site magnifique est occupé, dès le moyen-âge, par des moines,venus de l’île de Lérins, vers 433.

100_1045

Ils s'abritèrent dans des cavités creusées dans le tuf et fondèrent un monastère.

100_1041

Nous nous rendons par un joli chemin, pavé de galets, en pas-d'âne,  jusqu’au sanctuaire : la chapelle de Notre-Dame de Beauvoir.  

100_1058

100_1057

Un escalier de pierre, à flanc de colline,  jalonné de 14 oratoires,  compte, dit-on, autant de marches de de jours de l'année.

100_1052

100_1053

Ces 14 oratoires, datant de 1860, retracent le chemin de croix du Christ, les croyants s’y recueillaient en montant.

oratoires

100_1062

On aperçoit, la chapelle, fièrement logée en bordure du ravin, entre deux falaises, et dominant l'église paroissiale classée monument historique.

100_0988

 La grotte Sainte Madeleine se situe à  proximité.

100_1077

100_1048

La petite chapelle, bâtie à la fin du XIIe siècle, sur les vestiges d’un temple marial édifié au Ve siècle, possède un porche roman, en tuiles vernissées, dominé par un petit clocher de même époque.

100_1071

 La porte en bois, finement sculptée, date de la Renaissance.

100_1066

A l’intérieur, les deux premières travées de la nef sont romanes, les deux autres gothiques ainsi que l’abside.

100_1067

La renommée de la chapelle se répandit à partir du XIIe siècle, en raison des miracles de la Vierge. Les pélerinages furent encouragés par l'église.

100_1081

Au XVIIe siècle on amenait ici les enfants morts-nés, pour les faire réssusciter quelques instants, le temps de les baptiser. Après, il était possible de les faire inhumer dans le cimetière, assurant ainsi le salut à leur âme.

100_1059

C'est ce que l'on appelle les suscitations d'enfants. Les chapelles reconnues pour ces miracles sont désignées sous le nom de "chapelles à répit". Notre Dame de Beauvoir est l'une des rares en Provence.

100_1060

Comme pour renforcer l’aspect saisissant du site, une chaîne portant en son centre une étoile, est suspendue en travers de la gorge. La légende en attribue l’origine à un chevalier de Blacas qui, au XIIème siècle, prisonnier en croisade, avait fait vœu d’accrocher une chaîne près de la chapelle s’il en réchappait.

100_0989

En 1873 à Moustiers Sainte Marie, la communauté religieuse fit construire un pont de pierre pour remplacer la passerrelle en bois qui conduisait à la chapelle de Notre dame de Beauvoir

100_1076

100_1078

Au milieu des toitures colorées, provençales, l’église romane, arbore fièrement son clocher lombard, l’un des plus beaux de Provence.

100_1079

100_0986

Cette tour carrée en tuf s’élève sur vingt-deux mètres de hauteur répartis en quatre étages, aux ouvertures jumelées.

100_0987

Les ressources du terroir et notamment : l’eau, le bois, et l’argile fine, ont permis très tôt l’émergement d’une tradition potière. En 1929, est ouvert le musée historique de la faïence.

100_1027

Actuellement, le Musée de la Faïence compte 5 salles où sont exposées les plus belles pièces du XVIIème siècle et contemporaines. La salle des terres vernissées vous présente des poteries historiques ainsi qu’un assortiment de pièces en terre.

100_1082

Le village compte encore aujourd’hui une dizaine d’ateliers dédiés à la création de la faïence, des pièces de qualités, aux décors originaux.

100_1006

100_1088

L’activité faïencière et potière contribue au dynamisme économique régional ainsi que les produits de terroir tel que le miel, la lavande, et l’huile d’olive.

100_1038

Comme tout village typiquement provençal, les ruelles sont parées de fontaines d’eau potable où les hommes et animaux assoiffés venaient boire. Les placettes sont dotées de lavoirs magnifiques qui accueillaient autrefois les lavandières.

100_1035

Les falaises sur lesquelles le village est construit et celles le dominant formaient des lignes de défense naturelle, mais Moustiers se protégea également derrière des remparts comme pour beaucoup de villages, construits au Moyen-âge. 

100_0992