DSC_7718

Après la visite du fort, nous nous dirigeons vers le petit village médiéval de Buoux, situé dans la vallée étroite de l’Aiguebrun, en plein cœur du Parc naturel du Luberon.

DSC_7747Vieux panneau, en ciment, indiquant l'entrée du village de Buoux.

A 8 km au sud d’Apt, il est plein de charme et très bien restauré !

DSC_7714

De par sa situation géographique, ce petit village rural et pastoral, de 125 habitants, a joué un rôle défensif naturel depuis la préhistoire.

DSC_7700Arbres fruitiers, en fleurs, aux abords du parking du Buoux.

DSC_7704

Il était au carrefour de deux voies de passage, millénaires, qui allaient d'Aix-en-Provence à Apt, jusqu'à ce que la route de la combe de Lourmarin obtienne son tracé actuel.

DSC_7706

DSC_7711

Entre les maisons en pierre, les ruelles pavées, la petite église provençale et les belles bastides, du 17e siècle, tout semble être figé, comme au temps du Moyen âge. 

DSC_7713Ruelles pavées, descendant dans le village, église au 1er plan.

DSC_7712

DSC_7707Joli lavoir, avec fontaine à l'entrée du village.

DSC_7709

Les belles bastides, entourées de leur domaine agricole (lavande, arbres fruitiers et chênes truffiers),  appartenaient à de riches protestants.

DSC_7717

Entretenues et restaurées avec soin, elles donnent beaucoup de cachet au village.

DSC_7716

DSC_7745

A Buoux, avec ses allées de cyprès et ses murs ocres, on se croirait presque en Toscane.

DSC_7719

DSC_7720

Ici, même avant la belle saison, on profite de l’art de vivre à la provençale. Sur un terre-plein du village, ont lieux des parties endiablées de pétanque. La pétanque n'est pas qu'un simple jeu de boules et d'adresse. C'est aussi et surtout le sport de l'amitié et de la convivialité, avec de gais compagnons, parfois un peu râleurs, certes et parfois même un peu mauvais joueurs, oui, peut-être aussi. Mais avouons que cela fait tout le charme de ce jeu !

boule

Sur une colline, à laquelle s'adosse le village de Buoux, nous trouvons, après une petite montée, par le chemin de l'oratoire, la chapelle romane Sainte-Marie. Pleine de charme, elle est bâtie dans l'enceinte d'un cimetière, qu'entoure un muret de pierres, et une agréable forêt ombragée.  

DSC_7726

A partir du Moyen-Âge, elle est considérée comme l'église paroissiale. Sa situation isolée, en pleine campagne, à l'heure actuelle, peut apparaître vraiment insolite ! 

DSC_7724

Ce lieu de culte correspondait aux besoins du château voisin et d'une population rurale dispersée, avant l’implantation du village actuel du Buoux, (vers 1660).

DSC_7733

L'édifice, du XIIe siècle, est d’une sobre élégance architecturale : couverture en dalles imbriquées, clocher-mur à deux baies inégales, nef unique, abside voûtée en cul-de-four, portail plein cintre en bel appareil.

DSC_7727
L'autel a été tardivement (XVIIè siècle) surmonté d'un retable à encadrement et inscription dédicatoire. Au-dessus de l'arc triomphal du piédroit on peut voir une inscription lapidaire médiévale, en "gothique initial".

DSC_7730
Autour de l'église on peut voir l'ancien et le nouveau cimetière. Cet espace de paix et de repos mérite le silence pour ceux qui ont contribué à la vie quotidienne, du paisible village de Buoux. La visite de cette chapelle, est très particulière car  il n'y a rien de plus émouvant que l'usure du temps sur la pierre (comme ces vieilles tombes noircies par le temps), pour faire parler l'histoire.

DSC_7735

Le vieux village perché, de Buoux, où se trouvent notamment les ruines du Fort du même nom, mérite tout particulièrement votre visite. Il peut faire l’objet, même, d’une belle escapade, lors d’un week-end. 

Le Buoux : les falaises mythiques et le fort - Villages de caractère et sites incontournables

Cet article va vous emmener, pour commencer, sur les sentiers balisés, en pleine nature, au pied des impressionnantes falaises d'escalade, de l'Aiguebrun, qui ont abrité des habitants dès la préhistoire, pour finir au fort du Buoux, citadelle du vertige. Aujourd'hui ces falaises mythiques sont le domaine privilégié des escaladeurs du monde entier.

http://photosvillages.canalblog.com

En remontant en direction de Apt, à quelques kilomètres du village de Buoux, nous découvrons une autre belle chapelle, en plein campagne, au milieu des cerisiers et cyprés : la chapelle St Martian,(ou St Massian).

DSC_7750

Plusieurs miracles sont attribués à Saint Martian, notamment la résurrection d'un jeune aptésien décédé (Apt). Vivant de mendicité et de dons, lui et l'un de ses frères allaient un jour récolter des fonds sur la route de Buoux, lorsque Martian eut un malaise et mourut sur un rocher.

DSC_7752

La légende raconte que les cloches sonnèrent toutes seules pour annoncer sa mort, et que le corps fut entouré de lumière mais ne put être décollé, sauf en présence de l'évêque. Il fut inhumé dans la cathédrale d'Apt où ses reliques sont depuis lors conservées. Le rocher (à l'intérieur de l'église), est toujours vénéré, et on raconte que les enfants qui y étaient déposés guérissaient de la fièvre. C'est autour de ce rocher que fut construite la chapelle en 1660.

DSC_7758Chapelle prise au coucher du soleil.

La chapelle est entourée d'un mur de pierres et d'un agréable espace de verdure. 

DSC_7755

Couverte d'un toit de tuiles et surmontée d'un clocher, elle abrite une voûte en berceau. Derrière l'autel, on peut voir un pan du rocher vénéré, muni d'un escalier.

autel chapelle st massianDerrière l'autel, quelques marches donnant accès au rocher vénéré, émergeant de la colline.

Au-dessus de la porte, une pierre taillée, en forme de blason, porte l'étonnante devise suivante : "1660 Tout par force", date probable de sa construction.

DSC_7753Blason avec devise : "Tout par force".

Sur la route nous menant à Apt, nous traversons le plateau des Claparèdes, (prochain billet),  avec de beaux champs de cerisiers en fleurs, des champs de lavande et des cyprés aux abords des belles bastides.

DSC_7789Cerisiers du plateau des Claparèdes.

DSC_7790

Cette promenade, hors du temps,  dans un endroit remarquable, fut une belle découverte !

DSC_7761Allée de cyprés menant à une belle bastide, dans la région d'Apt.

DSC_7762

Suite : Plateau des Claparèdes.