Pont du Gard

Entre le bleu du ciel et le vert de la garrigue, je vous emmène faire une petite visite au Pont du Gard, situé à proximité de Nîmes et Avignon. C’est aujourd'hui l'un des plus beaux emblèmes de la civilisation romaine en France.

DSC_7829

Ce grand chef-d’œuvre de l’humanité,  est classé au patrimoine de l’Unesco.

DSC_7819

 

Paré de la couleur ocre de ses pierres, accentuée par le soleil, l’édifice par son architecture et sa grandeur, force l’admiration. Un moment rien que pour nous, dans ce décor naturel grandiose !

DSC_7805

Ce bijou, datant des romains, attire toujours les foules, qui ne se lassent pas de l'admirer et de l'immortaliser. Tout le monde veut photographier ce monument de pierre, et ses belles arches ocre, sous tous les angles.

DSC_7812

Nous nous arrêtons, souvent, pour l’observer à distance et l’appréhender dans tout son ensemble. Il est adossé à deux versants verdoyants, qu’il relie sur 275 mètres. Bien ancré, à sa base, dans la roche du Gardon, le pont offre à la vue trois étages d’arches, parfaitement alignées. 

DSC_7825

Culminant à près de 49 mètres, il compte une triple rangée d’arcades superposées. Sa longueur, qui atteint 273 m dans la partie supérieure, en faisait 360, à l’origine, avec 12 arches supplémentaires. 

DSC_7811

La ballade, au sommet du monument, nous permet d’admirer la rivière, ainsi qu’un panorama de vallons, de collines boisées, nous laissant deviner la proximité des gorges du Gardon. 

DSC_7820

L'architecture du Pont du Gard a ceci de particulier qu'elle ne cache pas le paysage, que l’on a la chance d’apercevoir entre chacune de ses arches.

DSC_7839

DSC_7866

La plus large des arches (24,5 m),  enjambe le Gardon qui coule paisiblement, mais peut devenir tumultueux, lors de violentes pluies.

DSC_7810

Origine du pont : Au 1er siècle après JC, Nîmes que l’on appelait « Nemausus », est en plein essor. La ville a besoin de beaucoup d’eau pour l’eau courante, les thermes, les bains, les fontaines… Comme à Rome, un aqueduc va acheminer l’eau des sources de l’Eure près d’Uzès, au Castellum (réservoir d’eau) nîmois.

castellum à NimesCastellum de Nîmes.

 Ainsi est né le Pont du Gard. Sa construction va permettre à l’aqueduc de Nîmes, long de près de 50 km, de franchir le Gardon. L’aqueduc ainsi réalisé sera pour sa majeure partie enterré, mais 17 ouvrages, à ciel ouvert, participeront à l’acheminement de l’eau. 

DSC_7832

Près de 1000 ouvriers seront chargés d’édifier un tel monument : à extraire, transporter et tailler les pierres, provenant de la carrière située à quelques centaines de mètres du lieu de construction. Un véritable travail de titans...

DSC_7826

Le pont fut utilisé jusqu'au VIème siècle, puis abandonné ensuite. Au Moyen Age, il devient un lieu de passage, avec péage, permettant de franchir le Gardon. Puis en 1743, débute la construction d’un pont routier,adossé au monument historique, qui le sauvera de la ruine. 

DSC_7816

Les ingénieurs et architectes romains ont bâti, à l’époque,  une œuvre d’art, une véritable prouesse technique, ainsi que le pont le plus élevé à l’époque. Ce chef-d’œuvre est d'ailleurs aujourd'hui le seul exemple de pont antique à trois étages qui persiste du passé.

DSC_7822

Nous nous trouvons, maintenant, devant la grotte préhistorique de La Salpêtrière, avec sa large ouverture sur l’esplanade. Classée Monument historique en 1931, cet abri profond, datant de 19 000 ans, est l'un des sites majeurs de la Préhistoire

DSC_7836

Connue en tant que gisement préhistorique, cette grotte profonde, recelait plus de 6 mètres de niveaux d’habitats superposés. Nos ancêtres du « Salpêtrien »,  chasseurs-cueilleurs, y avaient installés leurs cabanes et leurs campements. Une des premières gravures animalières sur os, découvertes en France, y a été trouvée, elle est conservée au Museum d'histoire naturelle de Nîmes.

DSC_7833Entrée de la grotte préhistorique, la "Salpêtrière".

Le Pont du Gard, merveille de l'Antiquité, est redevenu sauvage depuis son réaménagement, mais les importantes inondations successives, dont celle de 2002, ont détruit une partie de la végétation, qui faisait son charme.

DSC_7798

Lorsque l'on s'approche du Pont du Gard, en arrivant de la rive gauche, sur une belle esplanade trônent de magnifiques oliviers, aux troncs noueux, qui resteront longtemps gravés dans ma mémoire.

DSC_7861

Sur une plaque, près d'un olivier, on peut lire :

DSC_7857

" Je suis né en l'an 908. Je mesure 5m de circonférence de tronc, 15 m de circonférence de souche. J'ai vecu mon passé jusqu'en 1985 dans une vallée aride et froide d'Espagne. Le conseil général du Gard, passionné par mon histoire, m'a adopté avec deux de mes congénères. J'ai été planté le 23 septembre 1988 et suis fier de participer au décor prestigieux et naturel du Pont du Gard."

DSC_7849

Avec son tronc sculpté par l'âge, et sa toison de feuilles persistantes et argentées, cet arbre légendaire dépasse potentiellement en longévité le chêne. 

DSC_7855

Chargé de légendes, l’olivier millénaire est un arbre symbole et les peuples du pourtour méditerranéen, qui s'en nourrissent, possèdent en commun les gestes ancestraux de sa culture.

DSC_7864

Ces oliviers, majestueux, nous rappellent que nous sommes bien peu de choses sur cette Terre. Même le plus puissant des hommes ne vivra jamais aussi longtemps que ce vieil arbre. Une bonne leçon de sagesse avec ce symbole de paix !

DSC_7856

À Roquebrune-Cap-Martin (Alpes-Maritimes), un vénérable olivier âgé de plus de 2 000 ans affiche un impressionnant 20 mètres en tour de taille avec de multiples rejets.

olivier de Roquebrune cap marinOlivier de Roquebrune-Cap-Martin vieux de plus de 2000 ans.

En 2000, l’État français a financé, dans le cadre de l’opération « Grand site de France », avec les collectivités locales, l’Unesco et l’Union européenne, un projet d’aménagement du site. Cela aura pour but d’assurer la préservation de ce monument exceptionnel, menacé par l’afflux des touristes. Le Pont du Gard va ainsi retrouver son cadre primitif, sans circulation automobile et sans les constructions qui avaient proliféré aux alentours. 

DSC_7800

Un vrai retour aux sources, pour notre plus grand plaisir ! Que l'on soit amateur de patrimoine médiéval, passionné par les édifices d'époque, ou encore amoureux de la nature, il y a de quoi satisfaire tous les goût, dans le département du Gard !

 

pont_du_gard

Connaissez-vous le Pont du Gard, emblême de la civilisation romaine ? Si vous le souhaitez, vous pouvez me laisser un commentaire, je répondrai à vos questions éventuelles.