DSC_7248

Nous sommes retournés, le weekend dernier, visiter une petite ville que nous aimons beaucoup : Villeneuve les Avignon. Nous ayant accueilli, les premières années que nous sommes arrivés en Provence, je suis très attachée à cette petite cité médiévale, au patrimoine incroyablement riche !

plan villeneuve

Il y a tellement à dire, que je vous en ferai plusieurs petits billets. Petite ville du Gard, bordant le Rhône,  Villeneuve les Avignon est située juste en face d'Avignon, qui se trouve, quant à elle, dans le Vaucluse.

DSC_7245Vue, en face, du Palais des Papes à Avignon. 

Le fort Saint-André, à Villeneuve les Avignon, fait partie du paysage des environs d’Avignon. Sa silhouette, qui se détache parfaitement sur le ciel, inspira de nombreux peintres attirés par les lumières du Sud de la France. Je vous propose de venir découvrir cette forteresse  atypique. 

DSC_7280

Fièrement dressé sur sa colline, il témoigne encore aujourd’hui du rôle qui lui fut assigné par les rois de France. Sentinelle sur le Rhône, l’imposant monument fut édifié par Philippe le Bel. Ce fort militaire, dont la construction a débuté au XIIe siècle, fait face au Palais des Papes sur l’autre rive.

DSC_7294

Flanqué de deux tours jumelles, il offre un panorama impressionnant sur la vallée du Rhône et Avignon.

vue fortVue du haut du Fort Saint André.

On le voit de très loin et pourtant, ce monument exceptionnel, par sa conservation et ses caractéristiques architecturales, est méconnu des touristesHeureusement qu’il existe de beaux lieux, comme celui-ci, qui permettent de venir se ressourcer en toute tranquillité, loin de la foule. 

DSC_7291

Un peu d'histoire : Les premières traces d’occupation, remontent à la Préhistoire. C’est à partir du Xe siècle que cette colline appelée Mont Andaon, va prendre de l’importance. En 999 une première abbaye est construite à son sommet, afin d’abriter les reliques de Sainte Casarie. Elle s’est retirée sur cette colline, avant d’y mourir, au VIe siècle.

DSC_7250

C’est à partir de cette époque que  l’abbaye connaît une grande prospérité. Elle compte jusqu’à 80 moines au Moyen Age. Une population importante vient vivre autour de l’abbaye. Le mont Andaon, dominant la vallée du Rhône, va devenir un lieu réputé.

DSC_7277

 

Il est situé sur les terres du Comté de Toulouse, face aux terres du Comté de Provence. En 1032, le comté de Provence est rattaché au Saint Empire Germanique, puis au Comté de Toulouse, en 1193. Entre 1274 et 1348, le Comtat Venaissin, puis la ville d’Avignon deviennent la propriété du pape. Ainsi le mont Andaon, appartenant toujours au Comté de Toulouse, ayant fait allégeance au roi de France, se retrouve face à la puissance pontificale.

DSC_7295

 

 

Le roi Louis VIII (1223-1226) désirant étendre son domaine royal vers le Sud, signe un acte de pariage avec l’abbaye Saint-André. Cet acte la dégagera de l’influence de l’évêque d’Avignon et des éventuelles convoitises dont elle pourrait faire l’objet.

DSC_7271

Philippe Le Bel en fera de même, en 1292, en protégeant le lieu des invasions, par la construction du Fort Saint André et d'une Tour qui portera son nom.

DSC_7255

La forterresse sera définitivement terminée sous le règne de Charles V (1634-1380). L’acte de pariage, signé par le roi, lui permettra de contrôler l’une des seules traversées possibles du Rhône.

DSC_7246Vue sur Villeneuve du Fort Saint-André, avec en arrière-plan la Tour Philippe Le Bel.

A partir de 1309, le Fort Saint André et la Tour Philippe le Bel marquent l’avancée de la monarchie, face à Avignon, résidence des Papes. En 1356, la construction de la Chartreuse de Val de Bénédiction, par le Pape, sera encore un rapport de force entre le roi et le Pape, pour cette terre tant convoitée. 

DSC_7259 L’abbaye de la Chartreuse du Val de Bénédiction, en contrebas.

Au sommet des remparts, nous observons :

DSC_7270Remparts du fort Saint André.

-  Le Palais des Papes dont la silhouette se découpe à l’horizon, juste en face,

DSC_7243

-  Le pont d’Avignon qui à l’époque traversait le Rhône tout entier, 

pont st Bénézet

-  La tour Philippe Le Belqui agite son drapeau, 

DSC_7143

-  L'abbaye de la Chartreuse du Val de Bénédiction, en contrebas,  dont la visite permet de plonger au coeur de l'histoire (prochain billet).

DSC_7276La chartreuse du Val de Bénédiction,vue du fort St André.

DSC_7278

 

- Enfin l’abbaye de Saint-André, située dans les remparts mêmes du fort Saint-André, dont une précédente visite, à travers les cinq sens, nous avait permis de toucher les   pierres, écouter les fontaines et sentir les plantes. Une manière de savourer les  nombreuses facettes de cette abbaye, (prochain billet).

DSC09447

DSC_7268L'abbaye de Saint-André, se trouvant à l'intérieur du fort.

On retrouve encore aujourd’hui, la division entre le religieux et le civil. D’un côté, l’abbaye Saint André, propriété privée, qui se visite, et de l’autre le fort militaire, qui est géré par le Centre des Monuments Nationaux. 

DSC_7248

L'accès à la forteresse et dans le village se fait par une vaste au porte, au milieu de deux immenses tours jumelles, dont on peut aujourd’hui visiter la salle des herses, les prisons...

DSC_7262

DSC_7266Casernements.

...les latrines, la salle du viguier où le représentant du roi rendait la justice.

DSC_7270

A l’intérieur du fort, il reste quelques rares vestiges des maisons médiévales du village, un chemin de ronde...

DSC_7264

DSC_7266Maisons à l'intérieur du fort.

DSC_7265

DSC_7263

DSC_7264

 ...ainsi que la chapelle Notre-Dame de Belvezet qui était à l’époque, l’église paroissiale des habitants du fort.

DSC09474Chapelle Notre-Dame de Belvezet.

J'espère que cette petite balade vous a plu, n'hésitez pas à me laisser un commentaire, ou me poser une question.

w

Suite : l'Abbaye Saint-André de Villeneuve les Avignon.