114807687_o

Pays de lumière, pays de contrastes, le Luberon est lové au coeur de forêts de chênes, de champs de lavande, d’oliviers, d’arbres fruitiers, de cèdres, de cyprès… C'est sur ce territoire authentique, où la pierre se mêle aux paysages, que je vous emmène aujourd'hui, pour le plaisir des yeux ! Dans cet environnement, loin des foules et du bruit, l’osmose entre l’homme et la nature y est totale...

114809864_o

Après être passé à Bonnieux, nous nous dirigeons vers Ménerbes, avec une belle vue, en passant, sur l'Abbaye St Hilaire. Cet ancien couvent des carmes, du XIIIème siècle, que nous avons déjà eu l'occasion de visiter, à la fois proche et éloigné des flux touristiques, est l’assurance de quelques moments de sérénité et de détente.

DSC_6589Abbaye St Hilaire.

Nous ne pouvons rester indifférent à la vue qui s’offre à notre vue, une mosaïque aux couleurs changeantes, suivant les heures et les saisons.

115207643_o

En nous promenant sur un chemin, notre attention est attirée par de nombreux amas de pierre, des murets, ainsi que plusieurs bories, ayant toutes des tailles et formes différentes. 

114676970_o

Cette promenade nous a permis d’observer, en détail, la construction de ces bories. "Borie" est la francisation du mot provençal "Bori", synonyme de "casau" (masure, cahute).

115207507_o

Ces cabanes sont construites en pierre plates, (les lauses), provenant de l'épierrement des champs alentours. Chaque rangée de pierres avance sur la rangée inférieure, de la moitié de son épaisseur. Il n'y a ni poutre, ni coffrage. Elles ont, généralement, une forme ronde et les plus grandes ont une assise rectangulaire. 

114677142_oBorie accolée à un mur de pierres sèches.

Elles sont toutes construites selon la technique de l'encorbellement. Les pierres plates sont posées à plat avec une légère inclinaison vers l'extérieur.  Chaque rangée de pierre dépasse légèrement vers l'intérieur par rapport à la précédente.

DSC_6599Bories accolée à un mur en pierres sèches. 

La plupart des bories n'avaient pas de porte, et l'entrée était située au sud, afin de protéger les occupants du mistral. C'est à partir du XIXe siècle que l'on ferma certaines de la sorte.

DSC_6604 porte entrée bergerie

Certaines avaient une cheminée et des placards. 

114807339

Lors des fouilles on a retrouvé des outils  et des objets d'utilisation courante.

114807645_o

Dans le parc naturel régional du Lubéron, et la région du Ventoux, plus de 3000 bories ont été répertoriées. Certaines forment des villages entiers comme celui des bories de Gordes, qui comprend 5 groupes de maisons.
On y trouve des bergeries, des fours à pain, des cuves à vin, des aires à battre le blé, des ruelles, des enclos et des murs d'enceinte, témoignes de l'activité laborieuse d'innombrables générations. Pour une petite visite de ce beau village de bories, suivez le lien :

Le village des Bories à Gordes - Martine Passion Photos

A l'automne dernier, nous décidons, par une belle journée, de partir à la découverte du village des Bories, à Gordes, lové sur les pentes des Monts du Vaucluse, face au Luberon. Les paysages en Provence,sont tellement variés, que tout le monde y trouve son compte.

http://photosvillages.canalblog.com

Certaines bories dateraient du néolithique, des cabanes qui ont traversé les âges. Elles ont aussi été le refuge des Vaudois, du Luberon, persécutés au Moyen-Age, mais aussi lors de la grande peste.

DSC_6615

Elles avaient presque exclusivement une vocation agricole. Les paysans et les bergers faisant leur labeur souvent loin de chez eux avaient besoin d'un endroit où déposer leur matériel, ou abriter le bétail par mauvais temps. 

114677146_o

La plupart, sans doute d’anciennes bergeries, sont à peine visibles, envahies par la végétation de la garrigue. 

114676948_oAncienne bergerie.

La construction de cet habitat traditionnel, utilisant la pierre trouvée sur place, s'est perpétuée jusqu'au siècle dernier. Nous en trouvons, à proximité des maisons, comme à Gordes...

121491246_o

...dans les champs de lavande...

DSC_6638

...et même à proximité des vignobles.

DSC_6595

Certaines bories sont particulièrement remarquables : linteaux, entrée voûtée en encorbellement, qui illustrent leur grande diversité de styles.

DSC_6610

Nous avons même eu la chance d'en trouver une avec un puits. Un réservoir creusé à la main, dans la roche calcaire, a permis la persistance d'un habitat rural, dans cette zone sans eau.

DSC_6621

DSC_6622Borie avec puits.

On peut en trouver aussi, qui intègrent dans leur structure des ruchers...

119226441_oRuchers.

...d'autres sont construites, attenantes, ou faisant partie de restanques,

DSC_6597

avec des ouvertures en forme de meurtrière.

119226298

Une autre borie possède, à l’intérieur, un fouloir et une cuve de vinification, rupestre. Ces cuves rupestres, qui sont toujours creusées dans de la molasse, sont cylindriques. Toutes les cuves creusées ont été recouvertes par une borie, ou protégées par un abri sous roche, ou un mur de pierres sèches, selon leur situation.

DSC_6640

Il est remarquable que, si certaines cuves rupestres sont à proximité de lieux habités, la plupart sont souvent à l'extérieur du village ou du hameau. Ceci évoque des vinifications plus ou moins clandestines, pour échapper aux droits ou taxes levées sur les vins.

114676855Borie avec fouloir et cuve de vinification, rupestre.

Aux vues des ouvertures, très restreintes, mieux vaut s’équiper d’une lampe torche, pour obtenir des photos de meilleure qualité.

DSC_6624

Le dolmen de la Pichouno, près de Ménerbes : (petite fille, en langue d'Oc), est unique en Vaucluse. C'est l'un des rares, du genre, en Provence. Cet ancien monument religieux et funéraire, date du néolithique, (2000 à 3000 an avant J.C.). Il nous démontre que le secteur était déjà habité durant la préhistoire.

DSC_6593

Différents des monuments celtiques habituels par sa structure, il est composé d'un monolithe horizontal unique reposant sur des murs de pierres latéraux, avec une façade composée de deux grandes pierres en guise d'entrée. Les recherches, à proximité, permettent de retrouver des dents, d'autres ossements, un flèche en silex, des perles et des morceaux de poterie, qui nous prouvent bien l’'origine néolithique du dolmen.

DSC_6592

Si vous souhaitez plus de précisions sur ces bories, n'hésitez pas à me laisser un petit commentaire. 

Vous souhaitez plus d'informations sur le Luberon :

Office de Tourisme Luberon Cœur de Provence

Laissez-vous tenter par le Luberon. Des villes et villages perchés à la vue incroyable, dont Gordes, l'un des plus beaux villages de France, des sentiers d'itinérance de toute beauté, un patrimoine historique remarquable et une gastronomie reconnue ...

http://www.luberoncoeurdeprovence.com

Merci à vous aussi de passer régulièrement sur le blog pour suivre nos aventures ;)

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire, à bientôt !