DSC_6557

Chantés par les poètes, habités par les artistes, nous vous proposons la découverte d'un de ces petits villages perchés :  Gordes, tout proche de chez nous. 

DSC_6549

Nous profiterons de cette belle journée d’hiver, ensoleillée, pour nous y rendre. Passé les derniers virages, d'une jolie route bordée de murs de pierre sèche, surgit, devant nous, Gordes. 

DSC_6553

Sa situation privilégiée, son charme exceptionnel et son architecture typique lui ont valu d'être classé "un des plus beaux village de France". Perché sur son piton rocheux, du haut de ces 300 mètres, Gordes domine la vallée du Calavon, au dessus de champs d'oliviers et d'amandiers.

DSC_6551

Ses maisons, en pierre sèche, s'alignent en spirale, autour du rocher, sur lequel est posé le village, avec, à son sommet, l'église et le château Renaissance, qui font face aux collines du Luberon. Au centre du village de Gordes, l’imposant château-forteresse, abrite l'hôtel de ville et le musée Pol Mara, peintre flamand contemporain du Luberon. 

DSC_6558

Le Château de Gordes, reconstruit en 1525, existait déjà en 1031 (classée Monument Historique en 1931). Bien conservé et restauré avec soin, il lie l'architecture de la période troublée du Moyen-Age, au nouvel art de vivre de la Renaissance.

DSC_6574

Sous les murailles du château, il n'y a pas d'ouvertures, mais un système de défense fondée sur les grosses tours, encore surmontées de mâchicoulis. Cela permettait d'envoyer sur l'ennemi toutes sortes de projectiles. Les deux tours  sont les seuls vestiges du château médiéval, elles datent du 12e siècle.

DSC_6576

DSC_6564Accès à l'office du tourisme, à l'arrière du château.

Gordes compte parmi les villages vedettes du Luberon, où de nombreuses célébrités et artistes ont élus domicile, comme : Marc Chagall, Victor Vasarely ou encore Pol Mara.

DSC_6556

DSC_6559

Nous admirons la placette, à l'arrière du château, dominée par la haute façade renaissance, du logis seigneurial. A mesure qu'on s'élève, la hauteur des étages diminue. A chaque angle, des échauguettes, petites tours qui servaient à surveiller l'ennemi, nous rappellent qu'il s'agit d'un ancien château médiéval.

DSC_6561Façade du logis seigneurial, à l'arrière du château.

Nous nous baladons, au gré de notre humeur, à découvrir les belles façades des maisons étagées à flanc de falaise, les ruelles pentues en calades, les petits escaliers tortueux, les placettes où coulent des fontaines, les hôtels particuliers...  

DSC_6562Placette où se situe le logis seigneurial.

Il se dégage du village une extraordinaire harmonie, où la pierre règne en maître. Le patrimoine de Gordes est une vraie splendeur !

DSC_6566Fontaine se situant sur la place du logis seigneurial.

Les maisons, les édifices tels que abbaye, les moulins à eau et à vent et les centaines de cabanes en pierre sèches, font de ce village un joyau de la Provence.

DSC_6571

En nous baladant dans ses calades étroites et tortueuses, qui se glissent entre les hautes maisons du village, nous découvrons, çà et là, des passages voûtés, des portes anciennes superbes, des murs de pierres plates, brillamment restaurés.

DSC_6567Passage voûté.

DSC_6568Ruelle étroite et pavée.

Le passage sous la voûte, que nous empreintons, était une des portes, fortifiée, d'accès à l'hôtellerie des pèlerins de St Jacques qui se trouvait là, juste à l'entrée du village, bien a l'abri derrière les remparts. Ces remparts et portes fortifiées étaient toujours d'usage, au moment des guerres de religion, et ont permis aux seigneurs de Gordes de repousser les troupes des protestants, très nombreux dans la région. 

rue porte de savoie

Nous empreintons encore une rue en calade, puis nous arrivons devant le portail de l'église St Firmin, dont nous voyons la haute façade. Plus haute que le château de Gordes, elle  domine le village de sa masse énorme. On s'en rend parfaitement compte quand arrive à Gordes. C'est une église, à nef unique, qui déçoit un peu par la pauvreté de son mobilier. 

église st firmin

Au détour d'une terrasse, un panorama somptueux nous est offert sur la vallée et la montagne du Luberon.

DSC_6575

Sans aucun doute Gordes est un des must du Luberon, un condensé de la Provence. Le village jouit d'un succès et d'une réputation mondiale qui a attiré une clientèle fortunée. Evitez d'y aller en juillet et août, car trop de monde, les places sont peu nombreuses. Pour faire de belles photos, la période d'hiver est l'idéal.

Le village des bories :

A proximité, le curieux village des bories est également à visiter : ce sont des sortes de petites huttes rondes, construites en pierre, utilisées auparavant par les bergers et chasseurs.

VILLAGE BORIES3

C'est au détour de sentiers pénétrant la garrigue ou des couverts de chênes verts que nous avons découvert, lors d'une précédente visite, cet ensemble de trente cabanons de pierre sèche, ressuscité et restauré, par dix années de travail. 

VILLAGE BORIES4

Ces cabanes étaient édifiées, par les paysans saisonniers, avec les pierres extraites des champs, qu'ils défrichaient pour les mettre en culture , vigne, oliviers....Ne pas manquez le film car les explications sur feuillet de visite sont courtes. 

VILLAGE BORIES2

Ces constructions typiques aux formes pures et simples représentent un chef d'œuvre architectural. Nous y découvrons bergeries, fours à pain, cuves à vin, ruelles, enclos et murs... Les bories sont bâties en pierres sèches, sans mortier, selon le principe de la fausse voûte en encorbellement. J'ai été très impressionée par ce lieu chargé d'histoire où vivaient en otarcies quelques familles de paysans. 

VILLAGE BORIES5

La construction de cet habitat traditionnel utilisant la pierre trouvée sur place s'est perpétuée jusqu'au siècle dernier. Aux 17ème et 18ème siècles, la croissance démographique oblige les paysans à cultiver de nouvelles terres. 

VILLAGE BORIES6

On a peine à imaginer le travail qu'il a fallu pour construire ces habitations et ces kilomètres de murailles de pierres.  Une vrai curiosité à voir absolument ! 

VILLAGE BORIES

 Le Luberon, est sans conteste, une terre de contrastes et de couleurs, c'est le pays des petits villages perchés, des combes profondes, des champs de lavande et des moulins à huile.