DSC04237

L’aventure continue, sur la route des "Grands Cols", et nous réserve de nouvelles surprises, encore plus aériennes. Nous poursuivons notre route, en direction du col d'Aspin, pour rejoindre le Pic du Midi, que j’ai baptisé un «château dans le ciel».

DSC04241Au centre le Pic du Midi.

Dans cet observatoire, une poignée de scientifiques y observent, le soleil et la galaxie.

DSC04218

Juste avant notre montée au Col d’Aspin et du Pic du Midi, nous trouvons, une belle aire de camping-car, pour passer la nuit.

DSC04220

DSC04221

L’aire, se trouve au lac de Payolle, avec point d'eau et vidange. 

DSC04227

Située sur le plateau, elle nous offre des paysages exceptionnels, dans un espace naturel montagnard préservé, avec toujours une belle vue sur le Pic du Midi.

DSC04229

Pic du Midi au centre de la photo, et le même en zoomant (photo ci-dessous).

DSC04228

Le lac de Payolle se love, dans un cadre de verdure, au creux d’une forêt de sapins, où  nous prenons  le temps de nous reposer, pour une nuit. 

DSC04231

Aux pieds du lac, d’anciennes carrières de marbre rose, de Payolle, étaient utilisées pour  la construction de Versailles. 

DSC04232Lac de Payolle. 

Après avoir passé une bonne nuit, en toute tranquillité, nous reprenons notre route vers le col d’Aspin,  situé entre Arreau et Bagnères-de- Bigorre.DSC04234Lac de Payolle.

Avant d'arriver au col, nous bifurquons vers une petite route qui nous emmène, dans un endroit, du "bout du monde", à 1564 m d'altitude : le col de la Hourquette d'Ancizan. Il est situé entre Payolle et les vallées d'Aure, à proximité du célèbre col d'Aspin.  

DSC04238

Pour y arriver nous prenons une route à travers la forêt, à proximité du lac de Payolle. En sortant de la forêt, nous découvrons un paysage merveilleux : de grandes prairies, dominées par de belles montagnes.

DSC04235

Arrivés au sommet, c'est sublime à voir, ce ciel bleu sans nuage avec le Pic du Midi en plein milieu. 

Hourquette-d-Ancizan2Pic du midi au centre de la photo.

En contrebas, à droite de la route, des troupeaux de vaches et de chevaux, paraissent tout minuscules, dans ce décor gigantesque ! 

Hourquette-d'Ancizan

 

En nous promenant, nous croisons une famille de vaches, en train de paître tranquillement.

vaches

Nous avons découvert cet endroit, par hasard, et avons vraiment apprécié ! Je n'ai pas pu m'empêcher de faire un petit arrêt photos. Complètement désertique, l'on a l'impression d'être seuls au monde, au milieu de cette nature sauvage et grandiose. Un véritable havre de paix ! 

DSC04236

C'est en sortant des sentiers battus que l'on découvre ces endroits enchanteurs… Nous avons de la chance, le ciel était encore bien dégagé, ce jour-là,  rare dans les Pyrénées françaises, contrairement à celles espagnoles, où il fait pratiquement tout le temps beau !  

DSC04237

Le col d'Aspin fait partie de la fameuse Route des Cols, appellation récente de la route thermale des Pyrénées. La route s’élève d’abord doucement puis, au-dessus du village d’Aspin-Aure, les lacets deviennent plus raides jusqu’en haut du col (1489 m).

col aspin

Plus sauvage, moins fréquenté, moins élevé aussi que ses voisins, le col d’Aspin offre un itinéraire réjouissant, avec probablement le panorama le plus étendu. Son sommet est un site classé, vierge de toute construction et dédié au pâturage des vaches et chevaux.

DSC04239

Nous apprécions la vue superbe sur le Pic du Midi, l’Arbizon et la vallée d’Aure. Le relief, adouci du col, permet de faire  de jolies balades sur ses crêtes.

DSC04242

Cette route fut créé, sous Napoléon III, à une époque où les «villes d'eaux », alors très à la mode, attiraient une clientèle aisée.

DSC04243

C'est un col, mythique, emprunté chaque année par le Tour de France. C’est un grand classique des Pyrénées et souvent enchaîné avec le col du Tourmalet. Il présente l'un des plus beaux panoramas de la chaîne Pyrénéenne.