DSC04126

Nous nous dirigeons vers le col de Bonaigua, qui nous mènera ensuite à la belle station thermale, de Bagnères de Luchon. Tout en grimpant la route qui nous mène au col,  nous voyons apparaitre les premiers pins à crochets, avec leurs taches sombres. La diversité de la flore nous surprend. 

DSC04117

Ce col, à 2072 m d’altitude, dans la province de Lérida, en Catalogne, (Pyrénées espagnoles), unit le val d’Aran et le Pallars Sobira. Bonaigua, signifie « bonne eau », en raison de la qualité des sources qui y jaillissent.

DSC04119

Arrivés en haut du col, c’est un spectacle enchanteur et inattendu, qui nous attend :

DSC04138

...des étendues plates, herbeuses, d’un vert tendre, sillonnées d’un entrelac de ruisseau, sur lesquelles paissent de nombreux chevaux.

DSC04139

DSC04144

Une petite pause s'impose, pour aller les voir de plus près, en compagnie de leurs petits poulains.

DSC04147

Le soleil, qui éclaire l’endroit, transforme l’eau en autant de filets d’argent.

DSC04146

DSC04143

Notre regard embrasse de vastes étendues, cernées par un immense cercle de montagnes, dont les points culminants se détachent parfaitement dans le bleu du ciel.

DSC04150

Avec le col de Vielha, le col de la Bonaigua était, autrefois, le seul point d'accès, au val d'Aran, du côté espagnol. L'ermitage et le refuge de la Mare de Deu des Ares, faisaient parti des endroits où les voyageurs pouvaient trouver un peu de repos, avant d'affronter le passage. Au début du XXe siècle, une première route carrossable fut établie, elle sera améliorée, par la suite, pour devenir la route C-28.

DSC04153

Suite Bagnières-de-Luchon.