A 14 km d’Aix en Provence, le charmant petit village de Vauvenargues, ainsi que le 
barrage de Bimont, un peu perdus dans la montagne, se découvrent un peu par hasard.
barrage de bimont3
Par la petite route tranquille, la D10,  nous nous retrouvons ici, en pleine nature, loin de la
foule et du bruit, dans
un environnement naturel, exceptionnel. La route passe le long de la
vallée,  à côté du village, qui se cache, juste en dessous. 
Il se tient paisiblement, à 450 m
d'altitude, à deux pas de la célébrissime Montagne Sainte Victoire, souvent peinte par 
Cézanne, qui a habité à Aix en Provence. 

vauvenargues

A l'extérieur du village, niché dans la verdure, le château De Vauvenargues semble surveiller l'entrée de la vallée. Flanqué de deux tours rondes du XIV° et entouré d'une enceinte du XVI°, son histoire mouvementée remonte aux Comtes de Provence.

DSC_5897Le château de Vauvenargues, avec au fond la montagne St. Victoire.

En 1257 le château appartenait aux archevêques d'Aix, en 1722 Louis XV l'offrit pour bons et loyaux services rendus, pendant la peste de 1720, à un certain Joseph de Clapiers. C'est en 1958 que le château devint la propriété du célébrissime peintre Pablo Picasso.

DSC_5898

Lorsque l’on s’approche de la grille de l’entrée du château de Vauvenargues, (propriété privé), on comprend que cet espace ne reçoit jamais de visiteurs. Même les habitants de Vauvenargues, n’ont jamais vu, que de loin, l’imposante demeure achetée par Picasso.

DSC_5906Château de Picasso, vue du portail d'entrée.

C’est une habitation austère, avec de nombreuses pièces, où l’artiste peignit quelques-unes de ces ses célèbres toiles et entreposa son énorme collection personnelle. Il n’a jamais peint la Sainte Victoire, dont il réservait les œuvres à Cézanne. Picasso a vécu dans ce château jusqu’à sa mort (en 1973). Il fut enterré, sous la terrasse ombragée devant l’entrée du château. Jacqueline, sa femme est morte 13 ans plus tard et est enterrée à  ses côtés.

DSC_5898

 Différentes fontaines, rencontrées dans le village :

DSC_5892

DSC_5896

vauvenargues fontaine

DSC_5904

Vauvenargues, implanté au cœur d'un territoire classé "Grand Site de France", est riche en patrimoine bâti : château, moulin, chapelle, maisons anciennes...

DSC_5907

DSC_5902

DSC_5899

...mais aussi : la Croix de Provence, le prieuré Sainte-Victoire, les vestiges du village de Claps et de la Citadelle.

vauvenargues église

Les alentours du village sont de toute beauté. De très belles promenades sont à faire sur les sentiers de grande randonnée qui traversent Vauvenargues.  

DSC_5893Photo prise au coucher du soleil, avec au fond la Sainte Victoire.

La vraie richesse de ce village, c'est la beauté de la nature qui l'entoure, le calme et la douceur de vivre qui y règne... tout cela à deux pas de la ville d’Aix en Provence.

DSC_5894

Après une nuit réparatrice, à l'entrée du village, au calme, nous poursuivons notre route, le lendemain vers le barrage de Bimont.

barrage de bimont2

Le barrage de Bimont  et sa retenue se situent au nord-ouest de la montagne Sainte-Victoire, sur la route de Vauvenargues. Le barrage a été construit, de 1946 à 1952, par l'ingénieur Joseph Rigaud, pour retenir les eaux captées du Verdon. Il mesure 180 m de long et 87,5 m de haut et  alimente, en partie, les villes d'Aix et de Marseille (30 % chacune).

barrage de bimont

Des travaux sur le barrage (20 millions d'euros pour le rénover), commenceront en 2017 : renforcement des culées, étanchéité etc., et seront précédés de la vidange du barrage. Pour maintenir l'approvisionnement en eau, pendant les travaux, une conduite de dérivation sera installée. Le volume stocké en permanence dans le barrage est actuellement à 14 millions de mètres cubes, elle sera portée à 25 millions de mètres cubes. La remise en eau s'effectuera dès la fin des travaux, à partir du printemps 2019.

barrage

Un grand parking permet de se garer près du barrage et de là, on peut traverser le barrage. Ensuite, on accède aux nombreux sentiers balisés, menant à la Sainte Victoire ou au barrage Zola.

barrage de bimont1Photo de la Ste Victoire, prise au matin, du barrage de Bimont.

La montagne Sainte Victoire peut changer radicalement d'aspect, selon l'endroit choisi pour l'observer. A certains endroits, la montagne Sainte Victoire apparaît comme une longue série de dents de scie, à d’autres,  les pentes raides sont remplacées par des courbes arrondies. Elle offre une telle variété de visages selon la saison, l’heure  ou la météo, que l’on ne peut la résumer en deux mots. 

Sainte-Victoire

Maintes fois photographiée, peinte, étudiée ou racontée, la montagne, insaisissable, ne cesse de fasciner. L’artiste Cézanne ne s’est jamais lassé de peindre ce site mythique de la Provence. (80 toiles).  Les jours de beau temps, son sommet offre un panorama époustouflant qui domine toute la Provence, allant du pic Saint-Loup au massif des Ecrins. 

ste victoire

Moi, je l’aime, surtout, quand elle se pare de teintes orangées, avant le coucher du soleil.

ste victoire au soir

 

Avez-vous déjà eu l'occasion de randonner sur les sentiers balisés menant à la Sainte Victoire ? Vous pouvez me faire part de vos commentaires, j'y répondrai avec plaisir... A bientôt.