DSC_6225;

Malgré un vent glacial, mais un ciel bleu, d'une pureté incroyable, j'avais envie ce weekend d'aller observer, de plus près, des oliviers, pluri-centenaires, à Beaumes de Venise, dans les Dentelles de Montmirail. Entre les collines et ces arbres de lumière, l’histoire dure depuis des siècles... Symbole méditerranéen, mais aussi provençal, par excellence, l’olivier a façonné le paysage de la Provence.

DSC_4257

En arrivant par la route d'Aubignan, Beaumes de Venise nous apparaît accolé à une colline sur laquelle les maisons s'étalent.

beaumes de venise2

DSC_4248;

Ce village est situé à 9 km, au Nord de Carpentras, par "la route des vins",  au pied du versant Sud des Dentelles de Montmirail. 

DSC_6148;Dentelles de Montmirailles se détachant sur le ciel bleu.

DSC_6154;Belle ferme, découverte au détour d'un chemin, au pied des Dentelles de Montmirail.

Beaumes de Venise, doit son nom aux nombreuses grottes préhistoriques, (Balmes), creusées au coeur de la colline. Elles servaient jadis de refuge à de nombreuses familles. Le qualificatif de Venise dérivant, aussi, de celui du Comtat Venaissin, ancienne propriété des Papes. 

DSC_4236;Accès aux grottes et abris sous roche.

DSC_4247;

DSC_4256

Ces territoires vallonnés et verdoyants, aux terres insolites, au pied des Dentelles de Montmirail, ont une ressemblance avec la Toscane.

DSC_6176;

Nous découvrons des territoires ancestraux, qui ont vu naître un vin original, qui était appelé, autrefois "la Vigne des Abeilles". Joli nom n'est-ce pas ?

DSC_6181;

 

Lors de notre balade, nous recontrons un abri, sous roche, encore utilisé par l'homme, puisqu'il sert de remise à une habitation. L'utilisation des cavités du rocher de Rocalinaud, à Beaumes de Venise, en tant d'habitation, a été perpétrée jusqu'au XVIe siècle.

DSC_6197

Le vignoble, de 500 ha, s’étend sur des terrasses centenaires, construites par les paysans en séparant la terre de la roche.

Beaumes de Venise

Ces restanques, ou murets de pierres sèches, autrefois principalement plantées d’oliviers, permettaient de faciliter le travail, ainsi que l'exposition de la vigne. 

DSC_6178Petite pause photos, au milieu de parcelles de vignes et d'oliviers  pluricentenaires, au coucher du soleil.

Au cœur des Dentelles de Montmirail, l’olivier, symbole de paix et de sagesse, avait trouvé une terre pour s’épanouir, à Beaumes de Venise, mais suite aux nombreuses périodes de gels, l'olivier a fini par être remplacé,  par de la vigne.  En 1956, par exemple, l'hiver fut particulièrement rigoureux : moins 17° dans le Vaucluse.

DSC_6180;

La quasi-totalité des oliviers, qui occupaient les terrasses et coteaux, furent gelés. Ce fut un coup très dur pour les agriculteurs les plus modestes. Cette catastrophe naturelle et les conditions économiques favorables, sont à l'origine de l'extension des vignobles, à Beaumes de Venise, comme dans la Vallée du Rhône. 

DSC_6182;

Difficile d’imaginer les paysages de Provence sans sa garrigue, sa lavande odorante mais aussi…ses champs d’oliviers ! Arbre rustique et éternel, l’olivier, avec ses reflets vifs argent, fait partie du décor, mais aussi de la culture provençale. 

DSC_6187;

C’est aussi l’arbre méditerranéen par excellence. Là où il a trouvé chaleur, luminosité et aridité des sols…Symbole de paix, de sagesse et de victoire, il est aussi présent dans les textes fondateurs de nos cultures.

DSC_6183;

Ces quelques oliviers, pluri-centenaires, que j'ai pu prendre en photo, sont des rescapés du gel. Ceux ayant gelé, ont en général des rejets, qui repoussent à la place du tronc principal... mais adieu le joli tronc. 

DSC_6193

Je me souviendrai toujours des jolis oliviers, millénaires, que nous avons vu en Toscane, en Italie, au printemps dernier. C'était au pied de l'abbaye San Antimo, dans le Val d'Orcia, je n'en avais jamais vu d'aussi gros. (voir photos ci-dessous). Ceux de Beaumes de Venise paraissent bien petits à côté :

DSC_5529

DSC_5530Oliviers millénaires, au pied de l'Abbaye San Antimo. 

DSC_5526

DSC_5523

 Nous poursuivons, la découverte du village, de Beaumes de Venise, par des rues typiquement provençales. L'église et son clocher-campanile, les ruines du vieux château féodal (XII° s.), ainsi que ses remparts, séduiront les amoureux de la nature, d'histoire et de beaux paysages.

DSC_6188

Nous avons pu admirer, devant le cours Jean Jaurès, la grande église paroissiale, accolé à un porche qui mène à la rue de la République.

DSC_6212

DSC_6213

Juste à côté, une belle fontaine à mascarons dont je n'ai pu résister à prendre quelques photos.

DSC_4225;

DSC_4227;

Après avoir arpenté quelques rues sinueuses et jolies venelles, nous passons par de petits escaliers. Nous y découvrons des maisons anciennes, ainsi que des belles portes restaurées.

DSC_4233;

DSC_4259;

Nous prolongeons, notre visite, en allant voir, à la sortie de Beaumes de Venise, la chapelle romaine Notre Dame d'Aubune.  Cette chapelle des XIe siècle, constitue un des plus beaux exemples d'art roman provençal inspiré de l'antique. 

DSC_6158

Le prieuré est classé aux monuments historiques.

DSC_6161;

Son clocher carré, joyau de l'art roman, présente une superbe décoration, inspirée de l'antique : pilastres et colonnettes cannelés sur toute la hauteur du clocher et chapiteaux à feuilles d'acanthe. 

DSC_6162;

DSC_6162b;

Le chevet est composé d'une travée de chœur et d'une triple abside, caractéristique de l'art roman. Chacune des trois absides, semi-circulaires, est percée d'une fenêtre.

DSC_6166;Chevet de la chapelle à triple abside.

Légende : Son nom d'Aubune viendrait, de la victoire qu'aurait remportée Charlemagne, contre les maures,  à cet endroit précis. En remerciement, il aurait promis à la vierge d'y faire ériger une Chapelle. Pour se venger, le Diable détacha un rocher de la colline pour écraser la chapelle mais la Vierge arrêta la pierre. 

23137102;Il y a encore sur la colline se situant derrière le village un lieu nommé la «Pierre du Diable ». Elle se situe sur le site d'une source vénéré par les Romains. La source a été captée en 1639 et une canalisation couverte mène l'eau à Beaume-de-Venise.

DSC_6165-2Le jardin médiéval de la chapelle d'Aubune.

Une statuette de Mercure, dieu du commerce et des voyageurs, y a été découverte lors de travaux. Des haches et des silex taillés auraient également été trouvés, ce qui attesterait d'une présence humaine, sur les lieux, dès la préhistoire.

DSC_6171;

En bas du village, le caveau de dégustation et de vente du célèbre vin de Muscat de Beaumes de Venise,  attend les visiteurs. Venez découvrir, en famille ou entre amis, les merveilleux paysages des Dentelles de Montmirail, aux airs de Toscane, où l’influence italienne a marqué cinq siècles durant... 

coopérative

Cette journée, hivernale, comme bien d'autres en ce moment, me rappelle la chance que j'ai de vivre dans une région aux paysages grandioses, avec de jolis villages authentiques ... Partir à leur découverte est toujours une expérience extraordinaire. Connaissez-vous les Dentelles de Montmirail ? N'hésitez pas à me faire part de vos commentaires...

Pour voir de jolis oliviers, millénaires, en Toscane, dans le Val d'Orcia, c'est par ici : 

ETAPE 3 : REGION MONTALCINO (VAL D'ORCIA) - Nos carnets de Voyages autour du monde.

Le magnifique cadre naturel de la Vallée de l'Orcia, qui s'étend à travers les collines de la Toscane est inscrit depuis 2004 sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. On trouve dans le Val d'Orcia la plus grande concentration de sources thermales.

http://topdemesvoyages.canalblog.com