En nous rendant, le weekend dernier, à Cornillon Confoux, (Bouches du Rhône), nous avons découvert les témoignages d'une civilisation agro-pastorale lointaine et proche à la fois. 

2

Perché au-dessus de l'Etang de Berre, c’est un petit village tranquille, entre Salon de Provence et Istres

DSC_3413

Lorsque nous sommes arrivés au village, nous avons compris pourquoi on l'appelle le balcon de l'Etang de Berre et du pays Salonnais : Cornillon offre un panorama exceptionnel qui s'étend des Alpilles, à la Sainte Victoire, au  Luberon et par beau temps, le Mont Ventoux.

DSC_3434

En marchant dans les petites rues de Cornillon Confoux, nous découvrons des petites maisons en pierre anciennes collées les unes aux autres.


La Place de l'Eglise, construite au 12e siècle, de style roman, est pleine de charme.

DSC_3400

D’un côté on trouve l'église et de l'autre le Beffroi de 1852.

DSC_3390

 Les vitraux, de l’église, sont d'époque contemporaine.

DSC_3407

DSC_3412

À l'extérieur de l'église, une vierge «enceinte», de 1965, semble nous accueillir. Elle portait au début du siècle une couronne de douze étoiles.

DSC_3416

Le presbytère : Accolé à l'église, l'ancien presbytère abrite aujourd'hui l'office du tourisme.

DSC_3393

Construit au 15e siècle, il est remarquable par ses voûtes en arêtes et en berceau, il logea jusqu'à deux prêtres avant d'être transformé en meublés de tourisme.

DSC_3391

La tour de l’horloge ou le Beffroi : Construite en 1852, elle prit quelques rides lors du tremblement de terre de 1909.

DSC_3402

Le restaurant a quant à lui abrité le four communal.

DSC_3389

DSC_3394
Mur peint : réalisé par le groupe 7ème Sens est un hommage à Adam de Craponne (1526-1576), gentilhomme provençal et ingénieur français.

DSC_3395

Il construisit entre 1557 et 1558 le canal qui porte son nom, qui permit d'irriguer la Crau avec de l'eau provenant de la Durance.

DSC_3396

DSC_3398

La chapelle Saint Vincent : (Près du cimetière).


DSC_3443

DSC_3445
DSC_3438

DSC_3439

Elle a été construite au 11e siècle par les moines de Montmajour, près d'une nécropole salienne datant du 1er siècle avant J.-C.

DSC_3442

Sur deux faces de la chapelle on trouve deux stèles funéraires, de réemploi, d'époque romaine.

stèle st vincent

La nécropole Saint Vincent : en 1964, en creusant un nouvel accès au cimetière, neuf sarcophages d’une nécropole paléochrétienne furent découverts.DSC_3429

En 1971, 18 autres sarcophages ont été mis à jour. L’abondance de tessons campaniens date le site du 1er siècle avant JC.

DSC_3430

Les lavoirs : Véritable patrimoine de la commune, les lavoirs étaient au nombre de cinq :

DSC_3449

le lavoir du Village, de la Glacière, de Pont-de-Rhaud, de la Cassade et du Lys. Ils ont été construits à la fin du 19e siècle. Les Romains furent les premiers à irriguer la plaine de Confoux, œuvre complétée par Adam de Craponne.

DSC_3427

Les bories sont des constructions en pierres sèches. Elles servaient autrefois de lieu de repos et d’abri aux bergers. Une cinquantaine de bories ont été répertoriées sur la commune.

bories

Dans les collines, restanques, bories et mur d'abeilles attestent d'un riche passé.

bories2

Le tour du baou vous offrira un panorama exceptionnel sur toute la région, du mont Ventoux à l'étang de Berre, la plaine du pays salonais.

DSC_3421

DSC_3417

De belles promenades sont à faire dans la campagne qui entoure Cornillon Confoux, notamment le long de la rivière de la Touloubre.

DSC_3461

Que ce soit pour son panorama, ses vieilles pierres ou ses odeurs de garrigue, Cornillon-Confoux ne laisse personne indifférent. 

DSC_3422