DSC_3101

Après un bon quart d’heure de marche, cela grimpe pas mal, nous arrivons sur le site du Camp de César, petite ville antique gallo-romaine, s’étendant sur 18 hectares.

chemin

Cette vaste cité protohistorique et romaine, occupait une position éminemment stratégique en bordure de Rhône et au confluent des vallées de la Cèze et de la Tave. Le site fut occupé, pendant plus de 1000 ans,  à partir de l'âge du fer, du 5ème  siècle avant J.C.,  jusqu’au 5ème siècle après J.C.

DSC_3090

On accèdait à cette muraille par trois portes qui avaient plus de cinq mètres de large. 

Porte d'entrée

Voici la porte principale de la ville romaine, par laquelle nous sommes entrés, avec en son centre les canalisations des égouts, et un morceau de trottoir. 

DSC_3158

 

3 statues, reconstituant les personnages de l'époque romaine, que nous avons rencontrées lors de notre promenade :

- Le prêteur : magistrat, élu par le peuple romain, administre les lois civiles, commande les armées et peu être juge dans les tribunaux. 

DSC_3093

DSC_3094

Le prêteur

- Le Préfet de l'Annone : est un magistrat impérial, qui au temps des romains, veille au bon approvisionnement en grains, entre les diverses régions du bassin méditerrannéen. (dont Rome, Marseille...)

3

 

DSC_3106La statue du Préfet d’Annone siègant devant la muraille 

DSC_3107

 - La prêtresse Estale : fut une prêtresse de la Rome antique, avait comme fonction de veiller sur le feu sacré.

prêtresse romaine

Cet oppidum était un camp fortifié utilisant le plateau entouré de falaises sur 3 côtés et fermé sur le 4ème par une épaisse muraille, de 1.50 m d’épaisseur, (Ve s. avant notre ère), flanquée de tours pleines quadrangulaires, défendant le village primitif.

rempart gaulois 5e sRemparts gaulois du Ve s. avant J.C.

DSC_3111Rempart, poterne et tour.

Une seule tour est actuellement visible. 

DSC_3162

L'enceinte repose sur le rocher, construite à l'aide de gros blocs calcaires bruts et posés à sec. 

DSC_3161

Le Camp de César est implanté sur le plateau calcaire de Lacau, au milieu des vignobles.

1

Il est délimité par des falaises abruptes hautes de 270 m.  Entre Laudun et Bagnols sur Cèze, il domine la vallée du Rhône, axe de communication privilégié des sociétés antiques du sud de la Gaule.

plan

Nous avons pu contempler, de nombreux vestiges : remparts, basiliques, forum. nécropoles, habitations des artisans.

DSC_3121

Les fouilles archéologiques ont retrouvé de nombreuses traces d’habitations antiques, sur le lieu-dit de Saint-Jean-de-Rouzigues.

DSC_3126

Le Forum : Le forum semble avoir été utilisé durant plusieurs siècles avant d'être transformé en place de "marché", au VIe siècle après J.C. Une galerie couverte, soutenue par une colonnade, est aménagée sur trois côtés.

La Basilique : Ce monument, de l'époque augustéenne, servit de salle de réunion et abrita le tribunal.

DSC_3123

Une série de seize piliers de 1 mètre de côté délimite la nef centrale. Ces piliers étaient destinés à recevoir les colonnes supportant la charpente de la toiture ; recouverte de tuiles.

basilique

Comme le forum, la basilique fut démantelée pour laisser la place au VIe siècle à un secteur artisanal et commercial.

DSC_3115

Chapelle Saint-Jean de Todon Cette ancienne chapelle rurale du prieuré de Saint-Jean de Todon (alias Saint-Jean de Rouzigue) se trouve à l'extrémité nord du Camp de César.

chapelle st jean de todon

Le Camp de César, n'a pas livré pour l'heure toutes les richesses que recèle cet Oppidum de Laudun.

DSC_3099

 

Nous poursuivons, ensuite, notre visite sur le promontoire rocheux, se détachant à l’est d’un plateau calcaire. 

vue

Devant nous s’étend une vue imprenable, à 360°, sur la vallée du Rhône, le Mont Ventoux, les dentelles de Montmirail, la chaîne des Alpilles et plus proche sur les vignes, le Rhône et le site nucléaire de Marcoule.

DSC_3139

Après avoir visité ce site magnifique, nous retournons à notre voiture,  émerveillés de marcher au milieu d'une nature totalement préservée.

DSC_3147

Un belvédère est aménagé en bordure de la falaise.

Comme à chaque balade,  nous sommes rentrés, contents d'avoir fait de nouvelles découvertes, sans avoir eu besoin d'aller très loin.

DSC_3153

A la mairie de Laudun-l'Ardoise, il est possible de visiter des salles d'exposition permanentes où sont présentés des objets issus des fouilles. 

J'ai fait un site aussi, sur lnos carnets de voyages autour du monde, qui s'appelle :  http://topdemesvoyage.canalblog.com  

Si vous le souhaitez vous pouvez venir aussi y faire un petit tour, et me laisser un commentaire, cela me fera plaisir !

A bientôt.