Je vous emmène aujourd'hui tout près de Beaucaire, dans le Gard, pour découvrir l'Abbaye de Saint Roman, entièrement taillée dans la roche.

11

Nichée au sommet de la colline de l’Aiguille, sur la rive droite du Rhône nous avons découvert, un peu par hasard, une abbaye troglodytique, unique en Europe.

100_2695

Ce monastère creusé dans le rocher fait  penser aux monastères orientaux de Capadocce, du Moyen-Orient et d’Egypte. Bien que n'ayant plus de fresques sur les murs, la similitude du style de vie des moines, est frappante.

100_2691

Les tribus de chasseurs l’occupaient déjà dès la préhistoire. Ils utilisaient les nombreuses grottes que l'on trouve dans ces massifs calcaires. 

2

Nous laissons notre voiture sur un grand parking, gratuit et nous empruntons un chemin d’accès, en monté, bien aménagé, entouré de garrigue. En une vingtaine de minutes, il nous amène tout en haut de l’abbaye. C'est une promenade agréable, à travers les plantes et les odeurs de la garrigue méditerranéenne.

0

Tout le long du sentier, des panneaux explicatifs permettent de comprendre l'histoire de Saint-Roman, site resté longtemps à l'abandon.

salle

Vers la fin du Vème siècle, des ermites, peut être disciples de Saint Roman, s'installent sur ce rocher et deviennent de plus en plus nombreux au fil du temps. Les cavités naturelles sont exploitées puis agrandies au VIIème et VIIIème siècle.

1

Des moines vont construire, directement dans le roc, des fortifications, une chapelle, des cellules et des salles communes.

Elle deviendra une abbaye bénédictine, au VIIème siècle, puis une école pontificale au XIVème.

100_2700

Elle sera ensuite vendue à un seigneur, au XVIème, un peu avant les guerres de religions, qui construira un château sur la terrasse. Le château sera démantelé au début du XIXème, et ses pierres vendues.

A partir des années 1960,  des fouilles ont été entreprises par la Société d'Histoire et d'Archéologie de Beaucaire.chapelle

Suite au classement du site comme "Monument Historique" en 1991, des travaux de consolidation et de mise en sécurité, seront entamés. Nous arrivons enfin devant l’entrée de cette fameuse Abbaye.

extérieur

Arrivés devant l’entrée de la chapelle, nous pouvons contempler de belles voûtes, de style roman (du 11° siècle).

voûte romane chapelleVoûte romane de la chapelle.

A cette époque-là, de nombreux pèlerins arrivaient pour vénérer les reliques de St-Roman et st-Trophime. Un tombeau à reliques se situe dans la chapelle troglodytique. Selon la tradition, ce tombeau renfermait un fragment de la main de Saint Roman, ainsi qu'un fragement de pied de St Trophime. 

la chapelle

Chapelle abbatiale.

En pénétrant dans l’abbaye troglodytique, l’attrait majeur est la découverte d’une chapelle exceptionnelle, de plus de 100 m², voûtée.

chapelle abbatiale

chapelle2

On peut y voir un siège abbatial du XIIème taillé dans la pierre, avec à ces côtés deux sièges plus simples pour des gens de la communauté.

siège

Siège abbatial au centre, du XII° s.

sièges abbatial

Autrefois ces sièges devaient être peints et devaient être dotés d’accessoires. (lampes à huile...)

0

Nous pourrons y voir aussi d'autres salles aux dimensions plus ou moins imposantes, avec des tombes creusées dans le sol.

tombes

Tombes creusées dans le sol.

Des petites alcôves sur les parois adjacentes recevaient des lampes à huile pour accompagner les défunts.

salles aux dimensions impressionnantes

 Salle aux dimensions impressionnantes.

Certaines cellules étaient, au  moyen-âge, transformées, citernes, celliers,  en pressoir à vin ou silos à céréales.

cellules

 Cellule

pressoir à vinPressoir à vin

Le grand avantage de vivre dans des troglodytes  est de profiter de la température termique qui règne sous terre. Cela permet de conserver une température de 14 à 16° toute l’année.

100_2675

Les moines et  certains habitants de la région étaient enterrés dans l’importante nécropole rupestre, sur la terrasse supérieure. Nous pouvons encore voir 152 tombes taillées dans le roc.

10

Malheureusement de nombreuses tombes furent détruites lors de l’aménagement du rocher (plantation de grands pins), au 14ème siècle et par la création d’un jardin à la fin du 19° siècle.

89775687

100_2687

Depuis la terrasse supérieure, où subsistent les ruines du château, la vue sur la Provence, la Vallée du Rhône, et au loin le Mont Ventoux, est superbe !

3

Ce monastère troglodytique qui conserve de remarquables vestiges de son passé,  unique en Europe, ne peut qu’éveiller notre curiosité. (monument historique classé)/

7

Ce site, en pleine nature, ne fait qu’augmenter l’attrait de cette abbaye étonnante ! A voir si vous passez dans la région !

 

0

 

Merci de votre visite et à bientôt pour de nouvelles aventures.

"Vivre L’ I.N.S.TA.N.T  présent  ET PARTAGER LE  Regard  que nous portons sur le  MONDE."