DSC_0820

Après notre visite à Lourdes, nous roulons en direction de Barèges et du Col du Tourmalet, dans les Hautes Pyrénées (65). Ce col permet de relier Sainte Marie de Campan à Luz Saint Sauveur. Il est généralement ouvert de juin à mi-novembre mais cela dépend de l'enneigement du moment.

DSC04273

Dans ces immensités herbeuses, paissent en plein été, de nombreux troupeaux de moutons, vaches et chevaux ou même lamas !

0

 

DSC_0824

Nous avons pu constater que les possibilités de campement étaient très nombreuses, sans risque d'être dérangés par autre chose que ces animaux qui vivent en pleine nature.

DSC04268

Petite arrêt à la station la Mongie où nous ferons une découverte incongrue : un troupeau de lamas y a élu domicile, broutant l’herbe épaisse sans nous prêter attention.4

DSC04250

Ils sont utilisés dans les Pyrénées pour protéger les troupeaux.

DSC04261

Depuis quelques années quelques lamas se partagent les estives de la Mongie et du Tourmalet avec des vaches, les chevaux et des moutons, dans une très bonne entente.

DSC04252

Ils sont attirants, mais mieux vaut ne pas trop les ennuyer car ils pourraient bien vous cracher au visage ou vous mordre.

DSC04256

Ils n’apprécient pas non plus la gente canine.

DSC04258

 Nous avons pu les photographier sans trop de difficultés. Habitués aux touristes, ils se laissent approcher facilement.

9

Au départ de la station de la Mongie, les lacets qui mènent au col du Tourmalet déploient leur ruban d’asphalte.

0

4Mongie

 

On se sent minuscule, face à cette montagne.

DSC04272

A chaque virage nous découvrons des paysages majestueux. Dans ce cadre magnifique, entre terre et ciel, nous côtoyons les sommets, dominés par l’impressionnant Pic du Midi de Bigorre.

6

Arrivés en haut du col, le plus haut col routier des Pyrénées (2115m), sans trop de difficultés, une pause photos s’impose, tant le lieu est fabuleux et magique ! A mon avis, c'est sans doute aussi le plus impressionnant, le plus sauvage, celui qui donne le plus de vertiges et de frissons. La vue, côté Barèges, depuis le sommet est à couper le souffle avec les lacets en contrebas.

1

Au pied du Pic du Midi de Bigorre (dont l'observatoire se trouve à 2877m d'altitude), le col du Tourmalet, offre des paysages exceptionnels dans un espace naturel montagnard préservé. 

DSC_0834

Au-dessus de nous, le Pic du Midi, tout proche, hérissé de son antenne géante et coiffé des coupoles de son observatoire astronomique (construit à la fin du XIXè s.), mérite bien son surnom de vaisseau des étoiles. 

11

De grandes missions y furent accomplies, comme la réalisation de la première cartographie lunaire pour la Nasa, bien avant l’ouverture au public en 2 000. 

5

Le Col du Tourmalet est probablement le col le plus connu des Pyrénées grâce notamment à la notoriété que lui confère le Tour de France. (franchi par les coureurs du Tour de France à 74 reprises). 

12

L'ascension, en camping car, est longue et périlleuse vu que l'on y croise des deux roues à chaque instant. Mais on ne peut qu'être admiratif face aux efforts de ces nombreux cyclistes qui gravissent ce col mythique.

0

C'est là que l'on se rend compte de ce que doivent supporter les coureurs du tour de France.  Cependant, Tourmalet, signifiant "mauvais détour", a la réputation d'être un des cols les plus difficiles.

10

D’autres surprises nous attendent dans ce vaste panorama qui donne sur les hauts sommets environnants. Nous aurons la chance de pouvoir admirer, en levant les yeux, le vol plané de vautours fauves.

vautour

On a même vu des marmottes sur le chemin de la montée, en attendant que des moutons veuillent bien nous laissez passer.

marmotte

Lors de notre descente, en direction de de Arreau et Bagnères de Luchon, un parking niché dans une épingle à cheveux nous indique le départ de la randonnée.

DSC_0822

Nous voici donc partis pour une petite balade, dans un  sentier agréable et bien balisé.

DSC_0846

Le dénivelé n’est pas important et sa douceur nous permettra de nous consacrer pleinement à la beauté du paysage.

DSC_0848

En effet, avec en plus un temps dégagé, nous profitons des panoramas inoubliables. 

DSC_0843

Nous étions pratiquement seuls et ce coin de verdure nous semblait presque offert tant le calme semblait y régner en permanence. Le  décor de notre balade, avec les belles cascades, fut agrémenté de chèvres sauvages, gambadant, en pleine nature, pour notre plus grand Plaisir !

DSC_0840

Au sud, le massif de Néouvielle se révèle dans toute sa splendeur. J'y consacrerai prochainement un article tant l'endroit justifie presque le déplacement.

DSC_0839

Cette journée, comme bien d'autres nous rappelle la chance que nous avons de vivre dans pays au patrimoine naturel riche, avec une infinie variété de paysages. 

DSC_0849

Faire le plein de nature apporte d'innombrables bénéfices, on aurait tort de s'en priver !

DSC04264

Encore de jolis souvenirs impérissables à épingler dans nos mémoires. Ce col mythique des Pyrénées est un site naturel exceptionnel, aux paysages grandioses, il mérite vraiment un détour pour sa diversité et son calme. N'oubliez surtout pas votre appareil photo !

Merci de votre visite et à bientôt pour de nouvelles aventures.

"Vivre L’ I.N.S.TA.N.T présent  ET PARTAGER LE  Regard  que nous portons sur le  MONDE."