sienne place

Quelle meilleure manière de partir à la découverte d'une belle région, comme la Toscane et d'appréhender les phases marquantes de son histoire qu'en visitant les principaux monuments de son patrimoine ? Je vous parlerai, aujourd'hui, de la ville de Sienne, qui me tient beaucoup à coeur, pour y avoir été à deux reprises. Il y a toujours des endroits à découvrir et des endroits où l'on aime retourner sans jamais se lasser. Perchée sur les hauteurs, cette cité médiévale, se niche au cœur de la Toscane, entre les collines, les vignobles, les oliviers. Son centre historique, classé patrimoine de l'Humanité, est quant à lui d’une beauté tout à fait indescriptible. Une fois que nous entrons par les portes de la vieille ville, nous avons l’impression d’entrer dans un autre siècle, un retour au Moyen Age…. Quelle ne fut pas notre surprise d’apprendre que le 16 août, le jour où nous nous y rendions, avait lieu la grande course de chevaux, "le Palio". Difficile, ce jour de fête, d’essayer de frayer son chemin dans les rues pour passer d’un site à un autre. S’il n’y avait pas eu cette invasion de visiteurs, venus pour la grande course, une balade dans les petites ruelles pavées de brique, en admirant au passage les belles demeures, nous aurait beaucoup plu.

Sienne

On voit que Sienne est une ville remplie d’histoire, ses beaux édifices, bordant les petites rues, le prouvent à chaque coin de rue. En flânant, nous avons rencontré de nombreuses et petites boutiques d'artisans et de gastronomie. Nous marchons, ensuite, en direction de la place Del Campo, cœur de la ville médiévale. Lorsqu’au détour d’une ruelle, on aperçoit entre deux hauts bâtiments, le grand Palazzo Pubblico et sa très haute tour, la plus haute de la ville, l’émerveillement commence. En forme d’éventail, la place est bordée de superbes palais, mais malheureusement, déjà envahie par la foule. C’est l’endroit où justement allait avoir lieu le « Palio », la grande course de chevaux de Sienne. Les gens commençaient à se rassembler en masse. Une fontaine, au centre de la place, recueille les eaux de source qui dévalent les pentes des collines environnantes.En quittant la place del Campo, déjà pas mal bondée, nous admirons, en passant, un superbe panorama de la ville et de la campagne.

Sienne

Nous nous dirigeons ensuite vers le Duomo, moins peuplée, qui nous apparaît alors dans toute sa splendeur. De style roman et gothique, cette cathédrale fut construite au XIIe sur la partie la plus haute de la ville. Sa façade est richement décorée, de marbre blanc, vert et rose. Soncampanile est superbe, il fait 77 mètres de haut.  Ce qui nous frappe, en entrant dans la cathédrale, c’est surtout le magnifique dallage de marbre de différentes couleurs, dont les motifs variés représentent des scènes de guerre ou de religion. J’ai beaucoup aimé, à l’intérieur, le mélange des couleurs : son plafond bleu, sa sublime coupole, ses colonnes rayées noires et blanches. Son intérieur possède de belles sculptures et fresques, un maître-autel impressionnant et renferme plusieurs grands chefs d’œuvres d’artistes italiens. Voilà pour notre 2ème visite de Sienne, dont nous n’avons pu apprécier, à leur juste valeur, toutes les merveilles, en raison de milliers de spectateurs venus du monde entier,  pour assister à la course hippique. Nous nous sommes promis d’y retourner peut être cet été. On est véritablement en admiration devant cette cité médiévale, UNIQUE !

Merci de votre visite...