Heurtoirs

Dans nos vieux villages français, lors de nos balades, nous trouvons d'anciens et beaux heurtoirs sur des portes en bois sculpté. Parfois, les lourdes portes nous donnent l'impression qu'elles gardent pour elles, une grande et mystérieuse histoire. Les heurtoirs sont d’abord fabriqués par le forgeron du village et assez rustiques, mais, dès le XII° siècle, les pièces commencent à se styliser sous le travail du sculpteur ciseleur qui répète le même motif de petite dimension. Jusqu’au XVII° siècle, ils sont essentiellement en fer forgé, pour devenir en bronze au XVIII°, puis en laiton et en acier au XIX° siècle, pour des raisons évidemment économiques. Ils commencent à disparaître au XVIII° siècle au profit de la sonnette à tirage et de la cloche. Voici différentes formes que nous avons rencontrées lors de nos visites dans les villages typiques : les saints,  les bestiaires, les formes géométriques… Au XIX° siècle, on trouve beaucoup de mains de femmes,  tenant une boule. Ce motif , fréquent en Méditerranée,  a aussi une symbolique : celle de la suprématie. C’est le modèle le plus facile à trouver, mais aussi le plus copié.

Merci de votre visite...