2

Lumi_re

Ce 1er weekend de mars, nous nous sommes rendus dans le joli  village médiéval de Crestet. Il est dominé par les ruines impressionnantes d'un des plus vieux châteaux du Comtat (IXè siècle). Il  s'étale sur une crête d'où il tire son nom. Pour y  parvenir, en voiture, nous devrons emprunter une route très étroite, à l’écart des grands circuits touristiques.

1

Arrivés en haut, le point de vue panoramique, avec la table d’orientation, est  à vous couper le souffle ! En parlant de souffle, il faut dire que nous sommes, ce jour-là, très exposés au vent. Il faut parfois bien s'accrocher. On peut facilement comprendre pourquoi les "Seigneurs" de Crestet ont choisi ce nid d'aigle pour mieux régner sur ces lieux.  La vue qui s’étend  sur la plaine de l'Ouvèze, le Mont Ventoux,  les Dentelles de Montmirail, jusqu'aux Baronnies, est tout simplement sublime !  Avant  visiter le village, nous décidons, au midi, de grignoter quelques sandwichs tout en admirant encore le paysage magnifique qui s’étend devant nous. Dans la solitude et le silence de cet hiver matinal, et glacial, pas d'âme qui vive hormis notre groupuscule qui s'avançait lentement dans les ruelles étroites et sombres. Même les chats n’avaient pas envie de mettre leur nez dehors. Seuls les fantômes semblent encore hanter les lieux déserts.

3

Heureusement, de nombreuses surprises nous attendent dans ce  petit village médiéval, bien restauré : de  belles maisons Renaissance, d’étroites calades, faites de galets, accessibles uniquement à pied, des passages voûtés, des oratoires… Nombreux sont les témoignages de la vie de ces gens d’autrefois : belles fontaines,  lavoirs,  vieux puits... J’ai voulu, volontairement mettre un effet « noir & bleu » sur mes photos, car rien ici,  ne peut décrire mieux l’atmosphère surréaliste et mystérieuse qui règne dans ce petit village de Crestet, véritable merveille faite par les mains de l’homme !

4

Merci de votre visite....