Balazuc1

En cette journée de printemps nous faisons une escale à Balazuc, sous un beau ciel bleu. Ce n'est pas sans raison que Balazuc a été distingué comme l'un des « Plus beaux villages de France ». Tout y est impressionnant : les points de vue, les vieilles maisons en pierre, les ruelles médiévales, la beauté de cette rivière. Après être passés devant l'église nouvelle, construite en 1892 pour accueillir des fidèles de plus en plus nombreux, nous franchissons les remparts du XIIIe siècle (huit mètres de haut)  et arrivons sur la place du Portalas. Face à nous, la Tour carrée, donjon contemporain du rempart.

Balazuc

Pour arriver dans le dédale du village médiéval, nous passons par d’étroites calades et franchissons des passages couverts. Nous devons souvent baisser la tête pour franchir ces étroits et sombres passages  taillés  dans la roche. Nous avons la chance d’admirer de belles  maisons de nobles qui se distinguent par leurs murs en pierres soigneusement taillées, leurs portes en arc en plein cintre ou ogival et leurs fenêtres à colonne. Quelques façades portent encore un anneau scellé dans le mur, jadis destiné à attacher montures  ou bêtes de somme.

Balazuc2

Bientôt, le château des seigneurs de Balazuc, adossé aux remparts, domine notre chemin. La construction austère date du XIe siècle a été agrandie au XIIe siècle. Nous atteignons, par la suite,  la place de l'église romane, où une calade en pente nous  conduit à la porte de la Sablière, la mieux conservée de l'enceinte médiévale. Nous descendons ensuite au pont de pierre sur l'Ardèche, inauguré en 1884, qui fut submergé en 1890, remplaçant l’ancien bac situé quelques mètres plus bas. Du pont nous avons une vue d’ensemble splendide sur le village de Balazuc. En matière de villages typiques, l’Ardèche est bien servi, avec de bons moments en perspective !

                          Merci de votre visite