Martine Passion Photos

Découvrez en photos, pour le plaisir des yeux, le charme, la magie et l'authenticité de la Provence et bien d'autres régions. Chaque lieu a son secret, chaque village son identité, chaque vieille pierre sa légende. C’est à la découverte de la nature et de notre patrimoine exceptionnel, que je vous invite à découvrir des paysages et villages inoubliables, au gré de mes rencontres. Découvrez ces beautés, créées par les mains de l’homme et par la nature, que j’ai photographiées en souvenirs, lors de nos balades. La randonnée et la photo, sont devenues, pour moi, loisirs, plaisirs, et passions, que je suis contente de partager avec vous. Je m’efforce au cours de mes balades de vous emmener dans des lieux connus, d’autres un peu moins ou même parfois insolites. En partageant avec vous mes émotions, j’espère vous donner un jour l’envie d’aller les visiter à votre tour. La vie n’est-elle pas le plus beau des voyages ?  Liens sur mes 2 autres blogs, qui pourraient vous intéresser :

Posté par Martine84000 à 14:11 - Commentaires [32] - Permalien [#]


23 janvier 2020

Cap de Cope et ses dunes fossiles

DSC_0197

Au-delà de son patrimoine culturel, la Région de Murcia regorge de coins naturels, et désertiques, qui nous ont surpris. Côtes sauvages, dunes fossiles, plages vierges, salines, falaises et forêts denses, sont quelques-uns des paysages singuliers et variés que nous avons découverts. 

DSC_0266

Nous partons, aujourd'hui, en direction du Cap de Cope, sur la Costa Calida, proche de la ville d'Aguilas, pour y découvrir de vraies merveilles de la nature.

DSC_0193Cap de Cope

DSC_0260

Ce site, exceptionnel, compte parmi les quelques kilomètres encore vierge de côtes espagnoles, mais pour combien de temps encore.

DSC_0255

DSC_0262

Le parc est actuellement menacé par le projet d'urbanisation de "Cope Marina", qui prévoit la requalification d'une grande partie de celui-ci pour construire un complexe touristique.

DSC_0219Petite station touristique de Calabardina à côté de Cap Cope

DSC_0223

De crique en crique, près du Cap de Cope, nous suivons un littoral sauvage où les eaux chaudes et turquoises sont dominées de falaises de gypse, de dunes fossiles et autres roches volcaniques.

DSC_0267Roche volcanique

DSC_0265Dune fossile

La formation de ce fossile de sable oolithique est curieuse, elle s'est formée au Quaternaire il y a plus de 100 000 ans lorsque la mer Méditerranée couvrait toute la superficie du Parc Naturel. 

DSC_0231

Les oolites sont de petites particules sphériques qui sont formées par agrégation de carbonate de calcium en couches concentriques autour d'un noyau formé par un grain de sable sur le fond marin des mers chaudes à faible profondeur.

DSC_0232

Puis la mer, en raison d'un changement climatique qui a provoqué une hausse des températures, a reculé jusqu'à ses limites actuelles, révélant cette dune fossilisée. 

DSC_0261

Puis l'érosion du vent, la pluie et la houle de la mer ont fait le reste, sculptant ces formes capricieuses au bord de la mer. 

DSC_0268

De tels sédiments permettent de connaître la position de la côte dans l'Antiquité, ou en des temps plus reculés, ainsi que les conditions environnementales, régnant au moment de leur formation.

DSC_0228Dune fossile au 1er plan.

De temps à autre, surgi de nulle part, niché entre mer et désert, un petit village blanc ou une tour de défense. 

DSC_0226

Le Cap Cope, coin tranquille, possède aussi sa tour de défense, construite au XVIe siècle, pour alerter et protéger contre les incursions de pirates berbères, venant de l'Afrique du nord et qui semaient la terreur sur la Méditerranée...

DSC_0227

Un endroit apaisant, où nous avons bivouaqué, au soir, en écoutant la mer s'écraser contre les rocher. 

DSC_0225

A la tombée de la nuit, les couleurs orangées étaient sublimes.

DSC_0235

DSC_0238

 Nous avons adoré et aimerions revenir, et y rester plus longtemps une prochaine fois.

 

 

Posté par Martine84000 à 20:57 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 janvier 2020

Grenade : L'Alhambra, une visite incontournable !

113782653_o

Petit retour aujourd'hui, à Grenade, la romantique, qui se résume à la splendeur de ses palais des princes Nasrides, édifiés sur leur colline. La beauté de l’Alhambra de Grenade, est connue dans le monde entier. C'est l’un des monuments les plus importants d'Espagne, en ce qui concerne l’architecture islamique. Les Musulmans ont occupé le territoire andalou pendant plusieurs siècles et ont laissé un bel héritage en Espagne, et encore plus en Andalousie. 

DSC_9431

Chateaubriant décrira à la perfection l'Alhambra : "L’Alhambra semble être l’habitation des génies ; c’est un de ces édifices des Mille et une Nuits que l’on croit voir moins en réalité qu’en songe. On peut se faire une juste idée de ces plâtres moulés et découpés à jour, de cette architecture de dentelles, de ces bains, de ces fontaines, de ces jardins intérieurs, où des orangers et des grenadiers sauvages se mêlent à des ruines légères. Rien n’égale la finesse et la variété des arabesques de l’Alhambra. Les murs chargés de ces ornements ressemblent à ces étoffes de l’Orient que brodent, dans l’ennui du harem, des femmes esclaves. Quelque chose de voluptueux, de religieux et de guerrier, fait le caractère de ce singulier édifice".

DSC_9359,

Histoire de l'Alhambra :

La première référence à l’Alhambra remonte à l’an 900, lorsque l’« al-qala’at al-hamra » fut créé. Cette expression arabe signifie « château rouge » et était utilisée en référence à un bâtiment aux tuiles rouges situé au sommet de la colline Sabika. En 1237, Muhammad I, le fondateur de la dynastie des Nasrides, transforma l’Alhambra en forteresse, en y faisant construire l’Alcazaba.  

DSC_9433

En 1492, le royaume catholique conquit la ville de Grenade et transforma l’Alhambra en palais royal. En 1527, Charles V fit construire le Palais Charles V, de style Renaissance, en détruisant une partie de l’ancienne architecture maure de l’Alhambra. Par la suite, l’Alhambra fut laissée à la merci des vandales et des incendies. Le point le plus noir de son histoire remonte à l’occupation napoléonienne dans le sud de l’Espagne, au cours de laquelle l’Alhambra fut utilisée comme caserne par Napoléon et presque détruite. Enfin, à la fin du XIXe siècle, l’Alhambra fut restaurée et sa splendeur ancestrale lui fut rendue.

113782581_o

Voici en images quelques photos que j'ai prises, de l'Alhambra, et de ses alentours, un spectaculaire ensemble architectural, classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Elle est constitué de quatre parties :  l’Alcazaba, les palais nasrides, le Généralife , ses jardins, et le palais de Charles Quint.  

DSC_9360,

L'Alcazaba (ou citadelle) : C'est par là que nous avons commencé. L'Alcazaba est, avec les Tours Vermeilles, la partie la plus ancienne de l'Alhambra. 

DSC_9434L'Alcazaba

C'est la citadelle primitive, semblable à un alcazar, édifiée sur le fronton sud de la colline de l'Alhambra

113782656_o

Elle bénéficie d'une hauteur stratégiquement imparable. 

113782659L'Alcazaba

Du haut de la plus haute tour, on peut observer toute la plaine de Grenade... 

DSC_9469

Les vues offertes  nous permettent de repérer, aussi,  le quartier du Sacromonte (précédent article)...

Sacromonte : quartier des gitans de Grenade - Martine Passion Photos

Situés sur la colline en face de l'Alhambra , les vieux quartiers de l'Albaicin et de Sacromonte sont une étape importante et indispensable lors d'une visite de Grenade. Zoom sur le quartier du Sacromonte de Grenade, où vivent encore de nombreux gitans. Comme je vous l'ai dit, le principal intérêt de ce quartier, ce sont les maisons troglodytes.

http://photosvillages.canalblog.com

... ainsi que le quartier de l'Albaicin,  et le reste de la ville, qui s’étend en direction du sud.

113782646 albaicin
L'Albaicín : vieille-ville arabe de Grenade - Martine Passion Photos

Ce n'est guère surprenant qu'en 1994, l' UNESCO ait déclaré l'Albaicín Patrimoine culturel de l'Humanité, en tant qu'extension du complexe monumental de l'Alhambra et du Generalife. L'Alhambra vue du Mirador Saint Nicolas Groupe de musiciens au mirador Saint Nicolas Nous entrons dans le quartier par les souks : échoppes multicolores et bruyantes, palais cachés, petits patios fleuris, puis nous nous perdons dans les ruelles blanches.

http://photosvillages.canalblog.com

C’est une ancienne citadelle et il est possible de monter dans sa plus haute tour pour admirer les alentours de la ville de Grenade ainsi que la Sierra Nevada dont les sommets sont bien enneigés, à l'automne. Il nous a fallu environ une trentaine de minutes pour en faire le tour correctement. 

113782659

Palais de Charles Quint : Une fois la découverte de l’Alacazaba terminée, je vous conseille de continuer en vous rendant au palais de Charles Quint qui abrite deux musées. 

113782660

113782658

Le Palais Nasrides : Nous avons accédé, ensuite,  à ce mythique palais, qui m’a complètement envoûtée. 

113782585_oL'imposante tour du palais de Comares.

J’ai plus qu’adoré cette partie, qui constitue un complexe de bâtiments ornementaux, bâtis sur plusieurs générations.

113782588_o

Les salles sont communicantes, et donnent sur des cours intérieures. Dans leur forme actuelle, on peut distinguer trois zones d'ouest en est : le Mexuar, le palais de Comares, et le palais des Lions.

113782654_o

Je pense même, que visiter l’Alhambra de Grenade, sans entrer dans le palais des Nasrides, serait une grave erreur, tant c'est une petite merveille d'architecture maure.

113782584_o

Chaque recoin, chaque pièce sont magnifiquement décorés.

113782652_o

Entre les petits détails et les mosaïques qu’on retrouvait sur les murs et au sol, je vous assure que vous allez adorer autant que moi cette visite. 

113782655_o

Et en second lieu, j’ai aussi apprécié le patio intitulé la Cour des lions, où trône au milieu une fontaine entourée de lions. 

113782647_o

La Cour des Lions (Patio de los Leones) est peut-être l’endroit le plus connu de l'Alhambra. Son nom provient des douze lions-jets d'eau de la fontaine qui se trouve au milieu du patio et sur lesquels repose le grand bassin en forme dodécagonal.

113782657_o

Cette fontaine, en marbre blanc, est un des exemples les plus importants de la sculpture musulmane. Muhammad V était celui qui a commandé la construction de la Cour des Lions. Elle est rectangulaire et entourée par une galerie au style de cloître chrétien,Sur le bord de la tasse est écrit un poème d'Ibn Zamrak. 

113782651_o

Le Generalife : En sortant du palais, le sens du chemin nous fait d’abord passer par les jardins avant de nous emmener directement au Generalife ( "Jardin de l'architecte").

113782609_o

Ce palais d'été, des princes Nasrides, est bien préservé, pour qu'on l'apprécie à sa juste valeur. 

113782582_o

Il permet de trouver de l'ombre et rafraîchissement sur le bord des bassins d'eau dénivelant, par captation des sources, dans les montagnes de la Sierra Nevada, situées au loin. Cette dernière partie, qui offre une succession de salles, bassins intérieurs, balcons, jardins, jets d'eau, m'a enchantée. 

113782608_o

Les jardins de l'Alhambra Rien n’est plus beau, sans doute, que l’ensemble de ces palais et leurs jardins de myrrhe, de roses et de jasmins où le temps ne cesse plus de s’éterniser. La vie du musulman est liée à l'idée d’un Paradis. Il imagine la vie comme un jardin, un lieu de délices et plaisirs où il pourra combler complètement ses désirs.

113782583_o

Admirer le coucher du soleil sur l’Alhambra :

Vous avez tous vu cette photo de l’Alhambra de Grenade, au loin, avec une vue imprenable sur tous ces murs fortifiés, et vous souhaitez à votre tour l’admirer de ce point de vue. Il faudra alors vous rendre dans le quartier de l'Albaicin, et grimper encore une petite colline, dans des ruelles étroites, pour accéder au mirador de San Nicolas. Je vous conseille vraiment de le faire, non seulement on a une très belle vue sur l'Alhambra, mais en plus le chemin pour s'y render est fort agréable, ainsi que la petite place sur laquelle on s'installe une fois arrivé en haut.  

DSC_9329L'Alhambra vue du belvédère San Nicolas

Au coucher du soleil, l’Alhambra se couvre d’une couleur orangé. Rendez-vous dans l’Albaicín pour profiter du spectacle ! Il existe plusieurs miradors, nous nous sommes rendus au mirador de San Nicolas mais ce n’était pas le meilleur choix. 

DSC_9331

Le mirador St Nicolas est très touristique, il y avait énormément de monde, avec en plus un groupe de flamenco. On nous a conseillé le Mirador de San Miguel Alto, plus difficile d’accès, parait-il, mais beaucoup plus tranquille !

DSC_9292;L'Alhambra vue du belvédère St Nicolas

Comme il est souvent dit et répété, il faut vraiment réserver vos places en avance pour visiter l’Alhambra, notamment pour visiter l’intérieur du palais nasrides. Je sais que cela peut être compliqué, si comme moi vous n’aimez pas prévoir les choses en avance, et que vous décidez de votre destination à la dernière minute. Quand vous réservez votre billet pour l’Alhambra, il va vous être demander de choisir une date et une heure précise pour laquelle vous souhaitez visiter le palais Nasrides. 

DSC_9293;

Pour accéder au site, il faut compter environ 15/20 minutes de marche pour grimper jusqu'à la colline. Si vous vous ne pouvez pas le faire à pied, ne vous inquiétez pas, vous avez des lignes de bus qui vous emmèneront tout là-haut. Nous sommes montés tranquillement, à pied, tout en prenant notre temps. 

Pour conclure, l'Alhambra est un ensemble architectural, sublime, hors du temps, qui résume à lui seul ce que l’art et la poésie ont su associer dans une perfection inégalée. 

 

Posté par Martine84000 à 11:40 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

21 janvier 2020

Níjar : village blanc du Cap de Gata

 

DSC_0023

Aujourd'hui, c'est encore en Andalousie que je vous emmène, cette terre de jardins, de parfums, d’essences rares, que j'aime tant ! 

DSC_0088

Cette région semble avoir été composée comme un lieu d’exception offrant à l’homme ce auquel il aspire le plus : la richesse agricole, la Méditerranée, un fleuve navigable le Guadalquivir, un climat idéalement tempéré, doucement rafraîchi par les vents, mais souvent très chaud l'été,  et une situation géographique exceptionnelle.

DSC_0024

Ce village blanc, typiquement andalous, un des plus beaux d'Espagne, que je vais vous faire découvrir, me plaît particulièrement, de part son entourage, idéalement situé dans le parc  Cabo de Gata-Níjar. Il se trouve sur la route qui va d'Almería à Murcia. Campé sur une colline, il domine la plaine agricole du Campo de Níjar.

DSC_0077

Ces pueblos blancos doivent leur surnom à leurs maisons blanches perchées, et places ombragées : une tradition mauresque. 

DSC_0064

DSC_0068

Il est entouré d'un paysage totalement désertique, et fait parti du Parc Naturel Cabo de Gata/Níjar (précédent article, voir lien :)

Cabo de Gata - Martine Passion Photos

La route traverse un paysage peuplé d'agaves (sisal), palmiers, figuiers de Barbarie et autres cactus. Lorsqu'il pleut (très rare : 200 mm d'eau par an en moyenne), le parc change de couleur : les graines germent toutes en même temps et, quelques semaines plus tard, le parc se transforme complètement grâce aux fleurs qui recouvrent le sol particulièrement aride.

http://photosvillages.canalblog.com

DSC_0002Le Cap de Gata

DSC_9941

Ici dans cette petite cité andalouse, rien ne semble avoir bougé depuis des siècles. Nous nous baladons de ruelles en ruelles, toutes aussi jolies les unes que les autres, avec des maisons blanches, rappelant son passé arabe et de jolies boutiques d'artisanat.

DSC_0034

DSC_0069

Ce village dispose d'un charme envoûtant, un petit air de Grèce, le vrai dépaysement ! 

DSC_0042

DSC_0047

Étant donné le climat sec et chaud de l'Andalousie, les habitants des villes, tout d’abord les romains et plus tard les musulmans, ont adapté le type de maison populaire aux besoins, en concentrant les chambres tout autour d’une cour (un patio), au centre, une fontaine et, quelques fois, un puits. 

DSC_0021

DSC_0022

Pour maintenir la sensation de fraîcheur, et mettre un peu de couleur,  ils ajoutaient des plantes, des pots de fleurs (des géraniums, des oeillets et du jasmin), accrochés aux murs blanchis à la chaux.

DSC_0020

Les rues de Nijar très étroites, furent concues afin d'éviter que le soleil, qui chauffe très fort en été, ne pénètre trop dans les rues et à l'intérieur des maisons. Partir à l’assaut des ruelles escarpées, et étroites s’avère plutôt périlleux en voiture, comme dans presque tous les villages blancs andalous. Il est conseillé de laisser son véhicule dans la partie basse du village, avant de se lancer à la découverte des quartiers plus anciens.

DSC_0037

DSC_0038

Si l’architecture est tellement présente, en Andalousie, le monde végétal n’est pas oublié non plus : bosquets de lauriers roses, rouges ou blancs, jacarandas aux fleurs pulpeuses d’un bleu violet, et buissons de bougainvilliers, forment un joli décor !

DSC_0035

DSC_0044

DSC_0054Beaux bougainvilliers.

Les habitants fabriquent et vendent de nombreux articles d'artisanat, traditionnel, de la région d'Alméria.

DSC_0027

Nijar, avec ses ruelles étroites, ses maisons blanches et ses patios fleuris, nous a fait découvrir sa curiosité locale : la fabrication de tapis, que l'on appelle ici les "Jarapas". Ces tapis artisanaux et de qualité, sont une longue tradition ancestrale, de savoir-faireexposés dans de nombreux magasins.

DSC_9617

Ce sont des bandes de coton, ou de laine, assemblées pour faire des ponchos, des châles, des couvertures ou encore des tapis. 

DSC_9608

Ces jolis tapis sont tissés, à la main, depuis la Reconquête chrétienne en 1492. C'est à partir de cette date que les Catholiques, en Andalousie, ont repris les nombreux métiers à tisser laissés par les Maures.

DSC_9635

Ils les ont utilisés à des fins différentes : au lieu du tissage de la soie, ils ont utilisé des vieux vêtements ou des morceaux de tissu coupés en bande, noués ensemble et enroulés sur des bobines pour tisser des tapis ou des couvertures.

DSC_0092

DSC_9636

Ces tapis sont toujours tissés sur des métiers à tisser, par des artisans, en Andalousie, suivant cette même tradition ancestrale de recyclage. 

DSC_0091

Nous n'avons pas pu résister d'acheter un de ces tapis, fait main, de couleur beige et taupe, pour notre séjour.

DSC_0090

La petite cité est populaire, aussi, pour sa céramique de couleur bleue ou verte. C'est une des meilleures preuves de la persistance de la culture arabe, à travers les siècles.

DSC_0032

Après une sensible baisse de la demande au cours du XXe siècle, cet artisanat a connu ces dernières années une renaissance spectaculaire, et il s'est parfaitement adapté à la demande actuelle de produits traditionnels pour la décoration. Les ateliers historiques de Nijar, constituent un parfait exemple de la survie de ce métier.

DSC_0032

Nous garderons de cette escapade dans le village blanc de Nijar, un excellent souvenir et de belles images. Les villages andalous du Parc Naturel du Cap de Gata demeurent méconnus du grand public, et c’est une aubaine pour le voyageur en quête d’authenticité ! A l’écart des sentiers battus, la région du Cap de Gata arbore une architecture tout à fait typique, et un mode de vie propre, qui vaut bien le détour… et pourquoi pas une semaine de détente le temps de découvrir et visiter ses petites perles ? BONNE JOURNEE A TOUTES ET A TOUS !😀

 

Posté par Martine84000 à 22:25 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

20 janvier 2020

Montoro et ses champs d'oliviers

 

DSC_8028

L’Andalousie, que nous avons visitée lors de notre Road Trip, est un pays réputé pour la beauté de sa nature, son histoire, son art et sa délicieuse cuisine, bien sûr.

DSC_8029

C’est bel et bien un océan de collines, plantées d'oliviers, qui s’offre aux regards. Un océan ponctué de châteaux, d’églises et de villages. Pas étonnant donc que cette région attire de nombreux touristes, qui prennent d’assaut les attractions les plus populaires.

DSC_8036Montoro

L'Andalousie regorge d’autres endroits, moins célèbres, mais tout aussi beaux, mystérieux et remplis d’histoire comme le très séduisant petit bourg, en escaliers, de Montoro, dont je vais vous parler aujourd'hui.

DSC_8031Montoro

De plus de 7 000 habitants, avec un panorama incroyable, il se situe  à 43 km au nord-est de Cordoue. Il  présente un superbe ensemble artistique, mais assez méconnu des touristes, malheureusement.

DSC_8030

Voici un petit aperçu en images des fabuleux trésors que Montoro, avec ses merveilleux paysages, a à nous offrir.

 

DSC_8038,

Qui dit Montoro, dit forcément jolie balade dans les ruelles de la petite cité de caractère... Le rouge oxydé des terres environnantes contraste fortement avec le blanc de ses ruelles pavées, où l'on flâne avec plaisir !

DSC_8047

On est alors émerveillé par l’architecture des bâtiments, les couleurs  d'un blanc immaculé des façades, les ruelles pavées et fleuries... 

DSC_8057

DSC_8058

Il faisait assez gris ce jour-là, avec quelques éclaircies, mais rien ne pouvait gâcher le charme de cette ville andalouse.

DSC_8046Les arènes

DSC_8060

De toute évidence, pendant des siècles, les maçons y ont rivalisé de talent et de virtuosité pour édifier ces petits villages blancs, hauts perchés, comme Montoro ! 

DSC_8065;

Je peux vous dire que pour arriver en haut, cela grimpe fort, et comme pour tous les petits villages blancs andalous, la visite se mérite !

DSC_8048

La plupart des monuments intéressants  sont en belles pierres rouges, et situés autour de la plaza de Espana.

DSC_8063

DSC_8062

On peut y voir la Parroquia San Bartolomé, l’Ayutamiento (hôtel de ville du XVIIe s.) ou bien l’église Santa Maria de la Mota (XIIIe s.), renfermant un petit musée archéologique.

DSC_8059;

DSC_8051

DSC_8056

Aux abords de la petite cité, nous pouvons contempler son superbe pont Renaissance, en hommage aux dames qui donnèrent leurs bijoux pour que sa construction débute en 1498.

DSC_8028

Il enjambe le méandre du fleuve Guadalquivir et  possède quatre arcs en plein cintre, sculptés dans la pierre molinaza. C'est l'un des monuments les plus emblématiques de Montoro.

DSC_8027

On en profite bien sûr pour admirer les somptueux paysages qui entourent ce village, car on est ici dans une belle campagne andalouse, entourrée de champs d'oliviers. Losque le soleil décline en fin de journée, les jeux d’ombres et de lumières, qui s’y forment, magnifient leur culture, et offrent alors des perspectives encore plus saillantes. Depuis le faubourg Guarderia, rive gauche, le choc visuel est suffisamment impressionnant pour mériter une petite halte.

DSC_8067;

Durant l’été différentes fêtes de quartiers célèbrent les vierges et les saints, comme celle en l’honneur de Santiago et de Santa Ana (en juillet), dans le barrio populaire del Retamar.

DSC_8068;

Venir en Andalousie au moins une fois dans sa vie, visiter les villages blancs, perchés, rencontrer les oléoculteurs, arpenter les champs d'oliviers, souvent millénaires, c’est être indélébilement marqué par « l’esprit andalous ». Aujourd’hui, cette province s’enorgueillit d’en posséder 66 millions d’oliviers, d’assurer 60 % de la production espagnole d’huile d’olive et … pas moins d’un quart de la production mondiale ! Elle mise aussi sur l’oléotourisme, en proposant promenades dans les oliveraies, visite d’usines et dégustations. Logique, dans une région où l’huile d’olive est sur toutes les tables et de tous les repas.

DSC_8951

Passer d'un village, à l’autre, c’est l’assurance de découvrir et d’admirer, derrière une colline ou au détour d’un virage, une région oléicole, au charme enivrant.

DSC_8954

Chaque village a ou presque son château médiéval. Ils constituent eux aussi, et à part entière, une étape incontournable !

DSC_9012

L'Andalousie est une région touristique, que j'aime beaucoup, à vocation oléicole, et gastronomique, qui a cependant gardé une forte identité. C'est toujours une nation paysanne : il existe un lien important avec la terre et ses produits, et l'olive occupe une place quotidienne sur la table. 

DSC_8953

On y respire encore une atmosphère particulière qui échappera sans doute au visiteur trop pressé, mais qui se cueille au détour d'un chemin, à l'entrée d'un village au charme discret, devant les rangées d'oliviers, disposées à flanc de coteau. Partout la nature, fortement humanisée, transmet un sentiment de paix et de sérénité.

DSC_8986

DSC_9016

BON DEBUT DE SEMAINE A TOUTES ET A TOUS, A BIENTOT POUR UNE NOUVELLE DECOUVERTE !

 

Posté par Martine84000 à 16:06 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


18 janvier 2020

Cabra et sa forteresse

 

DSC_8904

Petit retour en Andalousie, terre de brassage de cultures, avec ses villages blancs, sa terre rouge et son ciel bleu ! Aujourd'hui je vous emmène faire une petite visite de la belle ville de  Cabra, l'occasion de vous faire découvrir une nouvelle ville typique d'Andalousie, où le soleil éblouissant se reflète sur les murs blancs des maisons, et où la nature est luxuriante.

DSC_8887

DSC_8878

Dans cette région, riche de plus de 2 000 ans d'histoire, le temps semble s'être arrêté !

DSC_8879

Ici, on peut prendre son temps, on n’est pas bousculé. 

DSC_8897

 L'histoire de Cabra est tout aussi passionnante et son centre-ville plein de charme, tout en arborant aussi fièrement quelques bâtiments de tailles et de détails exceptionnels.

DSC_8889
DSC_8896

Nous avons commencé notre visite de la ville sans programme particulier, on s’est baladé au hasard des ruelles.

DSC_8917

DSC_8921

J’aime ces façades d'un blanc immaculé, mélangées à des bâtiments en pierres, ces enseignes des magasins en fer forgé, au détour d’une rue.

DSC_8918

J'aime ces patios, ces petites ou grandes cours intérieures, aux murs blancs et aux pots fleuris… 

DSC_8916

Le nez collé aux grilles, au détour des ruelles ombragées, je découvre, au hasard de mes balades : bassins, fontaines, bougainvilliers ou balcons avec enchantement, des espaces privés et entretenus avec soin.

DSC_8930

Les chats sont allongés en plein milieu des rues, et dans les parcs, et ne craignent pas les étrangers.

DSC_8935

J'aurais pu passer presque toute l'après-midi assise sur un banc ou à écouter les conversations des habitués, mais nous ne pouvions pas manquer une nouvelle balade, et prendre de la hauteur pour encore plus apprécier le panorama.

DSC_8934Beau banc en céramique.

Après avoir repris des forces, et mangé dans un petit restaurant, nous grimpons donc sur la colline qui domine la ville et qui abrite l’ancien château.

DSC_8898

De là-haut, on bénéficie d’un beau panorama sur Cabra, sur l'empilement de ses maisons blanches, cubiques, ses remparts, ses tours, et la campagne environnante.

DSC_8905

Au cœur de l'Andalousie, Cabra a su conserver et valoriser son patrimoine historique, et nous a offert un superbe exemple d'architecture militaire et religieuse.

DSC_8913

DSC_8911

Il est le témoin de l'importance de la campagne, entourant Cordoue, tout au long de l'histoire de la péninsule. 

DSC_8938Les arènes

Les fortifications, témoignant de l'histoire ancienne de la ville, ont récemment été rénovées. 

DSC_8902

Elles ont protégé la ville de Cabra pendant des siècles, notamment le château des ducs de Sessa, une forteresse de style arabe qui fut ensuite agrandie par les Chrétiens.

DSC_8908

Les églises de la paroisse de l'Ascension, des Anges, et Saint-Jean de Dieu méritent également une visite. 

DSC_8900

DSC_8903

Cabra est également une destination idéale pour les amoureux de la nature, on y trouve de nombreux parcs, ainsi que de nombreuses randonnées sont possibles, notamment dans la prairie de Vargas.

DSC_8884

Les amoureux de la flore auront le plaisir de visiter l'une des régions les mieux préservées d'Andalousie.

DSC_8881

Quant à ses paysages, rudes et intenses, montagnards ou maritimes, l'Andalousie déploie une superbe palette de couleurs qui enchantent le regard. Et, pour se remettre de ses émotions, rien ne vaut des tapas à accompagner d’un verre de vin, la manzanilla, et la sublime huile d’olive locale…

DSC_8899

Cabra est à seulement une heure de Cordoue, un peu plus au sud et Malaga, à une heure et demie, donc aucune raison de ne pas y faire un petit détour !

Bon week-end à toutes et à tous, et merci pour vos commentaires fort sympathiques qui me motivent !  

Posté par Martine84000 à 10:48 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

15 janvier 2020

Aix en Provence et ses multiples fontaines

 

DSC_0258

Le parcours de Jean Cocteau nous révèle ici à Aix en Provence, l’omniprésence d'une centaine de fontaines.

DSC_5232

 Distance : 2,7 km, au départ de l'Office de Tourisme d'Aix-en-Provence, ce circuit est à faire à pied. 

DSC_0055Fontaine de la Rotonde célèbre l'arrivée du Verdon à Aix.

DSC_5211

Ces fontaines, toutes plus belles les unes que les autres, contribuent indéniablement au charme et à la renommée de cette ville d’eaux.

DSC_0083La fontaine d'Albertas, située au centre de la place d'Albertas, fut érigée en 1862.

Tantôt moussues, tantôt sobres et discrètes, tantôt exubérantes et spectaculaires, ces fontaines racontent l’histoire d’Aix-en-Provence.

DSC_0249

J'ai toujours aimé la fontaine moussue, qui provient de la source des Bagniers, peut être pas la plus jolie, mais la plus étonnante du Cours Mirabeau. D'autres fontaines aixoises sont plus travaillées, mais j'aime particulièrement celle-ci qui est recouverte de mousse. Elle a été la première édifiée sur le cours en 1667. Seul ce rocher moussu est visible à l'intérieur du bassin, bassin alimenté autrefois par l'eau thermale. 

DSC_0258La fontaine moussue du cours Mirabeau

Pour la petite histoire, il en jaillit de l'eau thermale, à une température constante de 18°C. En plein hiver il s'en dégage une légère brume, contrastant avec la température de l'air ambiant.

DSC_0259

DSC_0262Fontaine moussue du Cours Mirabeau

Le Cardinal Michel Mazarin,  lança au XVIIe siècle la construction de nouveaux quartiers avec un système de rues et de connections à la romaine où vinrent s'installer les riches familles. Pour célébrer ce projet, il décida de bâtir au centre du plus important carrefour de son quartier une statue le figurant. La fontaine au centre de la place, représente quatre « dauphins architecturaux » entourant une pyramide qui était à l'origine couronnée par une statue de saint Michel.

DSC_0245
Fontaine des 4  Dauphins.

DSC_0246

Le nom antique d'Aix en Provence, Aquae Sextiae (les eaux de Sextius), rappelle ce général romain qui vit, en cette vallée abondante, en sources chaudes, et froides, de bonnes perspectives de développement.

DSC_0264

Elles ont permis, la construction d’aqueducs, et l’ouverture de thermes, dont il reste encore quelques vestiges visibles, à l’endroit même où l’activité thermale se perpétue depuis plus de 2 000 ans. 

DSC_0104Fontaine de l'Hotel de Ville possède sur son piédestal une colonne antique en granit, qui rappelle les temps romains .

DSC_0107

DSC_5244

Ces fontaines, consacrent l’eau, expression de la richesse en Provence, volonté ostentatoire du pouvoir de cette ancienne capitale, et témoignage historique d’une activité économique débordante.

DSC_0294Fontaine Espéluque sur la place de la Cathédrale, ombragée par les parasols des terrasses de cafés.

DSC_0295

Qu’elle provienne de sources, ou de canaux, l’eau des fontaines coule ici doucement et se répand dans les artères de la ville, lui insufflant cette douceur de vivre que je vous invite à partager.

DSC_0254La statue du roi René, fut rénovée en 2009 pour le 600e anniversaire de sa naissance.DSC_0280

Histoire de Joseph de Clapiers : En 1721, alors que la peste décime Aix-en-Provence, son premier consul et seigneur de Vauvenargues, Joseph de Clapiers lui rendit son eau mystérieusement disparue des fontaines, des puits et des thermes récemment reconstruits après des siècles d’oubli. 

DSC_0260

DSC_0261

Faisant boucher, par ordonnance, toutes les sources creusées en amont d’Aix, par quelques propriétaires de lavoirs, et moulins peu scrupuleux, il fit rejaillir l’eau si nécessaire en ces temps d’épidémie pour guérir les malades et assainir les rues. 

DSC_0113

Un an plus tard, Clapiers met fin à un autre conflit séculaire entre la municipalité et les propriétaires de l’eau des Pinchinats, la principale source potable d’Aix et se voit récompensé par le roi pour son dévouement, en devenant marquis de Vauvenargues.

DSC_5232

Une histoire d'eau : Pour alimenter Aquae Sextiae et subvenir aux grands besoins des Romains, 4 aqueducs furent construits, aux Ier, et IIe siècles de notre ère, délivrant près de 30 000 m3 d’eau par jour. 

DSC_0310

Ces conduites tantôt aériennes, tantôt souterraines, convergeaient pour desservir ensuite les thermes, les fontaines mais aussi les villas des patriciens.

DSC_0315

 

J'espère que cette petite visite du circuit des fontaines à Aix en Provence vous aura plu 

 

Posté par Martine84000 à 22:23 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 janvier 2020

Peratallada : village médiéval

DSC_1886

Peratallada, dans la province de Gérone, comptent parmi le top 10 des villages de Catalogne. Nous profitons d'une escapade dans la Costa Brava pour découvrir ce  bijoux du patrimoine catalan, ainsi que la beauté de l’arrière-pays, souvent moins connu que son littoral touristique.

DSC_1867

 

Peratallada est un site d'architecture médiévale exeptionnel, qui porte bien son nom. En effet, "Pera tallada" signifie "Pierre taillée" en espagnol, faisant référence au château-forteresse de la ville, avec sa tour, son palais et ses remparts.

DSC_1873

S’il n’a pas la mer au pied de ses maisons, il n’en reste pas moins réputé pour son charme atemporel, ses beaux vestiges médiévaux, et son état de conservation impressionnant !

DSC_1866

Peratallada est un superbe village médiéval, classé monument historique. 

DSC_1870

DSC_1883

Pittoresque et enchanteur, il a su conserver son authenticité.

DSC_1871

Nous nous promenons dans ses ruelles pavées et admirons les façades ornées de blason et d’éléments architecturaux hérités du Moyen-Age.

DSC_1880

Cette balade nous permet de découvrir la richesse du patrimoine historique catalan.

DSC_1884

Un des autres attraits du village vient de son enceinte médiévale, particulièrement bien préservée. Nous observons, au passage, l'impressionnante muraille qui encercle la ville, ainsi que son fossé de plusieurs mètres de profondeur. Le Portal de la Virgen est également à voir, car il s'agît de la seule entrée médiévale, conservée, et ainsi encore visible.

DSC_1857

Au centre du village, trônent le château fortifié, un palais et plusieurs tours de guet.

DSC_1869

A l’extérieur des remparts, nous passons devant l’église Sant Esteve qui date du XIIe siècle. Monument le plus important de la ville, c'est une église romane, du début du 13ème siècle. Sa façade possède une silhouette unique avec ses deux nefs et ses chapelles latérales, qui fûrent bâties au cours des siècles, qui ont suivi sa construction.

DSC_1855

Elle se trouve en dehors des remparts du village, après avoir profiter d'une balade agréable bordée d'arbres. Au sein de l'église se trouve le tombeau du seigneur féodal Gilabert de Cruilles, mort en 1348.

DSC_1854

J’aime beaucoup ces passages voutés, très beaux et vraiment rafraichissants par grand soleil.

DSC_1885

 

Le village est vraiment charmant quel calme en ce milieu d’après-midi ! 

DSC_1860

La place principale du village est un ensemble d'arcades permettant de circuler sous les habitations. 

DSC_1862

Une grande variété de restaurants et de magasins d'artisans sont présents sur la place et sous les arcades pour le plus grand plaisir des locaux et des touristes qui s'y retrouvent.

DSC_1887

Tel un labyrinthe, les ruelles de Peratallada sont faites pour se perdre. Restauré avec soin, il présente de belles bâtisses de pierre. Les ruelles en pierres, les impasses et les passages sous arcades, lui confèrent une harmonie sans pareille. Un paradis pour les photographes, mais surtout pour nos yeux ! 

DSC_1881

De grandes places ombragées  nous accueillent pour nous faire partager la douceur de vivre catalane qui règne à Peratallada.

DSC_1864

 

C'est un village touristique particulièrement apprécié des Barcelonais qui fuient la foule des plages.

DSC_1876

Dans ce village pittoresque, vous trouverez de très bons artisans réputés pour leur travail de qualité ainsi que d’excellents restaurants.

DSC_1882

Si vous aimez le charme des vieilles pierres, vous aurez un véritable coup de coeur pour Peratallada.

 

Posté par Martine84000 à 22:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

11 janvier 2020

La Costa Brava : quelques endroits typiques

DSC_1690

À 1 heure de voiture de Barcelone, au nord-est de la Catalogne, la Costa Brava, la “Côte Sauvage”, s’étire sur 160 km, depuis Blanes jusqu’à la frontière française.

DSC_1694;

Si le littoral n’est pas exempt de grandes stations balnéaires, quelques superbes zones naturelles, protégées, font honneur à son nom : entre falaises rocheuses, pinèdes et criques sableuses, les eaux turquoise baignent un paysage méditerranéen authentique.

DSC_1711

DSC_1712

Quelques endroits typiques, que nous avons eu l'occasion de visiter, lors de nos précédents séjours (je vous mets les liens, un clic dessus et vous y êtes) :

DSC_1704

 

 

- Cadaqués : où plane l’ombre de Dalí,

CADAQUES - Nos carnets de Voyages autour du monde.

Je vais partager avec vous dans cet article notre plus belle trouvaille lors de notre escapade de quelques jours sur la Costa Brava, en Espagne. Je vais vous présenter des photos du village de Cadaqués, avec ses façades à la blancheur éclatante. Il a été mon véritable coup de cœur et j'espère parvenir à vous le transmettre ici.

http://topdemesvoyages.canalblog.com

 

- Tossa de Mar : le "Paradis bleu"

DSC_1691

Tossa de Mar - Martine Passion Photos

Dans la province de Gérone (Catalogne), vous trouverez l'une des plus belles villes d'Espagne : Tossa de Mar . Autrefois un lieu de rencontre pour les artistes du monde entier, elle a été surnommée le "paradis bleu" par le peintre Marc Chagall .

http://photosvillages.canalblog.com

 

- Llançà et le superbe Cap de Creus : aux paysages de bout du monde

Llançà et son îlot de Castellar - Martine Passion Photos

sur la Costa Brava, est la plus importante du littoral nord du cap de Creus . Son port, intégré au centre-ville , dispose d'un bassin de pêche et d'un bassin de plaisance. Nous passons devant la plage, avec ses barques typiques. Le but de notre promenade, avant de passer en France, sera l'ancienne île de Castellar.

http://photosvillages.canalblog.com

 

- Callela de Palafrugell : village de pêcheurs

DSC_1821

Calella de Palafrugell - Martine Passion Photos

Situé sur la côte de la Costa Brava, Calella de Palafrugell est l'un des plus beaux villages de la région. Avec ses maisons blanches et ses barques amarrées près des plages, cet ancien village de pêcheurs dégage une ambiance bohème qui plaît à de nombreux curieux.

http://photosvillages.canalblog.com

 

- Figueres :

Les artistes ne s’y sont d’ailleurs pas trompés : ce sont eux qui, tout au long du XXe siècle, firent de la Costa Brava un lieu de villégiature en vogue. Dalí, bien entendu, figure en premier lieu : né à Figueres, et résidant près de Cadaqués, il dédia à sa ville natale un incroyable musée-théâtre.

Le Théâtre-musée Dalí, à Figueres - Martine Passion Photos

Si vous passez dans la région de Barcelone, dans la Costa Brava, nous vous conseillons de prendre une journée entière pour visiter le Théâtre-Musée de Salvador Dalí, à Figueres, ainsi que sa ville. Dans ce bâtiment spectaculaire sont exposées les meilleures œuvres de cet artiste catalan excentrique, l'un des plus connus au niveau international.

http://photosvillages.canalblog.com

- Gérone :

Tout imprégnée de cette énergie dalinienne, la palpitante Figueras ne doit cependant pas éclipser la charmante Gérone, dont les richesses culturelles sont souvent méconnues.

Gérone : la ville arc en ciel - Martine Passion Photos

Comme vous allez le voir, Gérone est une ville qui se fait très discrète, d'apparence, mais qui en réalité, quand on l'arpente en long, en large et en travers, on remarque qu'elle déborde d'originalité, de couleurs et de joie de vivre. Faut dire que ce n'est pas toujours facile pour elle.

http://photosvillages.canalblog.com

Entre villes, villages, massifs boisés et littoral de rêve, la région concentre, sur un petit territoire, toutes les facettes d’un séjour réussi : baignade, randonnées, activités sportives, patrimoine, culture, art, gastronomie, festivités…

 

DSC_1698

DSC_1700;

Où que nous soyons, la mer azur sera toujours visible sur notre ligne d’horizon.

DSC_1693

BON DIMANCHE A TOUTES ET A TOUS.

 

Posté par Martine84000 à 20:21 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10 janvier 2020

Altafulla : et sa pyramide humaine

                                            

DSC_1567

Si vous êtes dans la région de Tarragone, sur la Costa Daurada, il faut faire un petit détour jusque Altafulla, charmante petite ville, bâtie sur un promontoire rocheux. 

DSC_1570

Nous avons été agréablement surpris de la beauté de cette petite ville.

DSC_1497

Ici, le paysage plat et sablonneux de la Costa Daurada change radicalement quand on arrive à Altafulla. Cette bourgade côtière, proche de Tarragone, est protégée au nord par le promontoire dels Munts.

DSC_1504

Ignorée des touristes, cette petite cité, connue sous le nom de "Vila Closa", est pourtant superbe, avec ses ruelles médiévales qui grimpent vers le château et l'église, côte à côte.

DSC_1533Le château

Elle est inscrit en tant qu'ensemble historique, et artistique, national, par la Generalitat de Catalunya en 1998.

DSC_1511

 Deux ans plus tard, en 2000, elle a également été déclarée site du patrimoine mondial par l'UNESCO, pour sa villa romaine d'Els Munts.

DSC_1531

DSC_1542

Son nom Altafulla renvoie à ses murailles, dont il reste quelques traces, ses tours et ses trois portes.

DSC_1501

DSC_1499

Les grandes maisons anciennes se concentrent dans le centre historique, dans un labyrinthe de ruelles médiévales, étroites et en pente.

DSC_1525

Toutes les demeures anciennes ont évidemment leur part d'histoire à raconter, mais elles ont surtout un charme fou. 

DSC_1502

Pendant notre balade, chaque coin de rue semblait cacher de nouvelles merveilles.

DSC_1508

Ces ruelles sont ponctuées de curiosités, comme : le passage de Santa Teresa, la Placeta, la calle del Forn, la plaza del Pou, l'église Sant Martí.

DSC_1507L'église Sant Marti et sda belle coupole.

DSC_1512

DSC_1513

DSC_1519

Même si le château a été mentionné pour la première fois en 1059, l'édifice actuel remonte au XVIIe siècle. Il est très bien conservé et présente un plan irrégulier, avec différents corps, et tours. 
DSC_1505
Il est couronné de créneaux et de guérites, lui donnant un aspect fortifié . Le style dominant est celui de la Renaissance, notamment les portes et fenêtres.
DSC_1506

Il appartint à la famille Requesens du début du XIVe siècle jusqu'en 1472, date à laquelle il fut acquis par le Père de Castellet. Les descendants du premier marquis de Tamarit, propriétaire du château au XVIIe siècle, ont conservé la propriété pendant plusieurs siècles. Le château est aujourd'hui une propriété privée et à l'intérieur ne se visite pas. 

DSC_1524

Au détour d'une ruelle, nous arrivons ensuite sur une petite place, qui va nous réserver bien des surprises !  Les Plazzas sont le cœur de la vie sociale dans les villes espagnoles, et cette place obéit aussi à la règle. Sauf que nous sommes arrivés en plein après midi, pendant l'heure de la sieste. (En Espagne la sieste c'est sacré !). Cette petite cité était incroyablement calme et c'est avec beaucoup de discrétion que nous nous sommes appropriés les lieux le temps de notre promenade. Il y avait pas de vent, pas de voitures à circuler, rien que le bruit de nos pas sur les pavés.

DSC_1538

Nous découvrons sur cette place, une gigantesque sculpture, tout en bois, d'une pyramide humaine (ou castells). La tradition des castells, est l'une des plus belles, et des plus incroyables de Catalogne.

DSC_1535

Les castellers se juchent sur les épaules les uns des autres, et construisent ainsi des tours humaines jusqu'à 10 étages ! C'est souvent un enfant, l'anxaneta, qui vient se poster au sommet de la tour. 

DSC_1545Au fond à gauche la sculpture gigantesque de la tour humaine.

Des centaines de personnes peuvent prendre part à une même tour humaine. 

DSC_1540

Les castellers sont réunis en équipes, souvent rattachées à une ville, et en compétition avec d'autres équipes. 

DSC_1543Sculptures de la tour humaine.

Il est possible d'en voir sur les places publiques lors des fêtes populaires locales, entre début avril et fin novembre. Les castells sont inscrits au Patrimoine culturel immatériel de l’humanité. 

DSC_1541

Nous terminerons la journée, par une promenade de bord de l'eau, au sud d'Altafulla, où se dressent les imposantes fortifications du château de Tamarit. De style roman, il trône sur un promontoire surplombant la mer, et une jolie plage, sertie de végétation, et a été déclaré bien d'intérêt culturel en 1988.

DSC_14956

Il sert aujourd'hui de salle de réception pour des mariages et autres évènements. Juste à côté, la  plage de Tamarit est assez unique, en ceci qu'elle est couronnée de cet impressionnant édifice. Cet endroit qui figure dans presque toutes les listes des lieux à voir absolument est l’un des endroits où la nature joue le rôle d’un artiste. 

DSC_1496

Nous n'avons pas résisté à l'envie d'aller marcher un peu dans le sable et d'écouter le bruit des vagues pour clôturer cette belle journée... C'est avec beaucoup de regret que nous avons quitté les lieux, car partout où notre regard a pu se poser, tout était propice à l'émerveillement. Le lendemain, c'est la direction de la Costa Brava que nous prendrons. (prochain article).

Bon weekend à toutes et à tous.

 

 

Posté par Martine84000 à 22:12 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

08 janvier 2020

Tortosa : au riche passé

 

DSC_1344

Pour démarrer la nouvelle année 2020, petit retour en Espagne, sur la côte catalane. Dans ce petit billet, je vais vous présenter aujourd'hui Tortosa, à seulement quelques kilomètres de la Costa Dorada.

DSC_1343

En arrivant à proximité de cette petite ville catalane, à cheval sur l’Ebre, la première chose qui saute aux yeux est son impressionnante forteresse qui la surplombe.

DSC_1372

La situation géographique privilégiée du lieu où la ville a été fondée, alliée à la fertilité de la vallée de l’Èbre, ont une place fondamentale dans son économie, et sa richesse tout au long de l’histoire. Parler de Tortosa, c’est parler de l’Èbre qui traverse Tortosa comme un miroir calme. Le fleuve est l’un des grands protagonistes de la ville. 

DSC_1345

La vie des habitants de Tortosa est intimement liée au fleuve, comme un arbre à la terre. Au milieu de l'Ebre, une sombre sculpture métallique rappelle les batailles de la guerre civile ...

DSC_1358

Dotée d’un patrimoine architectural très ancien, Tortosa regorge d’édifices ayant traversé les siècles et l’histoire.

DSC_1371Vue sur la ville de la forteresse.

DSC_1373

Particulièrement réputée pour sa fête de la Renaissance célébrée au mois de juillet. Voila plus de 20 ans que cette fête fait la réputation de la ville ! Pendant toute la durée des célébrations, les rues et les façades des maisons sont entièrement décorées à la mode de la Renaissance.

DSC_1334

Tentures et tapisseries sont pendues aux fenêtres, et les habitants s’habillent en costume d’époque. Plus de 3000 personnes travaillent à donner vie à ces célébrations ! 

DSC_1341

Les commerçants encostumés proposent leur marchandise à la mode d’antan, à l’air libre, de même que les restaurants ajustent leurs cartes pour coller au contexte historique. De nombreux spectacles et animations ont lieu dans les rues de la ville, comme ces géants (voir photos), créant une ambiance magique !

DSC_1342

Cette région est peuplée depuis l’antiquité, notamment par les Romains. Romains et Carthaginois se sont longtemps disputé ce territoire.

DSC_1370

Vint ensuite l’occupation Maure, qui dota d’ailleurs la ville de son édifice le plus imposant, le château San Joan.

DSC_1374

Egalement appelé château de la Zuda, aujourd’hui transformé en hôtel (hôtel Parador).

DSC_1383Hotel Parador

DSC_1375

Cet intérêt au fil des siècles vient de sa position : à l’époque, le seul passage permettant de traverser l’Ebre se situait à ce niveau… La proximité de la côte en a vite fait un endroit stratégique pour le contrôle du territoire.

DSC_1357

Bien que la ville fût en grande partie détruite à la suite des bombardements de la seconde guerre mondiale, elle conserve de magnifiques constructions, témoins de la richesse de son passé.

La cathédrale de Santa Maria

Nous arrivons devant  la cathédrale, en partie rasée et décapitée, pendant les guerres de religion. Encerclée par des maisons très proches, qui vont être rasées pour donner plus d'espace à la cathédrale, elle est le témoin d'un passé opulent.

DSC_1360La façade de la cathédrale

Sa construction débuta au 14ème pour s’achever 4 siècles plus tard ! Le gothique catalan et français se mêlent au style baroque sur cet imposant édifice. 

DSC_1361

Symbole de la ferveur catholique, elle est d’une richesse exceptionnelle. (très beau retable). 

DSC_1364

Une pierre gravée remontant au 6ème siècle est conservée dans le cloître du monument. On l’appelle la pierre trilingue. Des inscriptions en hébreu, en latin, et en grec, y sont lisibles.

DSC_1389

Le saviez-vous ? Au 12ème siècle, lors d’une invasion de la ville, ce sont les femmes de Tortosa qui ont défendu la cité. Les hommes étant partis travailler aux champs, elles ont dû lutter hache à la main contre l’envahisseur. Depuis, chaque femme née à Tortosa a le droit d’arborer une hache (destral de Tortosa) au côté droit de sa tenue !

DSC_1393Vue sur la cathédrale, des remparts.

Tous les édifices témoignent du fait qu’à la Renaissance, Tortosa était considérée comme la capitale artistique de toute la Catalogne. C’est à cette époque que la ville a connu son époque de gloire et de splendeur.

DSC_1391En haut de la forteresse.

Les murailles et les fortifications donnent un côté très ancien à la ville. On retrouve d’ailleurs dans la vieille ville un quartier juif, avec ses ruelles étroites, comme c’est souvent le cas en Espagne.

DSC_1396Les murailles et la forteresse.

Cependant, l’histoire plus moderne est également largement visible, au travers de l’architecture moderniste que l’on retrouve ça et là au fil des déambulations.

DSC_1402

DSC_1403

En quittant la petite place, derrière la cathédrale, au bout de la ruelle, surprise, un immeuble ancien entièrement rénové. 

DSC_1400

Sur les traces d'Hemingway : A l’époque de la guerre civile, lorsque le franquisme s’installa en Espagne, la ville a souffert de bombardements, l’endommageant lourdement. Hemingway était alors correspondant de guerre et devait couvrir les combats qui faisaient rage dans la région. « Ce soir, à 10 heures, Tortosa était une ville presque entièrement détruite, la population civile avait été évacuée et il ne restait aucun soldat. Vingt-quatre kilomètres plus haut, une lutte acharnée se déroulait pour protéger Tortosa, l’objectif des fascistes dans leur avancée vers la mer. » Il s’agit là des propres mots de l’auteur. Parmi les 4000 édifices que comptait  alors la ville, pas moins de 3000 ont subi de lourds dommages !  

DSC_1378Ruines de nombreux édifices, au pied du château.

La reconstruction de la ville s’étala jusqu’à la fin des années 50, mais les traumatismes engendrés par les stigmates de cette époque douloureuse, ont longtemps marqué la population locale. 

DSC_1381Ruelle escarpé montant au château.

Il est aujourd’hui possible de visiter le réseau de souterrains, destiné à la protection des civils, en cas de bombardements aériens. 

DSC_1382

 Un petit passage obligé au marché couvert, bien achalandé, où nous grignoterons quelques  délicieux tapas.

DSC_1411

DSC_1346

DSC_1349

DSC_1354

DSC_1407

La nature n’est pas en reste dans la région : Le parc naturel du delta de l’Ebre est l’une des plus importantes zones humides protégées d’Europe. Plus de 7000 hectares sont ainsi protégés et bénéficient du statut de zone naturelle protégée. 

DSC_1415

Longtemps utilisée pour la riziculture, cette zone est aujourd’hui un sanctuaire destiné à la protection d’espèces menacées ou endémiques.

DSC_1434

Un peu à la façon de la Camargue, cette zone offre de magnifiques balades sauvages ! Avis aux amateurs…

DSC_1436

Tortosa est une des perles ibériques qui offre aux visiteurs l’opportunité de voyager dans le temps. Cette paisible petite ville mérite que l’on prenne le temps de la découvrir. Son charme, et sa richesse, en font un véritable joyau de la culture catalane.  Voilà, j'espère que la ballade vous a plu, à très bientôt !  

 

Posté par Martine84000 à 21:01 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

07 janvier 2020

Aix en Provence : la douceur de vivre

DSC_0104

Le weekend dernier, nous sommes partis vagabonder une journée dans la belle ville d'Aix en Provence, aux nombreuses illuminations, et spectacles de fin d'année, une parenthèse provençale, qui nous a fait le plus grand bien, après ces fêtes de fin d'année mouvementées.

DSC_0059

Cette ville, fondée il y a plus de 2000 ans par les romains, capitale historique de la Provence, est une ville qui offre une douceur de vivre incomparable. 

DSC_5225

A chaque fois que je vais à Aix en Provence, j'ai un coup de cœur pour toutes ces façades colorées, marquées par le passé. 

DSC_0115Place des Cardeurs

Visiter Aix en Provence, flâner dans ses ruelles étroites, et pavées, du centre historique, s’asseoir en terrasse sur le Cours Mirabeau… un rêve ! 

DSC_5247

Prendre un verre sur l'artère mythique de la ville, fait partie des incontournables.

DSC_0060

La cité du Roi René rayonne d’architecture et d’atmosphère… et bien sûr de trésors cachés, accessibles aux observateurs attentifs : le cours Mirabeau, la Rotonde, le quartier Mazarin avec ses musées et ses cinémas, les festivals, les calissons, et bien d'autres choses…

DSC_0063

DSC_0061

Ce sont des monuments à visiter, des terrasses de café, où il fait bon se prélasser. 

DSC_0113Place des Cardeurs

Prendre le temps, avant la visite de la vieille ville, de regarder les passants, et la ville s'activer. 

DSC_0247

DSC_0254La fontaine de la statue du Roi René

Le meilleur moyen de visiter Aix en Provence et son centre ancien, c'est d'accepter de se perdre !

DSC_0296

DSC_0250Musée Granet

DSC_0299

Nous partons de la plus célèbre fontaine aixoise, celle de la Rotonde, puis remontons le Cours Mirabeau (l’artère la plus animée de la ville). 

DSC_0055La Rotonde

La Rotonde est une une monumentale fontaine érigée en 1860, avec 3 statues qui représentent la Justice, l’Agriculture et les Arts. 

DSC_5211La Rotonde

DSC_0058

Les ruelles pavées nous ont mené à de surprenantes curiosités : une fontaine sur une placette, une boutique de créateurs, un hôtel particulier, à l'architecture typique, avec ses balcons sculptés...

DSC_0097

DSC_0256Balcon du Tribunal de Commerce

La cathédrale Saint Sauveur : Art roman, gothique ou baroque ?Telle est la question que peut susciter la visite de la cathédrale. Celle-ci a le privilège d’allier les trois ! Rien d’étonnant à cela lorsque l’on sait que sa construction a commencé au Ve siècle pour s’achever au XVIIIe.De l’empereur Constantin le Grand à Louis XIV, la cathédrale Saint Sauveur est un véritable livre écrit au long des siècles, un abrégé d’architecture et d’histoire de l’art.

DSC_0301La cathédrale

DSC_0304

Il faut aller, aussi, jusqu’à la place d’Albertas et sa fontaine. Construite sur le mode des places royales, à la demande d’un noble italien originaire d’Alba au XVIIIe siècle, elle est bordée de 4 hôtels particuliers avec balcon en ferronnerie. La fontaine actuelle date de 1912, elle a été réalisée par les élèves de l’école des Arts d’Aix.

DSC_0078Place Albertas

DSC_0083

À Aix, il y a autant de marchés que de jours de la semaine : marchés aux fruits et légumes, marchés aux livres anciens, marchés aux fleurs... Ils animent la ville de sons, d'odeurs, et de couleurs.

DSC_0095

Lieux de rencontres et de découvertes, notamment celle d’un patrimoine gastronomique ensoleillé, ils s’installent sur les nombreuses places du centre ville et dans les quartiers.

DSC_0281

DSC_0306

Je ne saurais que vous recommander de visiter le centre ancien en compagnie d'un guide, l'Office de Tourisme propose ce type de visite.

DSC_0109Place de la Mairie

DSC_0110

La ville est réputée pour être artistique et aquatique.

DSC_0101Place de la Mairie et son joli befroi.

DSC_0308

DSC_0111

En plus de ses thermes historiques, elle a su se parer de nombreuses fontaines, dont l'architecture reste épatante après les années.  

DSC_0113

DSC_0246Fontaine des quatre dauphins

DSC_0258Fontaine moussue cours Mirabeau.

C’est le lieu idéal pour faire du shopping, avec des boutiques toutes plus belles les unes que les autres

DSC_0118

DSC_0289

Parmi les spécialités culinaires de la ville, il y a bien sûr le célèbre calisson d’Aix en Provence. C’est une confiserie faite d’un mélange d’amandes, de fruits confits (orange et melon) et de sucre. Venir à Aix sans goûter leurs  Calissons est simplement impensable ! 

DSC_0119

Aix en Provence, est aussi une ville d’artistes (avec notamment Cézanne qui immortalisa la région aixoise et la Sainte-Victoire). A quelques minutes en voiture, on y découvre une nature spectaculaire. 

DSC_0050

La route Cézanne et ses panoramas magnifiques, les puissants paysages du grand site Sainte-Victoire, invitent au plus beau des voyages dans la lumière de la Provence.

DSC_0051

Il ne faut pas oublier d'aller visiter, à coté d'Aix en Provence, l'émouvant site mémorial des Milles, dont j'ai fait un  article (unique camp français ayant été utilisé à la fois pour l’internement, le transit, puis la déportation)…

http://photosvillages.canalblog.com/archives/2017/01/10/34788868.html

Pour conclure, la ville d'Aix en Provence nous a séduit par son patrimoine, ses jolies couleurs, ses fontaines, sa douceur de vivre, son Histoire, et ses mille saveurs, une véritable invitation au voyage dans le temps.

 

 

Posté par Martine84000 à 21:10 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

06 janvier 2020

Le Barroux : un village pittoresque

DSC_9429

Sous le  soleil hivernal, provençal, se dessinent des paysages à nul autre pareil. Au creux de cette nature, nichent de magnifiques villages au charme pittoresque. 

DSC_9438

Partons à la découverte d'un de ces sites enchanteurs qu'est le village pittoresque du Barroux.   Proche de Carpentras, dans le Vaucluse, et au pied du Mont Ventoux, serti de vignes, de cerisiers, ce village médiéval est souvent comparé à une crèche provençale. C'est un lieu où nous pouvons venir indéfiniment, sans jamais nous lasser ! 

DSC_9376

Comme un nid d'aigle, le château Renaissance,  accroché tout en haut du village,  nous ouvre une vue spectaculaire sur la vallée du Comtat Venaissin,  le Mont Ventoux et  les Dentelles de Montmirail.

DSC_9409

Avec son imposante stature, il semble jaillir de la roche, où il a ses fondations.

DSC_0213

A l'origine, au XII°, le château appartenait aux seigneurs des Baux,  puis il passa dans les mains de multiples familles nobles.

DSC_5303

DSC_0209

Pas mal endommagé à la révolution, puis abandonné au XIX°, ce n'est qu'en 1929 qu’il fut reconstruit.

DSC_0200

DSC_9404

Les troupes allemandes l’incendieront en 1944, mais de nouveaux travaux de restauration seront repris après.

DSC_0224

DSC_5299

Nous cheminons dans le dédale de ruelles, baignées de soleil, et admirons les bâtisses de vieilles pierres admirablement restaurées. Ces ruelles médiévales nous invitent à la flânerie, avec en fond musical le petit bruit de l'eau qui jaillit des nombreuses fontaines.

DSC_0194

 

DSC_0190

 

DSC_0196

A travers le dédale des  vieilles maisons restaurées,  surgit la belle l'église,  surmontée de son campanile en fer forgé.

DSC_9428

DSC_94303

Nombreux sont les petits trésors de ce village : la placette avec sa fontaine, son lavoir, ses bâtisses aux belles portes ouvragées, son vieux moulin, sa chapelle... 

DSC_9390

DSC_9391

DSC_9395Chapelle du château.

En continuant notre ballade, nous passons devant une superbe demeure du XVIème, qui fut un hôpital. 

DSC_9423

DSC_5293

On trouve encore l'inscription « Hôtel-dieu » sur le linteau de sa porte, avec des fenêtres à meneaux, un porche en accolade, de beaux écussons et un décor de tête de lion.  

DSC_9434

De la terrasse du château, à laquelle nous avons accèdé par d’étroites ruelles, on surplombe les toitures du village, le clocher de l’église, avec comme fond de décor, des oliviers, des vergers et de la vigne.

DSC_9421Terrasse du château.

DSC_9420

Comme nous  avons eu l’occasion de visiter  le château il y a quelques années, ce sera l’occasion pour moi de faire du tri dans mes photos pour vous les monter dans un futur billet.  

DSC_9378

DSC_9377

Que d’émotions nous avons vécues, dans un si bel endroit, proche de chez nous,  je vous laisse juger à travers les photos que j'ai prises, à la tombée de la nuit.

DSC_0201

DSC_0206Vue de la terrasse du château.

DSC_5309

N’omettez surtout pas visiter le château (5 € la visite), vous ne le regretterez pas ! 

DSC_0189

DSC_0231

Pour conclure cette belle visite du village typique, quelques photos du coucher de soleil, à travers le feuillage d'un oliver du Barroux.

DSC_0234

DSC_0236

Merci pour votre visite et pour cette gentillesse que vous apportez en venant voir mes reportages et en les commentant !

 

DSC_0210

 

Posté par Martine84000 à 19:05 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

05 janvier 2020

Le rocher de Rocalinaud : Pépite de Beaumes-de-Venise

 

125577208_o

Je vous emmène donc aujourd'hui, dans cet article, qui fait partie des RDV mensuels #EnFranceAussi, dans le Vaucluse, plus précisément à côté de Beaumes-de-Venise, village typique de notre belle Provence, et de son muscat à la réputation mondiale.  Le thème proposé par Solange, du blog les séniors en vadrouille  pour le mois de janvier, est : "les pépites de la campagne". 

DSC_9301

Le nom « de Venise », s’il est riche d’évocations romantiques, ne doit pourtant rien à la ville… C’est une déformation de « de Venisse », c’est-à-dire « du Comtat Venaissin ». Le village doit aussi, son nom aux nombreuses grottes creusées dans la colline, probablement habitées, autrefois, par une peuplade aborigène. 

DSC_9299

Niché au pied des Dentelles de Montmirail, qui lui servent de rempart naturel contre le mistral, ce petit bourg, occupé depuis l’antiquité, offre de prestigieux témoignages du passé.

DSC_9323Vue sur Beaumes de Venise du haut du rocher.

Le rocher de Rocalinaud, situé à l'est du village de Beaumes-de-Venise,  est appelé le rocher lunaire, "rocca luna" en provençal. 

DSC_9305

DSC_9314

Cet amas de sable aggloméré, est depuis plus d'un million d'années sculpté par le vent et la pluie.

DSC_9309

Ce rocher comme d'autres dans les environs de Beaumes-de-Venise constitue le vestige d'une dune sous-marine qui s'est formé durant le miocène (24 à 5,5 millions d'années).

DSC_2252

À l'époque, la région était recouverte par un bras de mer qui contournait les Alpes par l'ouest et le nord. Les Dentelles de Montmirail et le Mont-Ventoux y formaient des iles.

DSC_9312

L'érosion en a arraché des quantités énormes de matériaux que les courants marins distribuaient le long de leurs parcours.

DSC_2437

Dans cette mer, au pied des Dentelles de Montmirail, se formaient des dunes sous-marines. La disparition de la mer à la fin du miocène a fait émerger ces dunes qui deviennent le jouet du vent.

DSC_9318Vue du rocher, sur les Dentelles de Montmirail. 

La pluie et le gel fragilisent la cohérence de cette masse de sable. Le mistral décape ensuite millimètre par millimètre les couches superficielles, sculptant cette forme étrange !

DSC_9327

À Rocalinaud, il y a créé un étrange bec crochu particulièrement visible depuis le sud.

DSC_2285

De nombreuses marmites y sont également présentes, recueillant l'eau de pluie pour le plus grand bonheur des animaux.

DSC_2420

DSC_2273Une des marmites 

Des vestiges d’habitats ont été retrouvés, certains sont toujours utilisés et servent de remise ou d’habitation. L'utilisation des cavités du rocher de Rocalinaud, en tant d'habitation, a été perpétrée jusqu'au XVIe siècle.

DSC_2449

L'homme, dès la préhistoire, s'intéressa très tôt à l'extraordinaire facilité de creusement qu'offre ce massif, et y creusa des abris, dont le plus remarquable est situé dans la partie se trouvant au sommet.

DSC_0037

Cet abri ne peut être atteint que par une étroite corniche ou par un abrupt escalier taillé dans le flanc sud du rocher. (mieux vaut s'abstenir si vertige !). 

DSC_9310Escalier taillé dans le roc.

DSC_9330Vue du rocher sur la plaine.

Cette caverne s’ouvre dans l’escarpement, à 18 mètres de hauteur. Elle représentait un abri sûr, en cas de danger. Nous passons par un étroit couloir de 1m de hauteur pour 50 cm de large, qui donne accès à une chambre carrée. Celle-ci, de 4 m de côté, a une hauteur de 2,2 m. 

DSC_2283L'entrée de la grotte

De nombreuses gravures pré ou protohistoriques ont dû exister sur ce rocher, extrêmement tendre, que les aléas du temps ont dû effacer, depuis longtemps. Par contre  il est inconcevable que certains visiteurs se sentent obligés de marquer, de leurs empreintes, les lieux qu’ils visitent, en y gravant leurs noms. Cette forme de tags contribue, malheureusement, à détruire de beaux sites, comme celui-ci

DSC_2280La chambre de la grotte

La chambre est éclairée par une fenêtre, donnant sur l'à-pic vertigineux.

DSC_9339

DSC_9296La fenêtre de la chambre

Du haut du rocher, nous avons une belle vue, sur le village de Beaumes de Venise, les ruines de son château, les Dentelles de Montmirail, ainsi que les vignes, en contrebas.

DSC_2434Vue sur Beaumes de Venise du haut du rocher.

DSC_9338Vue sur les Dentelles de Montmirail

DSC_9340

Un autre abri est situé sur le flanc nord du rocher, mais celui-ci est accessible de plain-pied au fond de la parcelle de vigne. 

116030421_o

Il possède également une chambre carrée, mais de dimension plus modeste et l'éclairage est confié, en plus de la porte, il possède une fenêtre taillée dans le roc. 

116030432_o

A notre retour, nous admirons le Mont Ventoux qui se détache bien dans le bleu du ciel, à peine voilé. 

DSC_4526

DSC_4636

POUR PARTICIPER AU CONCOURS :

"Ce mois-ci, en partenariat avec Gallimard, l'équipe #EnFranceAussi a le plaisir d'offrir à nos lecteurs le beau livre : "En Forêt 500 idées d'escapade nature en France". Pour cela, rien de plus simple, il vous suffit, avant le 30 janvier :

Aucune description de photo disponible.

- de commenter sur un des articles du rendez-vous,
- et de commenter la page Facebook des Rendez-vous #EnFranceAussi (en indiquant également quel blog vous avez commenté)"

 

Posté par Martine84000 à 09:28 - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02 janvier 2020

La Roque sur Pernes

DSC_0010

Au cœur du Luberon, le charme pittoresque du village de la Roque sur Pernes, lui confère un visage de carte postale. Il faut arriver par la petite route de l'Isle sur la Sorgue (route qui traverse les anciennes carrières de gypse), pour avoir une vue enchanteresse du village préservé. Les maisons à flanc de colline donnent une vision de crèche grandeur nature. 

DSC_8538roque perne

Il est des villages qui meurent, et d’autres qui ressuscitent. La Roque-sur-Pernes (mot à mot : le Rocher au-dessus de Pernes) est de ceux-ci. 

DSC_8541roque perne

Accroché à la roche, il a été restauré, et son patrimoine bien mis en valeur, ravit les visiteurs en quête d'authenticité.

DSC_0006

En 1950, il n’abritait plus que 78 âmes, victime d’un long déclin. Aujourd’hui c’est un charmant village, de 430 habitants, qui nous accueille, sous un soleil rayonnant, dans un ciel d'azur.

DSC_3444

Perché sur un roc et entouré d'une nature magnifique, le petit village de La Roque sur Pernes, à 11 km de Carpentras, nous plonge dans l'histoire et l'âme de la Provence. 

DSC_0030

Ce village tranquille, offre de nombreux points de vues sur les somptueux Monts de Vaucluse.

DSC_0026

La promenade dans le village est charmante et chargée d’histoire, entre : restes du moulin à huile sur la place, rocailles, troglodytes, maisons coquettes et venelles ombragées.

DSC_0027L'ancien moulin.

DSC_0028

C'est avec beaucoup de plaisir que nous déambulons, par une belle journée d'hiver, dans les petites ruelles caladées, nous menant à son historique château. 

DSC_0013

Nous grimpons quelques marches qui nous mènent à la belle église romane, déjà citée en 1065.

DSC_0046

DSC_0007
Des vestiges de l'âge de pierre et du bronze prouvent que ce village planté dans le roc fut habité depuis les temps les plus anciensOccupé dès la Préhistoire, le site abrite un oppidum durant l'époque gallo-romaine.

DSC_0040

DSC_0042

 Il a traversé l'histoire avec des épisodes de gloire, de ruine, d'abandon et de reconstruction.

DSC_0017

DSC_0009

Dès le Haut Moyen Age, le château-fort défensif, et sa ceinture de remparts, autour du village, servit de refuge à la population lors des invasions barbares au VIIe siècle, et durant tout le Moyen age.

DSC_0043

Des fouilles ont permis de mettre au jour un cimetière chalcolithique (entre -2300 et -1900 ans). Ce sont entre 50 et 60 corps, inhumés dans un espace de 10 m2 qui ont été exhumés. À leurs côtés se trouvaient des lames de silex, des pointes de flèches, des grattoirs, ainsi que des reliefs de repas mortuaires.

DSC_0044

La Maison de l’histoire locale retrace l’histoire ancienne du village mais aussi celle plus récente de l'arrivée des banatais. Comme dans tous les villages de France, la Grande Guerre sonnera le glas de ce bonheur ancestral. Après la deuxième guerre mondiale les villageois descendent travailler dans les usines florissantes des villes proches, mais le souffle de vie n'est pas éteint. 

 

DSC_0035

Fuyant les bombardements et l'extermination,  une vingtaine de familles originaires du Banat (Roumanie) viendront s'installer dans le village dans les années 1950, et le restaureront.

DSC_0025

C'étaient les descendants de colons lorrains et alsaciens, venus assécher, puis cultiver les terres de cette région, dépendant alors de l'empire d'Autriche au XVIIIe siècle. 

DSC_0037

Bientôt le regain pour la vie en milieu rural s'intensifie, les terrains se morcellent et les villas fleurissent sur le Plateau autrefois aride. 

 

DSC_0039

Le village est dominé par son château du XI°, restauré à diverses époques (mais qui malheureusement ne se visite pas). Reconnu Patrimoine Historique, il  fut la propriété personnelle des Papes et géré directement par eux jusqu’en 1741. Cette forteresse a  eu, avec le village de la Roque, une destinée incroyable.

DSC_8539

L'important chantier de sauvetage et de restauration du château, qui se déroula de 2000 à 2005, a permis de le transformer en chambres d'hôtes de luxe,  et de mettre en valeur le superbe patrimoine architectural de ce bâtiment du XIe siècle.

DSC_0021

Aujourd'hui, gràce aux travaux de restauration entrepris par la commune, nous pouvons nous promener avec plaisir dans les très belles rues en calade du village, pour découvrir dans ses moindres détails, tout le charme de La Roque sur Pernes.

DSC_0012

DSC_0033

 

L'agriculture y tient une place importante. Céréales, fruitiers (cerisiers, amandiers), vignes et oliviers, mais aussi élevage du ver à soie, et extraction de la pierre de gypse, rythment la vie des habitants.

DSC_0045

En passant sur la route de Saumane, nous pouvons approcher un ensemble de superbes bories typiques de la région (sortes de petites huttes rondes en pierre sèche qui servaient jadis aux bergers).

DSC_0005

Alors, si vous êtes curieux et si le cœur vous en dit, n'hésitez pas à monter jusqu'à La Roque sur Pernes. Vous l'aurez compris, un village qui vous réservera de belles balades ! 

 

Posté par Martine84000 à 21:37 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

31 décembre 2019

Belle et heureuse année 2020 !

 

116556465

A toutes et tous, je souhaite du fond du cœur une belle et douce année 2020. Qu'elle vous épargne, autant que faire se peut, les peines, et les soucis, pour ne vous laisser que les bonheurs et les joies !

DSC_7127

Que cette nouvelle années, aux couleurs provençales, et de beaux champs de lavande, vous  garde en forme, qu'elle vous permette de vivre dans la bonne humeur, ainsi que garder confiance en vous, sans oublier les belles découvertes, et les grands partages d'amitié. Bref je vous souhaite beaucoup de bonheur !

DSC_7158

 Ces quelques lignes pour vous remercier, aussi, de m'avoir tenu compagnie, durant ces douze mois.  

DSC_7745

J'ai eu beaucoup de plaisir à venir partager avec vous, tout au long de l'année,  les photos de nos balades. 2019 fut pour nous, une année riche en découverte, que j'ai essayé  de vous faire profiter.

DSC_8286

Vous avez pu découvrir certaines de mes destinations et d'autres viendront dans de prochains billets. J'espère que 2020 sera aussi riche et passionnante que 2019 a pu l'être.

DSC_7897

Cette année encore, j'ai pu découvrir, photographier de superbes endroits, et  faire de belles rencontres.

DSC_7886

À travers vos commentaires, dans mes blogs, et nos échanges, vous me motivez à partager davantage. Cela me permet de m'améliorer, aussi, pour vous apporter, autant que possible, des articles de meilleure qualité. 

DSC_7150

Vous avez été nombreux à venir me rendre visite sur ces pages : 328 000 visiteurs en un peu moins de 3 ans. 

DSC_7176

C'est pour moi un honneur de vous faire découvrir des pays lointains, ainsi que notre belle région de Provence. 

116556464

Les grands moments sont faciles à retenir, mais durant 365 jours, il se passe aussi une foule de petits moments qui valent la peine de ne pas être oubliés, comme : les moments drôles, les moments émouvants, les grands événements, des réflexions, des souvenirs d'enfance qui resurgissent, des citations familiales... 

A Montbrun les Bains avec le Ventoux

Au fil des saisons, la nature nous révèle, aussi, de merveilleux paysages, aux teintes nuancées : des arbres somptueux, des ciels changeants, des lumières étonnantes, des reflets éblouissants... 

DSC_2321

Profitez plus que jamais de toutes ces merveilles, que sait si généreusement nous offrir la nature... Car la nature a le pouvoir d'être belle à toutes les saisons. 

DSC_2337

Une nature que nous devons continuer tous ensemble à protéger. Car les choses les plus belles, sont aussi les plus fragiles. Préserver nos richesses naturelles en limitant, au maximum, le réchauffement de la planète. 

DSC_2225

Toutes les beautés du monde sont accessibles, à qui sait les voir, et nul besoin pour cela de parcourir des milliers de kilomètres.

DSC_2273

Il suffit simplement de regarder autour de soi et d'être à l'écoute de la nature pour avoir envie de renforcer nos liens avec elle, car elle a tellement de choses à nous apprendre...  Excellente Année 2020 à toutes et à tous ! 

bonne-annee_078b

 

Posté par Martine84000 à 17:15 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 décembre 2019

Pourquoi posséder un chien apporte des bienfaits étonnants ?

DSC_3377

Je profite de ce petit billet pour vous souhaiter une très belle année 2020. Qu'elle vous apporte beaucoup de bonheur, pour vous et vos proches, et qu'elle vous garde en forme pour faire de beaux voyages.  Ces quelques lignes pour vous remercier de m'avoir tenu compagnie, durant ces douze mois. J'ai eu beaucoup de plaisir à venir partager avec vous, tout au long de l'année,  les photos de nos balades. 2019 fut pour nous, une année riche en découverte, que j'ai essayé  de vous faire profiter.

DSC_2617

Pour terminer l'année je vais vous parler des bienfaits étonnants que peuvent nous apporter nos compagnons les chiens. On parle souvent du chien comme étant le plus fidèle compagnon de l’être humain mais un peu moins des avantages de l’avoir à nos côtés. Pourtant, des études en neurosciences et en psychologie démontrent clairement que partager son quotidien avec un chien a des répercussions très positives sur notre santé physique et mentale et ce, tout au long de notre vie.

DSC_3378

Je vous offre pour cette fin d'année, ces quelques photos de mes deux compagnons : mon Chihuahua, et Epagneul Papillon (deux frères, mais n'ayant pas le même père).

DSC_8159

UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE RÉGULIÈRE AMÉLIORE L’ÉTAT DE SANTÉ GÉNÉRAL

Il a été également prouvé que la marche avec votre chien vous permet d’atteindre, voire de dépasser les niveaux d’exercice recommandés et qu’elle contribue ainsi à votre bien-être.

DSC_2612

En fait, ces promenades augmentent votre temps de marche de plus de 30 minutes par semaine. 

DSC_2613

Et n’oublions pas les répercussions positives qu’ont la marche sur votre moral, et votre condition physique. 

DSC_3375

Alors, sortez et marchez avec votre chien, pour son plaisir, pour sa forme et pour votre santé.

DSC_0145

AVOIR GRANDI AVEC UN CHIEN À SES CÔTÉS REPRÉSENTE UN VRAI PLUS !

Les personnes qui grandissent entourées de chiens ont moins de risques de développer des allergies et de l’asthme, ce qui contribue directement à renforcer leur système immunitaire dès le plus jeune âge. 

DSC_3380

RÉDUCTION DES RISQUES DE COMPLICATIONS CARDIOVASCULAIRES

La présence d’un chien à vos côtés réduit la pression artérielle et les niveaux de cholestérol dans une telle proportion que les propriétaires de chien qui sont victimes d’une attaque cardiaque voient, un an après, leur taux de survie augmenter de 22 %, par rapport aux personnes qui n’ont pas de chien. 

DSC_2617

Alors, prenez le temps de caresser votre ami qui vous apporte un tel réconfort, de le câliner et de vous en occuper.

DSC_2609 

VOTRE CHIEN EST VOTRE COACH ANTI-STRESS

Le contact physique avec votre chien contribue grandement à réduire votre stress et à faire baisser votre pression artérielle.

DSC_6546

De plus, le contact physique avec votre grand ami déclenche naturellement des sensations de plaisir et de bien-être.Vous n’avez jamais été aussi proche de votre thérapie de relaxation personnalisée !

DSC_0676

UNE MEILLEURE ESTIME DE SOI

Et ce, qui que vous soyez, et quelle que soit votre situation ; prendre soin de votre fidèle compagnon engendre un sentiment de réconfort et de sécurité et renforce votre confiance. 

DSC_6616

SE SENTIR UTILE, EST UNE SENSATION MERVEILLEUSE

Être bien avec les autres, au gré de vos rencontres, vous remarquerez l’impact positif qu’a votre chien sur vos relations sociales.

DSC_2620

Très souvent, le contact avec des étrangers devient plus facile, les conversations s’amorcent plus spontanément et le simple fait de sourire semble plus naturel. Si vous vivez seul, il ne fait aucun doute que votre ami à quatre pattes vous aidera à créer des liens amicaux avec les autres promeneurs. 

DSC_6543

MAINTIEN DES LIENS AVEC LES GÉNÉRATIONS PLUS ÂGÉES

La présence de chiens auprès des personnes âgées contribue grandement à lutter contre la dépression, en particulier lorsque les contacts avec la famille et les amis se font plus rares.

DSC_6617

LA THÉRAPIE CANINE EST DE PLUS EN PLUS RECOMMANDÉE

Pour entrer en contact avec les malades, en particulier ceux atteints de maladies mentales, d’autisme ou d’Alzheimer.

DSC_6618

Et il ne faut pas oublier le travail remarquable que font les chiens guides pour les personnes handicapées et mal voyantes. Alors, oui, vos amis canins possèdent de très nombreuses qualités, toutes plus gratifiantes les unes que les autres.

DSC_0678

Que pensez-vous de tels bienfaits ? Votre chien contribue t'il pleinement à votre qualité de vie et à celle de vos proches ? Que ce soit en offrant des repas sains à votre chien, en le sociabilisant et en lui faisant faire de l’exercice ou en l’éduquant par le jeu, les soins que vous apportez à votre chien pour son bien-être vous aideront tous les deux à apprécier et à enrichir cette relation privilégiée.

 

Posté par Martine84000 à 16:30 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 décembre 2019

Comment la photo peut améliorer votre quotidien :

DSC_1328

En 2014, je fais l’acquisition d’un appareil photo reflex, numérique : un Nikon D7000. J’ignorais à l’époque à quel point ma vie allait être bousculée par cet objet. (Pour changer de la Provence, voici quelques photos prises en  Savoie, du côté de Saint Jean de Maurienne, et Valloire, des paysages sublimes, que l'on prend plaisir à photographier).

DSC_1348

En 2016, je décide d’ouvrir ce blog, pour partager mes photos, de cette nouvelle vie. Après plusieurs années de pratique, la photographie m’a rendue plus épanouie, et plus consciente de la vie.

DSC_1369

Comme un besoin de vivre autrement, et de profiter de chaque minute. 

DSC_1336

Je pense que tout le monde devrait apprendre la photographie pour la simple et bonne raison que la photographie change le regard que nous portons sur le monde et nous force à regarder la beauté qui existe déjà autour de nous et que nous ne voyons plus.

DSC_1322

Comment la photo peut améliorer votre quotidien

DSC_1291

VOIR LA BEAUTÉ AUTOUR DE SOI :

Dans un monde comme le nôtre, il est facile de se laisser dépasser par les événements et le stress.

DSC_1236

Faire de la photo vous aidera à ouvrir les yeux sur votre quotidien, notre monde ou votre environnement, à regarder les choses autrement et  prendre du recul sur ce qui vous arrive. 

DSC_1237

Je ne peux que vous encourager à faire régulièrement des balades photo dans votre ville, autour de chez vous ou un peu plus loin.

DSC_1263

Ce n’est pas toujours évident de trouver le temps, mais c'est une pause bénéfique qui rebooste ma créativité et insuffle un vent de légèreté dans mon quotidien.

DSC_1185

Faire une balade photo c’est d’abord aller dans un endroit que vous ne connaissez pas ou très peu, observer la vie autour de vous, et prendre des photos.

DSC_1258

Ne partez pas avec une idée en tête, ne préparez pas trop votre balade, laissez-vous guider par votre instinct, perdez-vous en chemin et vous serez d’autant plus surpris du résultat.

DSC_1139

DÉCOUVRIR ET EXPRIMER QUI VOUS ÊTES :

Lorsque vous déclenchez, c’est un peu de vous que vous mettez dans votre photo : la façon dont vous cadrez, vous gérez la lumière… et la façon dont vous retouchez vos images. 

DSC_1375

Vous capturez ce que vous aimez, ce qui vous touche et vous comprenez peu à peu qui vous êtes. Plus vous photographiez, plus vous découvrez ce qui est important pour vous. 

DSC_1326

J’ai découvert récemment que j’étais une « hypersensible », ce genre de personne qui ressent tout en 1000 fois plus fort. 

DSC_1289

Je suis vite submergée par des émotions et des ressentis, que je m’empêche de sortir, par pudeur ou par peur de déranger…

DSC_1287

La photographie m’aide justement à faire sortir ces émotions trop fortes, à raconter des histoires qui m’ont touchée, à prendre de la hauteur face à ces ressentis et à me focaliser sur autre chose, ou encore à faire face à mes peurs.

DSC_1301

DÉPASSER SES LIMITES :

La photographie peut être le prétexte pour sortir de votre zone de confort.

DSC_1152

Qu’il s’agisse de photographier un étranger dans la rue, un lieu qui vous effraie, un animal sauvage ou tout simplement la peur d’être jugé… je suis sure que la photographie vous aidera à vous affranchir de vos peurs.

DSC_1141

Et vous pourrez en être fier et gagnerez en confiance. Je suis plutôt du genre « timide » lorsqu’il s’agit de parler à des inconnus. Mais l’appareil photo m’aide à surmonter cette crainte.

DSC_1234

A mes débuts, je m’interdisais de nombreuses photos par crainte de demander, d’oser ou de déranger.

DSC_1142

Même si aujourd’hui j’ai encore quelques difficultés à photographier dans la rue, et notamment lorsqu’il y a du monde, je pense avoir fait quelques progrès de ce côté.

DSC_1146

VIVRE LE MOMENT PRÉSENT :

Se concentrer sur la scène que vous êtes en train de photographier et ne plus penser : vous êtes présents à 100%. Vous ne pensez ni à hier, ni à demain, ni à vos petits tracas du quotidien, vous lâchez enfin prise !

DSC_1260

Quand j’ai l’appareil entre les mains, je suis plus attentive aux couleurs, aux petits détails, aux odeurs que dégagent les fleurs, aux gens que je croise sur mon chemin, à la lumière du soleil. Je me sens alors plus heureuse et plus légère.

DSC_1255

RENCONTRER DE NOUVELLES PERSONNES :

La photographie vous fera sortir de chez vous, et vous amènera forcément à rencontrer du monde. Surtout si vous avez un blog sur lequel vous partagez vos photos et votre expérience.

DSC_1147

DSC_1243

Les échanges avec vos lecteurs ou les discussions avec d’autres passionnés de photographie sont autant d’opportunités de rencontrer de nouvelles personnes et de vous faire de nouveaux amis.

DSC_1216

Je suis sure que la photographie a d’autres bienfaits.

DSC_1257

Je suis d’ailleurs très curieuse de connaître ce que VOUS apporte la photographie. 

DSC_1221

Pourquoi photographiez-vous ? Qu’est-ce qui vous rend heureux ? Dites-moi tout dans vos commentaires. 🙂 Passez de belles fêtes de fin d'année !

 

Posté par Martine84000 à 13:39 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,

27 décembre 2019

Ces petits riens qui nous font du bien !

DSC_3233

Nos quotidiens sont parsemés de multiples évènements, et on dit souvent que nos journées passent trop vite. Petit arrêt en image sur les plaisirs journaliers qui embellissent nos vies, parfois sans que l’on s’en rende compte.
DSC_3245
Pour illustrer ces petits riens, je vous offre quelques photos prises aux Noëls Insolites de Carpentras, en décembre 2019, une vraie féerie, un pur bonheur !

DSC_3253

« Le temps passe trop vite ». Combien de fois constatons-nous que les journées filent sans prévenir et avons-nous ce sentiment de n’en n’avoir rien vu passer ?

DSC_3267

DSC_3232

Nous pouvons avoir l’impression également de ne pas assez en profiter.

DSC_3302

Pourtant, lorsque nous interrogeons plusieurs personnes, des femmes, des mamans… elles savent toutes d’emblée nous parler au moins d’une chose qui, au quotidien, embellit leur vie et les met en joie.

DSC_3309

Puisque le bonheur est souvent fait de plaisirs simples, voici un petit pêle-mêle des plus fréquemment recensés… 

DSC_3244

DSC_3253

Partager du temps avec ceux qu’on aime

Faire un câlin à son enfant, embrasser son mari, téléphoner à sa famille, faire une sortie avec des amis… autant de moments précieux qui embaument le quotidien. 

DSC_3206

Chaque jour, nous pouvons être séduits par le sourire de nos proches, par les marques d’affection.

DSC_3193

DSC_3194

C’est également vrai avec les animaux. Plusieurs personnes apprécient sentir leur animal les réveiller ou les accueillir au retour du travail avec joie. Chaque instant partagé avec un être proche vaut de l’or !

DSC_3198

DSC_3202

Savourer une boisson ou une gourmandise

Nombreuses sont les personnes ayant relaté le plaisir du premier café du matin, d’un bon thé le soir, d’une pause gourmandise alors que les enfants font leur sieste… 

DSC_3259

Ces petites choses peuvent constituer un bon départ pour une journée, de quoi vous mettre en forme et de bonne humeur pour le restant de celle-ci.

DSC_3263

Elles permettent également de remettre d’aplomb en milieu de journée, ou simplement, de bien la terminer.

DSC_3264

S’accorder du temps pour soi

Faire du sport, tricoter, lire, regarder sa série préférée, faire du yoga… s’accorder ne serait-ce que quelques minutes par jour à faire quelque chose qu’on aime peut faire partie de ces petits bonheurs.

DSC_3277

DSC_3280

Même si ce n’est qu’une seule page d’un livre, qu’un quart d’heure de sport, que le temps d’une bonne douche… ces minutes peuvent ressourcer, autant en profiter, cela nous rend plus disponibles ensuite pour les autres, un bénéfice pour tous !

DSC_3282

Observer la nature

Admirer un coucher de soleil,  regarder les arbres fleurissant au printemps, observer les flocons de neige tomber, sentir les odeurs de plantes tout autour de nous, marcher pieds nus dans l’herbe…

DSC_2781

DSC_2788

La nature nous offre une multitude d’opportunités de joies quotidiennes et de plaisirs sensoriels, dont il serait dommage de se priver. 

DSC_2782

À vivre seul ou en famille, il est capital d’avoir conscience de ce qui nous entoure et d’en profiter pleinement.

DSC_2783

Se remémorer des bons moments et se réjouir pour le futur

Quel bonheur également, que de se rappeler des bonheurs passés, parfois en relisant des écrits, en regardant des photos, en discutant avec quelqu’un ou en écoutant une musique que l’on aime particulièrement. 

DSC_3266

DSC_2835

Se remémorer des évènements heureux du passé est toujours un brin nostalgique, mais nous rappelle la valeur de la vie et de ces moments uniques.

DSC_3335

Cela laisse aussi place à l’espoir d’un avenir prometteur, même si l’on ne sait jamais vraiment à l’avance ce qu’il nous réserve. 

DSC_3301

Se souvenir des bons moments, et se réjouir pour le futur, voici deux occasions d’égayer notre présent.

DSC_3320

Posté par Martine84000 à 21:31 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 décembre 2019

"A vélo vers le ciel" : un rêve de Noël

 

DSC_2925

Pendant les vacances de Noël, de nombreuses animations sont proposées pour les "Noëls Insolites" de Carpentras.

DSC_2866

Le clou de la soirée, de ce samedi 21 décembre, fut un spectacle extraordinaire, proposé par la compagnie de renommée internationale Theater Tol.

DSC_2930

“À vélo vers le ciel” va emmener, en voyage, les visiteurs vers leurs rêves, dans un moment de poésie rare ! C’est une sorte de danse aérienne, mais c’est bien une danse !  Ce spectacle aérien, merveilleux,  où anges, danseuses et musiciens réinventent une idée du bonheur, à bicyclette céleste ! Un rêve de Noël… en vrai !

DSC_2873

Ici c’est bien le corps et le geste qui vont donner du sens à cette recherche de hauteur, de bonheur, d’absolu… Car c’est bien de cela qu’il s’agit : oublier le monde avec ses laideurs, prendre de l’altitude, pour conquérir un univers plus paisible, sympathique, rassurant… Soudain, comme par miracle, cette poésie nous fait oublier soudainement tous nos problèmes… 

DSC_2874

Poétique et féerique, ce spectacle dans les airs nous entraîne, la nuit tombée, dans un monde onirique, où le décor de la ville prend toute sa place, et les artistes évoluent, entre ciel et terre, sur des airs d’opéra. 

DSC_2912

Mais la danse s’appuie sur une technique, sur une machinerie, sur des éléments qui vont donner immédiatement une autre ampleur à la gestuelle, à la danse, au chant, à la musique… Les acteurs s’envolent grâce à une structure circulaire qui sert aussi d’écran de projection. 

DSC_2926

Des personnages attachés au grand cercle pédalent dans la nuit, des danseuses magnifiques, une musique émouvante, des images projetées sur ce grand écran aérien…

DSC_2888

Il y a, dans un premier temps un système à pédales pour permettre aux anges de se déplacer sans bruit au milieu de la foule, puis il y a au loin une grue géante, qui va donner l’envol à un cycliste, avant de soulever une énorme structure ronde qui va provoquer l’émerveillement de tout le public.

DSC_2917

Tous les ingrédients sont réunis pour créer la magie de l’instant, ne ménageant pas son lot de surprises et d’effets surprenants !

DSC_2927

Chorégraphies, musique, danses, effets spéciaux de plumes, de confettis, de feux d’artifices et acrobaties composent ce spectacle grandiose qui s’enrichit d’une projection vidéo, mixant des images de la compagnie, avec des vues de la ville de Carpentras. À travers des images cinématographiques adaptées sur la toile, la ville elle-même constitue le décor de cette performance pleine d'images de rêve poétique.

DSC_2895

Il s’agit bien d’un spectacle musical, de danse aérienne, avec grosse machinerie. C’est une sorte de féérie, d’enchantement, de rêve éveillé, de spectacle onirique, poétique…

DSC_2887

La musique qui sert d’appui à ce spectacle est non seulement classique, mais fortement lyrique. Mais qui a dit que le lyrique est désagréable ? Ce qui est vrai c’est qu’il s’agit bien d’une musique que certains n’ont pas l’habitude d’entendre et ils peuvent être surpris… 

DSC_2921

Pour certains ce sera donc peut-être un peu long, pour moi ce fut trop court : les quarante-cinq minutes du spectacle semblent passer en quelques secondes, et on est tous surpris par le final sonore et visuel.

DSC_2928

Les photos ne donnent pas la pleine mesure de la beauté de l’ensemble, phénomène aggravé par l’absence du son… néanmoins, cela peut quand même vous donner l’envie d’aller les voir, quand ils passeront à quelques kilomètres de chez vous… La magie du spectacle opère tellement que l'on oublie presque que nous étions à Carpentras… Oui, mais c’était tellement beau, que je voulais partager avec vous ce spectacle étonnant !

DSC_2929

Pour terminer l'année, j'en profite pour remercier particulièrement, et chaleureusement, celles et ceux qui qui viennent lire mes articles, et ceux qui me laissent de gentils commentaires, qui me vont toujours droit au cœur, et m'encouragent dans ma démarche.  Passez de joyeuses fêtes de Noël et de fin d'année, entourés de ceux que vous aimez, et surtout profitez des petits bonheurs que la vie nous offre. A bientôt ! 

 

Posté par Martine84000 à 12:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , ,